Spatialisation des zones marines d’importance pour la conservation des oiseaux marins dans les îles Éparses

TYPE D’OFFRE
Statut : Stagiaire
Durée : 6 mois à partir de mars 2022 (date de début de stage pouvant être adaptée selon besoins)
Dépôt des candidatures : avant le 10/02/2022
Lieu : Siège des TAAF à Saint-Pierre (La Réunion) et séances de travail dans les bureaux de l’UMR ENTROPIE (Campus du Moufia, Saint Denis)

CONTEXTE GENERAL DU STAGE
Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955. Ce Territoire, inscrit à l’article 72-3 de la Constitution, formé par les îles St-Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Éparses (constituées des îles Europa, Juan de Nova et Tromelin, de l’archipel des Glorieuses et de l’atoll de Bassa da India), est placé sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur. En plus de la responsabilité liée à l’administration du territoire, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale (RNN) des Terres australes françaises et de la RNN de l’archipel des Glorieuses qui s’étendent respectivement sur 673 000 km² et 46 077 km².
La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. En son sein, le service pour la préservation et la valorisation des îles Éparses est en charge de définir et de mettre en place la politique environnementale sur l’ensemble des îles Éparses, incluant la RNN de l’archipel des Glorieuses.
La nouvelle stratégie nationale des aires protégées (2021-2030) fixe un objectif de classement de 30 % du territoire national sous statut d’aire protégée, dont un tiers en protection forte. Dans les îles Éparses, la Stratégie prévoyait la transformation du Parc naturel marin des Glorieuses en réserve naturelle nationale (finalisé en juin 2021) et fixe l’objectif d’étendre, d’ici 2022, cette protection à l’ensemble des espaces terrestres et maritimes aux autres îles Éparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova et Tromelin).
Dans cette perspective, les TAAF ont initié les travaux en vue d’un classement des îles Éparses en RNN, en lien avec la communauté scientifique. Afin d’appuyer la proposition de classement, un travail de spatialisation des enjeux de conservation sur les espaces maritimes de ces territoires a été initié, sur la base des données scientifiques disponibles.
Dans le cadre des travaux de caractérisation et de spatialisation des enjeux écologiques marins, le stagiaire aura pour mission de proposer une cartographie des zones d’importance pour la conservation des oiseaux marins de la région.

DESCRIPTION DU STAGE
Les TAAF souhaitent disposer d’une cartographie des zones d’importance et des enjeux de conservation de l’avifaune marine dans les espaces maritimes attenants aux îles Éparses. Ce travail s’effectuera sur la base des données de tracking et d’observations en mer disponibles et des autres données pertinentes, en tenant compte des travaux scientifiques d’identification des zones d’importance pour la conservation déjà réalisés :

1. Compilation et analyse de la littérature et des jeux de données existants, puis identification des enjeux de conservation pour les oiseaux marins dans les espaces maritimes des îles Éparses.

2. Production d’une cartographie des zones à enjeux pour les oiseaux marins dans les espaces maritimes des îles Éparses.

PROFIL CANDIDAT(E)
• Niveau Bac +4 ou Bac +5 en écologie (Master ou école d’ingénieur)
• Bonne maîtrise du logiciel QGIS
• Capacité à réaliser des analyses spatiales
• Capacité à traiter statistiquement des données biologiques
• Esprit d’analyse et de synthèse, capacités rédactionnelles
• Organisation, rigueur et autonomie
• Des connaissances naturalistes seraient un plus

ENCADREMENT
Le/la stagiaire est placé-e sous la responsabilité du directeur de l’Environnement (Franck Lustenberger) et de son adjointe (Sophie Marinesque). Il/elle sera encadré-e par le chargé de mission « aires protégées des îles Éparses » (Louis Dorémus) et placé sous la direction scientifique de M. Matthieu Le Corre et de Mme Audrey Jaeger (Université de La Réunion).

PRISE EN CHARGE
Gratification selon la réglementation en vigueur (15 % du plafond horaire de la SS, soit 3,90 €/heure)
Billet d’avion aller/retour pris en charge par les TAAF pour les stagiaires dont la résidence principale se trouve en métropole.
Accès aux tickets restaurants, d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge par les TAAF à 50 %.

CANDIDATURE
Les candidatures (lettre de motivation à l’attention de Monsieur Le Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises et CV) sont à adresser au service des ressources humaines (srh@taaf.fr) ainsi qu’à la direction de l’environnement (recrutement.environnement@taaf.re) en mentionnant impérativement en objet du message : CANDIDATURE_STAGE_EPARSES, nom, prénom.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: louis.doremus@taaf.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.