Dans le cadre de travaux de recherches sur la contamination des cours d’eau et étangs localisés en tête de bassin versant, l’URAFPA recrute un ou deux stagiaires (dont l’un au moins de M2) afin de mener à bien les missions suivantes :

– Enquête sur les usages concernant les produits phytopharmaceutiques (PPP), plus particulièrement les phytosanitaires, au sein de parcelles agricoles définies et/ou sélectionnées
– Étude des sols concernés par les activités agronomiques et détermination du rapport entre les usages agricoles recueillis et le profil d’un sol
– Intégrer les variations saisonnières + calendrier d’application suivis par les agriculteurs
– Recherche de cours d’eau de différents ordres (cf. classification de Strahler), inscrits dans des paysages différents (agricoles versus forestier versus agroforestier)
– Appréhender le continuum usages  sols  cours d’eau
– Prélèvements d’échantillons d’eaux sur le terrain / ponctuels sur les stations (sans asservissement au volume écoulé avec un volume fixe soit non asservis au débit)
– Analyse des échantillons d’eau pour déterminer l’occurrence et les concentrations d’une sélection de produits phytosanitaires (i.e herbicides, fongicides, insecticides)
– Valider des hypothèses soulevées précédemment au sein de l’équipe de recherche autour de la dilution et la diversité de molécules chimiques au niveau d’un bassin versant agricole
– Choix de station d’étude selon différents critères pertinents
– Report des données acquises et des typologies des zones étudiées en cartographie (SIG)
– Étude du biote i.e faune inféodée à ces milieux (1 manipulation concernant le biote : dosage et biomarqueurs d’exposition ou d’effet (réponses biologiques))
– Appréhender l’exposition d’organismes non-cibles à ces PPP
– Construire un lien entre les usages/occurrence/impact concernant les PPP
– Comprendre l’exposition environnementale à des pesticides au sein de zones d’études plus ou moins influencées par des activités agricoles

Le/la candidat.e devra être titulaire d’un master en écologie, hydrologie ou hydrogéologie. Nous recherchons un/une étudiant.e autonome et dynamique, qui saura s’emparer de la thématique du projet pour le mener à bien. Ce poste requiert de la rigueur et de l’organisation pour l’acquisition des données sur le terrain et les échanges avec les différents acteurs impliqués dans ce projet. Un goût prononcé pour le terrain sera apprécié. De bonnes compétences en analyses statistiques, cartographie (SIG) et en communication orale et écrite (français et anglais) sont désirées.
Début de stage possible entre le 1/02/2022 et le 15/03/2022 (fin entre le 15/07 et 31/08)

Candidature : Dossiers de candidature sont à adresser dès que possible (possibilité de Mise à jour et recrutement possible de 2 stagiaires) et avant le 15/02/2021 à Damien BANAS (damien.banas@univ-lorraine.fr) et Gaspard CONSEIL (gaspard.conseil@univ-lorraine.fr). Ils seront constitués d’un CV, d’une lettre de motivation, de la copie des notes et classement de M1 et de M2 (si possible semestre 1), d’une lettre de recommandation (peut être ajouté au dossier par la suite), et des coordonnées de personnes référentes.

Mots-clefs : zones agricoles, pesticides, usages et occurrence

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: damien.banas@univ-lorraine.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.