Les paysages c tiers mondiaux sont en constante transformation par la construction d’infrastructures
(digues, jet es) afin de r pondre   des demandes croissantes d’activit s  conomiques, r sidentielles, etc.
L’environnement naturel c tier est morcel  par les constructions humaines empi tant sur les habitats
 cologiques des zones intertidales. Ce caract re est particuli rement marqu  sur les c tes de la
Manche pour lesquelles le marnage est  lev .
Dans ce contexte, l’objectif principal du Projet CHERLOC (2020-2022) est de cr er et d’ tudier deux sites
pilotes en r gion Normandie en int grant
deux types de blocs artificiels   des digues
existantes (Cherbourg, Ouistreham)   travers
des approches d’acceptabilit  sociale, de
biodiversit  et d’ing nierie c ti re Ce projet
multidisciplinaire implique une entreprise
r gionale de travaux maritimes (MARC SA), un
bureau d’ tude en ing nierie (ARTELIA), une
 cole d’ing nieurs (ESITC Caen), trois
laboratoires de recherche de l’Universit  de
Caen Normandie (CERREV, BOREA, M2C) et
Ports de Normandie. Des conditions
hydrodynamiques s v res impliquent l’emploi
de blocs de b ton (BCR, ACCROPODETM, …)  
la place d’enrochements naturels afin d’assurer une stabilit  hydraulique de l’ouvrage de protection et  galement de limiter les franchissements. Un bloc
de carapace (DOUBLE-CUBE) a  t  d velopp  au sein du laboratoire M2C. Ce bloc poss de de
nombreux atouts (performance, facilit  de pose, multi-usages) cependant il n’a pas encore atteint le
stade de d monstrateur industriel. De m me, ARTELIA a con u une nouvelle g n ration de blocs de
pied pour les digues   talus : les ACCROBERMTMII. Le bloc de pied ACCROBERM™II, se substitue   la but e
de pied (stabilisation de la carapace) gr ce   sa forme circulaire. Du fait de sa forme creuse, sa stabilit 
est  galement assur e par un remplissage   l’aide d’enrochements. Plusieurs avantages environnementaux
 mergent alors (emprise limit e sur les fonds marins, impacts environnementaux indirects limit s,
interactions avec la biodiversit ). Sera r alis e une  tude comparative de la biodiversit  d’un lin aire
c tier prot g  par des enrochements artificiels ou naturels   travers des approches  cosyst miques sur
macro-flore, macrofaune et biofilms de micro-algues.
Projet CHERLOC :  tude comparative d’un lin aire c tier prot g  par des blocs artificiels  
travers des approches soci tales, de biodiversit  et d’ing nierie.
Sujet du stage : Diversit  de la faune benthique des substrats meubles et durs des zones
exp rimentales de Cherbourg et de Ouistreham du projet CHERLOC
Description du stage
L’objectif principal du stage est de consid rer les blocs artificiels en tant que support (quantit ,
qualit ) favorisant la biodiversit  animale marine. Il apparait important d’am liorer la conception
de ces ouvrages et de parvenir   en faire des vecteurs de conception d’infrastructures  
biodiversit  augment e.
• Une premi re partie du stage consistera    chantillonner les organismes benthiques des
substrats meubles et durs (blocs artificiels et roches naturelles) au niveau de la digue de
Ouistreham et de Cherbourg. Cet  chantillonnage sera r alis  au niveau du m diolittoral
sup rieur, moyen et inferieur en hiver-d but du printemps 2022 ;
• Une deuxi me partie du stage se d roulera en laboratoire. Il/elle triera et identifiera les
organismes collect s lors des sorties terrains de novembre 2021 puis ceux de 2022 ;
• Une troisi me partie de traitement des donn es durant laquelle l’ tudiant(e) effectuera les
analyses statistiques des donn es pr c demment collect es afin de tester s’il existe des
diff rences significatives entre les substrats durs naturels et artificiels, en termes de richesse
en esp ces et abondance.
INFORMATIONS PRATIQUES
Organisme d’accueil : Laboratoire M2C, (Morphodynamique Continentale et C ti re, UMR CNRS, 24 rue
des Tilleuls, F-14000 CAEN)
Localisation : Normandie Universit  UNICAEN, Esplanade de la Paix, 14032 Caen, France
Le stage sera encadr  par Aurore Raoux, charg e de recherches Universit  de Caen, Jean-Claude Dauvin,
Professeur Em rite de l’Universit  de Caen Normandie et Jean-Philippe Pezy, charg  de recherches CNRS
Comp tences particuli res
• Connaissances du milieu marin et de l’ cologie ;
• Esprit de synth se et force de proposition ;
• Autonomie, sens du travail en  quipe ;
• Rigueur ;
• Connaissance de l’anglais scientifique
• Qualit  r dactionnelle de documents en fran ais.
Merci d’envoyer votre candidature (CV, r f rences d’au moins deux personnes pouvant  clairer le jury sur
votre candidature ainsi qu’une lettre de motivation) avant le 23 Novembre 2021 :
Aurore RAOUX 24 rue des Tilleuls, F-14000 Caen
Mobile: 33 (0)6 23 80 68 21
E-mail : aurore.raoux@unicaen.fr
Mettre en copie : jean-claude.dauvin@unicaen.fr ; jean-philippe.pezy@unicaen.fr
Une audition des candidatures sera r alis e (en pr sentiel ou en visio).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: aurore.raoux@unicaen.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.