Contexte de l’étude
Les oiseaux peuvent être impactés par la présence de parcs éoliens en particulier avec le développement croissant des énergies renouvelables en France et en Europe. Les impacts potentiels identifiés sont la perte d’habitat, l’effet barrière, le dérangement et les collisions avec les pales d’éoliennes (Drewitt & Langston, 2006 ; Zwart et al., 2016).
Dans ce contexte, EDF souhaite améliorer la connaissance des facteurs environnementaux (topographie, couverture du sol, conditions climatiques…) et des caractéristiques des parcs éoliens (hauteur, densité des éoliennes, alignement…) qui peuvent influer sur cet impact potentiel. L’objectif est à la fois de mieux instruire la phase de sélection des sites pouvant accueillir des éoliennes mais aussi de développer des solutions efficaces permettant la réduction des impacts.

Objectifs du stage
Les objectifs principaux du stage sont les suivants :
• Réaliser une synthèse bibliographique des études qui traitent du comportement des oiseaux aux abords des parcs éoliens terrestres et des facteurs environnementaux qui influencent ces comportements ;
• Inventaire des données existantes sur les parcs éoliens EDF (suivis de présence et mortalité avifaune) en fonction des conditions environnementales et des caractéristiques des parcs éoliens avec création et organisation d’une base de données dédiée ;
• Analyse statistique multivariée des données ainsi rassemblées afin de mieux comprendre les principaux facteurs expliquant les impacts sur les oiseaux ;
• Rédaction d’un rapport de synthèse.

Le stagiaire sera accueilli au sein du Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement d’EDF, dans l’équipe « Gestion Hydro-Environnementale des Ouvrages », porteuse des compétences d’EDF R&D en écologie et dont une des principales missions est d’apporter des contributions scientifiques permettant une meilleure évaluation, réduction et compensation des impacts des activités du groupe EDF et de tous les moyens de production d’énergie, dont les énergies renouvelables.

Profil recherché
Etudiant(e) en Master 2 (stage de 6 mois) avec une formation initiale en écologie et idéalement des connaissances en avifaune.
Un intérêt et une motivation pour le travail de recherche bibliographique et l’analyse statistique des données écologiques. Capacité de recherche et de synthèse documentaire (en français et en anglais), capacité à travailler de façon autonome et en équipe.

Modalités du stage
Il s’agit d’un stage de Master 2, rémunéré, qui commencera entre janvier et mars 2023 pour une durée de 6 mois. Le stage aura lieu au LNHE, département Recherche et Développement d’EDF situé à Chatou (Yvelines). Il sera mené en étroite collaboration avec les entités opérationnelles de la production électrique d’EDF.

Contacts
Merci d’envoyer votre dossier de candidature (CV et lettre de motivation) aux personnes suivantes :

Géraldine NOGARO
EDF Recherche et Développement
Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement
6 Quai Watier
78401 Chatou
Tél. : 07 64 50 24 10
Email : geraldine.nogaro@edf.fr

Thierry JOUHANIQUE
EDF Recherche et Développement
Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement
6 Quai Watier
78401 Chatou
Email : thierry.jouhanique@edf.fr

Références
Drewitt, A. L., & Langston, R. H. (2006). Assessing the impacts of wind farms on birds. Ibis, 148, 29-42.
Zwart, M. C., McKenzie, A. J., Minderman, J., & Whittingham, M. J. (2016). Conflicts between birds and on-shore wind farms. In Problematic wildlife (pp. 489-504). Springer, Cham.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: geraldine.nogaro@edf.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.