L’Entente de Lutte et d’Intervention contre les Zoonoses (ELIZ) est une entente interdépartementale regroupant une trentaine de départements. Les missions de l’ELIZ sont la surveillance et l’étude des moyens de lutter ou prévenir contre les zoonoses (maladies communes à l’homme et l’animal et transmissibles de l’un à l’autre) sur le terrain. Celle-ci est basée à Malzéville en Meurthe-et-Moselle (54).

Depuis 2015 le moustique tigre (Aedes albopictus) a fait son apparition en Ile-de-France dans le département du Val-de-Marne (94) et depuis il ne cesse de progresser. Il est actuellement présent dans les hauts de Seine puis en Seine-et-Marne (77), Essonne (91), Seine-Saint-Denis (93) et Paris (75) qui ont vu le moustique tigre s’installer sur leur territoire. Dans les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, De Seine-Saint-Denis, des Yvelines et du Val-de-Marne, l’ELIZ est Opérateur Public de Démoustication (OPD) et est donc chargée de la lutte antivectorielle sur ces territoires.

La lutte antivectorielle est réalisée du 1er mai au 30 novembre. Elle consiste dans un premier temps à surveiller l’implantation du moustique tigre par un réseau de pièges pondoirs sur l’ensemble des départements dont l’ELIZ est OPD. La surveillance se fait aussi grâce à la participation citoyenne à l’aide d’une plateforme de signalement moustique. L’ELIZ est également en charge des prospections entomologiques autour des cas humains d’arboviroses (Dengue, Chikungunya et Zika).

Dans ce cadre, un travail de recherche appliquée sur le terrain est réalisé pour détecter la présence de moustique tigre suite à des signalements citoyens ou à l’apparition d’un cas humain de l’une de ces arboviroses transmises par les moustiques. A la suite des enquêtes entomologiques, la seconde partie du travail consiste en l’analyse en laboratoire, des pièges pondoirs et des prélèvements de larves ou de moustiques adultes récupérés sur le terrain. Enfin la dernière partie consiste à éviter une épidémie d’arbovirose sur le territoire français métropolitain, de ce fait, des traitements adulticides sont réalisés en cas de risque de transmission de maladie du moustique tigre vers l’homme.

Le technicien participera aux relevés des pièges pondoirs et de leurs analyses en laboratoire. Il participera également aux enquêtes entomologiques sur le terrain pour rechercher la présence éventuelle de moustique tigre, il réalisera les prélèvements de larves et de moustiques adultes et participera à leur identification en laboratoire. Il contribuera activement à la prévention auprès du public et aux stratégies de communication à développer sur les secteurs actifs.

Le poste sera basé en région parisienne, le bureau ainsi que le laboratoire seront localisés à l’Institut de Recherche et de Développement (IRD) de Bondy (93). Possibilité d’effectuer des trajets au siège social à Malzéville (54). Le poste nécessite de nombreux trajets en voiture, le permis B est donc obligatoire.

PROFIL RECHERCHÉ
• Apprécier le travail de terrain comme le travail de laboratoire.
• Avoir le permis de conduire.
• Être mobile.
• Savoir s’exprimer en public.
• Apprécier le travail d’équipe.
• Être autonome.
• Savoir s’adapter.
• Etre volontaire.

Salaire brut par mois : environ 1 700€.
Date prévue de recrutement : 05 juillet 2021
Durée de mission : 5 mois

Candidature à adresser à : Monsieur Benoît COMBES (Directeur) benoit.combes@e-l-i-z.com et Matthieu BASTIEN (Directeur adjoint) matthieu.bastien@e-l-i-z.com par mail (préconisé)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: benoit.combes@e-l-i-z.com

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.