L’Observatoire des Relations Climat-Homme-milieux Agro-sylvo-pastoraux du Massif alPin (ORCHAMP) est constitué d’une trentaine de sites où des placettes d’études sont réparties tous les 200m le long d’un gradient altitudinal. Sur ces placettes sont effectuées des mesures environnementales, météorologiques et de biodiversité (https://orchamp.osug.fr/home). Une partie de ces placettes est située en forêt, qui font l’objet d’une description de la structure forestière (agencement spatial des arbres), des microhabitats (cavités, fentes, carpophores de champignons) et de la composition forestière (espèces d’arbres et arbustes).
L’objectif du stage est d’effectuer une première analyse des liens entre les descripteurs de structure forestière et la diversité de trois groupes taxonomiques (champignons, flore, insectes) afin de tenter de démêler et quantifier les effets respectifs de facteurs structurants au niveau global (altitude, climat), et local (structure et composition forestières, microhabitats). Nous faisons l’hypothèse d’une complémentarité de ces facteurs sur la structuration de la biodiversité, voire d’une contextualisation de la réponse de la biodiversité en fonction des gradients étudiés. L’objectif de ce travail est à la fois de fournir aux usagers (gestionnaires forestiers et d’espaces naturels) des clés de compréhension des mécanismes qui structurent la biodiversité à des fins de gestion mais aussi d’alimenter des modèles prédictifs du changement climatique.

Missions
Bibliographie sur le lien structure forestière, composition, microhabitats, sous influence du climat.
Prise en main de la base de données forestière et biodiversité.
Calcul d’indices structuraux et d’indices de biodiversité
Analyses statistiques des relations forêt – biodiversité
Redaction d’un rapport sous la forme d’un article scientifique
Suivant le plan de charge, des mesures de terrain seront envisagées sur les gradients dont la structure forestière n’a pas encore été décrite.

Profil
Etudiant.e en Master 2en écologie ou foresterie
Gout pour la recherche et les analyses statistiques
Gout pour le terrain en conditions difficiles (montagne)
Rigueur, assiduité, sens de la communication et autonomie
Bonne pratique de l’anglais scientifique (écrit et oral)

Conditions de stage
Durée 4 à 6 mois (préférentiellement 6 mois)
Indemnisation selon la grille en vigueur (1/3 du SMIC soit environ 550€/mois)
Bureau, téléphone, ordinateur fournis
Déplacements éventuels pris en charge par l’organisme.

Candidatures (CV et lettre de motivation) par courriel uniquement, avec pour sujet « Candidature Stage ORCHAMP », à transmettre avant le 15 octobre à :
Yoan Paillet, Ingénieur de Recherche, Yoan.Paillet@inrae.fr

Autres contacts : Georges Kunstler (georges.kunstler@inrae.fr), Wilfried Thuiller (wilfried.thuiller@univ-grenoble-alpes.fr)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: yoan.paillet@inrae.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.