Association d’intérêt général, Noé a pour mission de sauvegarder la biodiversité en France et à l’international, pour le bien-être de tous les êtres vivants, et de l’humanité.
Noé mène depuis plus de 10 ans un Programme de Conservation des forêts en Nouvelle- Calédonie. La Nouvelle-Calédonie est un des 35 points chauds de la biodiversité mondiale, c’est-à-dire une zone possédant une grande richesse de biodiversité mais particulièrement menacée par l’activité humaine. L’objectif du programme de Noé est la sauvegarde et la restauration de la forêt humide et du maquis minier, et la conservation des espèces rares et menacées.
Depuis 2019, une mission de préfiguration d’un Conservatoire Botanique de Nouvelle-Calédonie (CB-NC) est en cours, associant l’OFB et les trois provinces du territoire. Cette mission comprend une démarche d’élaboration de Plans Directeurs de Conservation.
Dans ce cadre, Noé, avec l’association Endemia, travaille sur l’acquisition de connaissances sur les espèces rares et menacées et leur milieu, pour deux zones porteuses de forts enjeux de conservation : le complexe de massifs ultramafiques de Boulinda (Province Nord) et l’île des Pins (Province Sud). Les données collectées permettront l’élaboration concertée de Plans Directeurs de Conservation (dont actions de restauration) en collaboration avec les collectivités, la communauté scientifique locale, les populations locales et les opérateurs miniers.

LE POSTE
Sous la supervision de la Chargée de programmes des actions de Noé en Nouvelle-Calédonie et de la Chargée de missions de conservation des forêts, vous aurez pour objectif de participer à la rédaction des deux plans directeurs de conservation des zones porteuses de forts enjeux de conservation.
Principales responsabilités et activités :
– Assimiler les connaissances botaniques sur les espèces étudiées sur chaque site.
– Comprendre la méthode utilisée pour simuler la répartition des espèces sur les deux sites et les résultats obtenus (SDM : Species Distribution Model).
– Participer aux discussions et ateliers pour définir les conclusions à tirer du modèle.
– Rédiger les deux plans directeurs de conservation à partir des résultats obtenus.
– Organiser les ateliers de restitution des résultats avec les partenaires et le grand public.
– Soutenir ponctuellement tout autre activité du programme de Noé en Nouvelle-Calédonie.

LE (LA) CANDIDAT(E)
Expérience et formation
o Études relatives à la gestion de projet et/ou à l’environnement et/ou à la biodiversité
o Des expériences professionnelles ou en stage en lien avec les missions proposées
o Bac + 4/ 5 en cours, master en écologie/ gestion et protection de la nature
o Connaissances sur la Nouvelle-Calédonie et ses enjeux serait un plus
o Expérience/ connaissances sur les conservatoires botaniques serait un plus
o Expérience des enjeux de conservation de biodiversité liés au contexte sécuritaire serait un plus
o Maîtrise des outils informatiques

Compétences et qualités
o Capacités d’apprentissage
o Bonnes capacités rédactionnelles
o Ouverture et curiosité
o Dynamisme
o Autonomie
o Intérêt pour la sauvegarde de la biodiversité, et pour la vie associative

Localisation du poste : Noé Nouvelle-Calédonie – 33 rue Sébastopol, 98800 Nouméa
Date de stage : début en septembre 2022 – durée entre 4 et 6 mois.
Merci d’adresser lettre de motivation et CV à l’adresse contact-caledonie@noe.org, en précisant dans l’objet
« stage PDC Noé Nouvelle-Calédonie ».

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: contact-caledonie@noe.org

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.