Gaïago et UniLaSalle unissent leurs expertises à travers la Chaire Biomechanisms for Soil Life & Plant Nutriprotection (Biomes). Cette organisation dédiée à l’innovation a pour objectif d’accélérer la transition agroécologique en focalisant notamment sur l’écologie microbienne des sols et des plantes.

Cette thèse s’inscrit dans cette chaire. L’enjeu de ce travail est de pouvoir comprendre les mécanismes impliqués dans le mode d’action de produits biostimulant au travers notamment de ses interactions avec la plante, les microorganismes et la microbiodiversité plus particulièrement les organismes bénéfiques à la santé de la plante (antagonistes,…). Cette thèse intègre la compréhension de l’utilisation efficiente des éléments nutritifs.

Le travail de thèse se décline en 3 volets complémentaires :

Volet 1 : Etude des modes d’action des produits
Cette étape sera réalisée sur les modèles sol(s), plante(s) sur lesquels les relations effet/dose pourront être utilisés.
l’impact de ces produits vis-à-vis de bioindicateurs de la fertilité des sols comme la densité des champignons telluriques, la production de glomaline….

Volet 2 : Caractérisation des produits
Ces tests en conditions contrôlés permettront d’identifier quels mécanismes sont mis en jeu et d’identifier les processus qui sont modifiés lors de la caractérisation biochimique du produit.

Volet 3 : Conditions d’efficacité des Biostimulant sur la fertilité des sols
L’efficacité de Biostimulant est susceptible de varier en fonction de l’état initial du système sol/plante. Dans ce volet, il s’agit d’identifier les caractéristiques physico-chimiques et biologiques du sol, l’état nutritionnel des plantes et la structure de leur système racinaire

L’enjeu est de comprendre les mécanismes impliqués dans le mode d’action de biostimulant appliqué au sol en prenant en compte les interactions entre la physico-chimie du sol, la microbiologie du sol ainsi que les interactions microorganismes-plantes.

Profil recherché :
L’offre s’adresse aux candidats de niveau BAC+5 détenteurs d’un master ou d’un diplôme d’ingénieur en biochimie, biologie moléculaire, microbiologie, science des sols.

Compétences souhaitées :

Compétences scientifiques :
– Ecologie microbienne
– Biochimie
– Biologie moléculaire
– Sciences des sols
– Biostatistiques
– Elaboration, mise en œuvre et gestion d’expérimentations en laboratoire, serre et champ.

Compétences professionnelles:
– Goût pour le travail en laboratoire et en serres
– Echantillonnage au champ
– Capacité d’organisation, autonomie et travail en équipe
– Capacité rédactionnelle (rapport, article scientifique)
– Capacité de synthèse bibliographique
– Bon niveau en anglais (écrit + oral)
– Des compétences en agronomie seraient un plus

Déroulement des entretiens
Le doctorant sera recruté par l’entreprise Gaïago dans le cadre d’un dispositif CIFRE. Il déploiera ses travaux de recherche au sein de UniLaSalle, principalement sur le campus de Rouen (3 rue du Tronquet 76130 Mont-Saint-Aignan), des mobilités ponctuelles sur d’autres campus UniLaSalle ou chez des partenaires scientifiques pourront être nécessaires.
Envoyez votre CV et lettre de motivation à : babacar.thioye@unilasalle.fr ; aude.bernardon-mery@gaiago.eu

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: babacar.thioye@unilasalle.fr / aude.bernardon-mery@gaiago.eu

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.