Type de recrutement
– Un stage de deux mois à deux mois 1/2.
– Début du contrat prévu en juin 2022.
– Niveau recherché : 2ème année d’ingénieur à compétences forestières.
Le stage proposé est complémentaire à un deuxième stage qui est déjà pourvu. Les deux stages sont liés par le contexte, et la possibilité d’effectuer des relevés en commun. Par contre, deux questions distinctes sont bien posées et doivent faire l’objet de deux réflexions et de deux mémoires distincts.

Contexte
Les conditions climatiques de ces dernières années ont été favorables au développement des scolytes (insectes ravageurs). Le passage des scolytes est à l’origine de forts dépérissements, en particulier dans la région Grand-Est. Ces dégâts massifs amènent les propriétaires forestiers à engager le renouvellement de leurs peuplements sinistrés. La prise en compte des changements climatiques lors de la reconstitution des peuplements poussent les gestionnaires forestiers à adapter leurs pratiques aux nouvelles contraintes. Mais aujourd’hui il y a encore peu d’outils pour les aider à choisir une stratégie de reconstitution adaptée à leur situation et aux enjeux de leur forêt (enjeux actuels et futurs).
Ce travail de stage s’inscrit dans une démarche visant à optimiser les stratégies de renouvellement des peuplements post-scolytes en fonction des situations et des enjeux de la forêt à reconstituer. Plus précisément, il s’inscrit dans le projet interreg Askafor (https://askafor.eu/) dont l’un des objectifs est de proposer à l’horizon décembre 2022 des plans d’expérimentation sur la thématique de la reconstitution mélangée post crise, si possible à petite échelle (parquets, bouquets, collectifs, en enrichissement).
En effet, un premier guide d’aide à la décision va être établi sur la base des connaissances et des pratiques actuellement connues, mais la connaissance va devoir progresser sur les situations incertaines. Dans cette optique, il est prévu dans le projet Askafor, et en lien avec le projet Egide, d’établir un plan d’action pour la mise en place de suivis et d’expérimentations scientifiques dans les zones à régénérer après passage des scolytes, de façon à pouvoir progresser dans ces connaissances et pouvoir améliorer dans le futur le contenu du guide.

Objectif du stage
Le stage proposé vise à développer et tester à partir de quelques sites pilotes retenus les protocoles de mesure « t0 » d’un observatoire de suivi de l’évolution des reconstitutions pratiquées.


Phasage des stages :
Les phases principales seront les suivantes :
Phase de terrain :
– A partir d’une liste de sites fournie par les partenaires du projet (ONF, CNPF, AgroParisTech), caractériser de façon assez rapide avec un « protocole 1 » l’état de ces parcelles scolytées dans la région Lorraine. Cette première phase doit permettre d’améliorer nos connaissances sur l’état des parcelles scolytées (e.g. présence de semenciers, présence de graines, présence de rémanents, invasion de la végétation accompagnatrice, présence de semis préexistants…) pour établir un premier tri par élimination de situations jugées ne pas convenir (notamment en fonction des scénarios futurs de reconstitution envisagés ; ces scénarios sont étudiés par ailleurs et seront donc une donnée d’entrée des stages).
– Etablir un « protocole 2 » pour diagnostiquer plus finement les sites retenus. En effet, le projet « optimisation des travaux sylvicoles post-tempête » porté par AgroParisTech (2017-2020) a permis de mettre en évidence l’importance de bien caractériser « l’état zéro » et le peuplement avant crise pour bien appréhender la reconstitution forestière. Plus cet « état 0 » est effectué rapidement après la crise (post exploitation forestière) et plus les informations recueillies seront utiles pour bien caractériser les dynamiques à l’œuvre.
– Appliquer le protocole 2 à titre de test sur tout ou partie des sites retenus (sites qui pourraient être inclus dans le futur observatoire).

Phase de réflexion sur les protocoles proposés :
– A partir des données plus précises récoltées sur les sites retenus, proposer une critique du protocole appliqué et proposer des pistes pour le compléter en vue d’optimiser son application dans le cadre d’expérimentations futures ; stabiliser un « protocole 2 définitif » de caractérisation de l’ « état 0 » d’une situation de reconstitution post-crise scolytes ; ce protocole sera accompagné d’une note de cadrage pour en situer le périmètre d’utilisation par rapport à la diversité des scénarios de reconstitution envisagée.

La récolte de données sur le terrain sera réalisée conjointement par les deux stagiaires (les sites à suivre ainsi que le protocole de mesure seront fournis). Les deux stagiaires seront aidés dans leur travail par les personnels AgroParisTech et Pro Silva du projet Askafor.

Profil recherché
– Organisé(e), rigoureux (se) et dynamique.
– Connaissances de base en sylviculture, analyse des stations et écologie forestière.
– Connaissances sur les protocoles de suivis en écologie forestière.
– Intérêt pour la recherche appliquée.
– Intérêt pour le travail de terrain.
– Permis B, la voiture personnelle est un plus apprécié.

Modalités pratiques
L’organisme d’accueil est Pro Silva France mais les postes seront basés dans les locaux d’AgroParisTech – Centre de Nancy 14 rue Girardet – CS 14216 54042 NANCY.
Gratifications de stages dans la limite du plafond de la sécurité sociale.
Déplacements à prévoir en Lorraine.
Eventuels frais de déplacement remboursés sur la base de 0.30 € du km.

Modalités de candidature
Envoi d’un CV et d’une lettre de motivation à : benoit.meheux.prosilva@mailo.fr et lisa.laurent@agroparistech.fr
Les candidatures seront examinées à partir du 28 février 2022 et jusqu’à ce que le poste soit pourvus.
Les entretiens auront lieu début mars, en présentiel ou en visioconférence pour les candidat(e)s sélectionné(e)s

Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus à ces mêmes adresses mail ou par téléphone au 03. 83. 39. 68. 91 (Benoit Meheux) ou au 03. 83. 39. 68. 70 (Lisa Laurent).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: lisa.laurent@agroparistech.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.