Contexte
Le contexte de changement climatique (CC) actuel conduit à de nombreuses interrogations sur l’intensité des modifications climatiques attendues, sur leur impact sur les rendements et la qualité des productions mais aussi sur la distribution géographique des socio-agroécosystèmes. La faisabilité climatique des cultures est fonction de plusieurs facteurs climatiques, variant fortement dans le temps et l’espace. Une meilleure connaissance de l’évolution et des impacts du climat sur chaque secteur agricole est indissociable de la mise en place des leviers nécessaires pour l’adaptation du secteur. Les réflexions sont souvent menées au sein de limites géographiques administratives peu représentatives des variations climatiques, ou à l’échelle de points de grille issus des modélisations climatiques, difficilement assimilables par les acteurs. L’objectif de ce stage est de cartographier des espaces homogènes, construits à partir d’indicateurs agroclimatiques de référence.
Objectifs
En s’appuyant sur des indicateurs et des variables déjà définis dans les outils de l’unité, le/la stagiaire devra réaliser un zonage agroclimatique de la France. A la manière des classifications purement climatiques (Köppen) , l’objectif est de classer des espaces avec des variations d’indicateurs similaires, pouvant servir d’entité spatiale de référence pour la réalisation future d’un atlas agroclimatique. L’étudiant.e devra :
(1) sélectionner des indicateurs climatiques pertinents et statistiquement significatifs pour la différenciation d’espaces agroclimatiques sur une période de référence
(2) explorer plusieurs méthodologies pour déterminer un nombre de catégories agroclimatiques significatives
(3) explorer l’évolution passée et future de ces classes, afin de mieux cerner leur variabilité et l’évolution spatio-temporelle.
(4) Réaliser un focus sur les extrêmes climatiques
Compétences et profils :
Compétences en analyse spatiale, maîtrise de R, appétence pour la thématique du changement climatique en agriculture. Goût pour le travail en équipe, bon relationnel, maîtrise des outils informatiques et du traitement de données, rigueur et qualités rédactionnelles. Connaissances en agronomie appréciées.
Fin d’études bac + 5 en géographie (SIG,géostatistiques) ou agronomie avec spécialisation sur les données spatiales

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: renan.le-roux@inrae.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.