Stage (6 mois) en entomologie appliquée sur le raveur Drosophila suzukii

Période de stage : d’avril à décembre 2022

Durée du stage : 6 mois maximum

Financement : Projet SuzuKIISS (Ecophyto Maturation – 2022-2024) « Gérer Drosophila SuzuKII grâce aux Insectes Super Stériles : Maturation et Efficacité »

Lieu du stage : UMR CNRS 6553 ECOBIO – RENNES

Sujet :
La technique de l’insecte stérile (TIS) est une méthode de gestion des populations d’insectes ravageurs, dont le principe repose sur une réduction progressive des capacités à se reproduire par la présence d’individus stériles. La TIS est une stratégie de biocontrôle basée sur le lâcher fréquent, et à grande échelle, d’insectes cibles préalablement stérilisés via irradiation. L’invasion en Europe par la drosophile à ailes tachetées, Drosophila suzukii, est une préoccupation majeure pour le secteur fruitier et la TIS émerge depuis quelques années comme une solution prometteuse pour protéger les cultures de fruits des attaques de Drosophila suzukii. Ainsi, la TIS est en cours de développement et déploiement en France pour lutter contre la mouche Drosophila suzukii, via plusieurs programmes de recherche.
Pour en savoir plus : https://collectif-tis.fr/la-tis-en-france/

Le traitement au froid fait partie intégrante des programmes TIS. En effet, il y a souvent un décalage temporel entre la production de masse et les lâchers d’insectes stériles sur le terrain. La capacité de stocker les insectes au froid, sans perte de performance, est donc essentielle. De plus, le transport sur de longues distances entre les installations d’élevage et les sites de lâcher est également effectué au froid. Ainsi, la TIS nécessite le développement d’un élevage de masse d’insectes à l’échelle industrielle, ainsi que la capacité de transporter, manipuler et stocker au froid les populations d’insectes stériles. Dans ce contexte, l’objectif global du projet stage sera de mener des tests en laboratoire dans le but améliorer et optimiser les capacités à stocker au froid et transporter au froid des mouches Drosophila suzukii (contrôles et stériles). Différents protocoles de stockage/transport au froid seront testés et l’impact sur 1) les traits d’histoire de vie et 2) des biomarqueurs physiologiques de stress, seront analysés.

A noter qu’à la fin du stage, une opportunité d’emploi CDD (Assistant Ingénieur) sera ouverte pour le candidat(e) afin de continuer les recherches entamées sur ce même sujet durant 12 mois.

Profil recherché :
– Licence pro ou BTS, ou étudiant(e) M2, niveau ingénieur(e) ou équivalent
– Rigueur, aisance à travailler en équipe, autonomie
– Bon niveau en anglais et statistique
– Permis B nécessaire pour trajets occasionnels entre Rennes et le centre CEA Paris-Saclay)
– Intérêt et/ou expérience en entomologie appliquée

Conditions de travail :
Le candidat intègrera une team constituée de stagiaires, techniciens, d’ingénieurs et de doctorants travaillant déjà sur la problématique de Drosophila suzukii sur des projets connexes.

Encadrant : Hervé COLINET (chercheur CNRS)

Gratification : 3 550€ pour 6 mois.

Pour candidater, prenez contact et envoyez votre CV et lettre de motivation à Hervé COLINET : herve.colinet@univ-rennes1.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: herve.colinet@univ-rennes1.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.