Contexte:

Le plateau de Valensole est une région agricole du Parc naturel régional du Verdon, célèbre notamment pour ses champs de lavandins. Ses paysages sont façonnés par les pratiques agricoles. Les cultures non irriguées du plateau (blé dur, lavandin, sainfoin) hébergent une biodiversité patrimoniale directement liées à ces pratiques notamment des oiseaux steppiques emblématiques. On trouve notamment l’Outarde canepetière, l’OEdicnème criard, le Busard cendré ou encore l’Alouette lulu, qui sont des espèces nichant au sol ou près du sol dont la survie dépend entièrement des pratiques et du paysage agricole.
Ces espèces emblématiques au statut de conservation critique pour certaines, ont permis le classement du plateau de Valensole en Zone de Protection Spéciale, Natura 2 000 (directive Oiseaux). Depuis plusieurs années, le Parc du Verdon anime la démarche Natura 2000 sur le plateau et co-anime la démarche agro-écologique REGAIN, visant à favoriser la biodiversité dans le paysage agricole et permettre une transition vers des systèmes agricoles plus durables. Un travail est donc mené avec les exploitants agricoles pour mettre en place des mesures agro-environnementales en faveur de l’Outarde canepetière, la replantation de haies ou encore un travail pour améliorer la fertilité naturelle des sols.
L’une des menaces qui pèse sur l’Outarde canepetière (et sur les autres oiseaux de plaines) est que l’espèce niche au sol dans les champs agricoles et que la période de reproduction coïncide avec la période des travaux agricoles, ce qui peut occasionner des échecs de reproduction. L’une des étapes clés pour oeuvrer dans la protection de ces espèces est la prospection des parcelles en période de reproduction (suivi auditif et visuel). Cela permet de faire un suivi des populations, et en cas de repérage de nids, de procéder à sa protection avec l’exploitant agricole.
Cependant, contrairement aux femelles busards, les femelles d’Outarde canepetière sont difficiles à observer en période de reproduction étant très mimétiques, ainsi il est difficile d’avoir des données sur la reproduction et de pouvoir mettre en place des actions de gestion afin d’éviter la destruction des nichées.
En juin 2020 et 2021, le Conservatoire d’espaces naturels, en partenariat avec le Parc naturel régional du Verdon, a mis en place une mission de détection de femelle d’Outarde canepetière par drone à l’aide d’une caméra thermique. Les objectifs de la mission étaient d’acquérir des connaissances supplémentaires sur l’espèce, et surtout de permettre la sauvegarde des nichées détectées en mettant en place avec les agriculteurs concernés un retard de fauche. En 2022, la mission « drône » sera renouvelée.
La.le stagiaire aura pour mission principale de prospecter les parcelles agricoles du plateau de Valensole à la recherche de l’avifaune emblématique du plateau et de participer à sa protection.

Les missions:

– Prospection des mâles chanteurs d’Outardes canepetières (et autres oiseaux de plaine)
– Localisation des nids de busards, protection et suivi des nichées
– Préparation de la mission « drone » pour la protection des nichées d’Outardes canepetières (cartographie des cultures, localisation des places de chant) et participation à la semaine de mission possible.
– Organisation de journées de suivi et de sensibilisation sur l’Outarde canepetière et l’avifaune du plateau de Valensole
– Réalisation d’une synthèse des données avec une fiche d’information sur la « fauche sympa » et les bons gestes à avoir pour préserver l’avifaune des milieux agricoles
– Participer à la prise de contacts avec les exploitants agricoles
– Saisies des données dans une application dédiées du Système d’Information Territorial du Parc (SIT)
– Les horaires de travail devant s’adapter aux conditions nécessaires pour la réalisation d’inventaire, travail possible en début de nuit, tôt le matin ou de nuit, travail possible les week-ends et jours fériés. Dans la mesure du possible, la.le stagiaire sera accompagné.e d’un.e employé.e du parc et/ou équipé.e d’un moyen de communication permanent avec l’équipe du Parc et, si besoin aux services de secours (pompiers, gendarmerie), par la biais d’un talkie-walkie professionnels. La.le stagiaire sera formé.e à son usage. Les heures effectuées en dehors de l’amplitude journalière normale seront récupérées.
– La.le stagiaire pourra être amené.e à participer ponctuellement, suivant son souhait et l’avancement de son stage, à d’autres actions en lien avec la démarche Natura 2000

Compétences, connaissances requises et aptitudes:

– Etudiant.e en BTS, Licence Pro, formation en écologie, gestion de la biodiversité
– Connaissances en ornithologie souhaitées
– Goût prononcé pour les activités de terrain
– Dynamisme, autonomie, capacité d’organisation et d’écoute
– Qualités relationnelles (ou se sentir capable, avoir envie de les développer !) : travail en relation avec des acteurs différents, au contact d’un public varié (agriculteurs, élus, partenaires institutionnels, grand public)
– Capacité à travailler en partenariat et en équipe
– Connaissance d’un logiciel SIG appréciée (ArcGis, QGis)
– Esprit d’analyse, de synthèse et de rédaction
– Permis de conduire + Véhicule personnel (indispensables)

Condition de travail:

– Lieu administratif du stage : Maison du Parc, Domaine de Valx (Moustiers-Sainte-Marie).
– Indemnité de stage : OUI
– Durée hebdomadaire de 40h/semaine sur la base d’un temps complet, conformément au protocole ARTT de la structure (avec 5h de RTT hebdomadaires)
– Frais de déplacement : OUI (dans la limite des financements alloués)
– Véhicule de terrain : OUI (sous réserve de la disponibilité des véhicules de service ; sans quoi le véhicule personnel devra être utilisé et pourra faire l’objet d’indemnités kilométriques dans la limite du budget disponible) .
– Facilités informatiques : OUI (poste attribué, accès partagé à une station SIG ArcGis 10.1)
– Autres matériels mis à disposition : matériel optique, talkie-walkie

Merci d’adresser votre candidature (lettre de motivation + CV + copie des diplômes) au plus tôt (sélection au plus tard le 20 février) à :

Monsieur le Président du Syndicat Mixte de gestion du
Parc naturel régional du Verdon
A l’attention de Julie MARIE
Domaine de Valx
04 360 MOUSTIERS SAINTE MARIE
Ou par mail à à jmarie@parcduverdon.fr
Renseignements : Julie MARIE –– jmarie@parcduverdon.fr

Financement du stage : Financements Natura 2000 (FEADER et Etat)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: jmarie@parcduverdon.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.