Dans les îles tropicales de l’Océan Indien, la demande en produits animaux est en très forte croissance. La réponse à cette demande sur la base d’une production locale constitue un enjeu majeur, afin de réduire la dépendance aux importations et de générer des emplois locaux. Cependant, les contraintes liées au changement climatique complexifient l’augmentation de la production locale. Différents leviers sont envisageables en vue d’une meilleure adaptation et résilience des élevages locaux face au changements globaux. Selon les contextes, ces leviers sont génétiques (races locales plus tolérantes au stress thermique), zootechniques (alimentation à base de fourrages adaptés aux différents contextes tropicaux) ou fonciers (relocalisation des élevages en altitude quand cela est possible).

Pour comprendre et évaluer ces différents leviers, la personne recrutée sera en charge de coordonner un ensemble d’activités de collecte, de mise en forme et d’analyse de données zootechniques en vue d’accompagner les acteurs des territoires concernés.

Profil souhaité :
Le profil recherché est celui d’un(e) ingénieur(e) agronome ou d’un(e) vétérinaire Bac+5, possédant si possible une thèse en sciences animales, avec un fort intérêt pour l’analyse de données et la modélisation des performances des troupeaux face au changement climatique.

Diplôme Bac+5 avec de préférence une thèse de doctorat en sciences animales (bac+8)
• Solides connaissances en zootechnie,
• Expérience(s) avérée(s) en analyse statistique de données et en modélisation,
• Compétences en conception et gestion de base de données fortement attendues,
• Expérience(s) en milieu tropical préférable(s)

Qualités requises :
• pro‐activité, autonomie,
• rigueur et organisation,
• capacité d’adaptation, aisance relationnelle, facilités d’écoute et d’animation,
• esprit de synthèse et capacités rédactionnelles
• maitrise de la langue française et anglaise (à l’oral et à l’écrit)

Ces travaux permettront d’alimenter trois thématiques importantes pour l’unité SELMET :
1. Estimer statistiquement les effets de différentes contraintes climatiques, environnementales, ou de pratiques d’élevage sur les performances et les dynamiques de troupeaux,
2. Modéliser et simuler (avec l’appui d’autres chercheurs de l’unité) les performances et les dynamiques des troupeaux permises par des changements de pratiques ou des innovations,
3. Construire et mettre en place des systèmes d’information (SI) pour permettre d’alimenter les deux thématiques précédentes.

Le positionnement du poste à La Réunion permettra à la personne recrutée d’appuyer le secteur de l’élevage local et d’intervenir dans d’autres îles de la zone Océan Indien dans le cadre de projets régionaux. Des interventions dans d’autres îles de l’Océan Indien, à l’île Maurice notamment, sont à prévoir.

Pour plus d’informations sur l’offre et postuler, veuillez suivre le lien suivant :
https://recrutement.cirad.fr/offre-de-emploi/emploi-zootechnicien-ne-des-performances-des-troupeaux-dans-les-territoires-insulaires-tropicaux_5544.aspx

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.