(French version follows)

Postdoctoral fellow position – Ecologically and biologically significant areas for large predators in the Estuary and Gulf of St. Lawrence based on 25 years of survey, biologging and environmental data

The Department of Fisheries and Oceans (DFO) is responsible for the conservation and management of marine mammals in Canadian waters. A post-doctoral candidate is sought to develop species distribution models based on a large dataset of observations obtained from aerial and boat surveys conducted during the last 25 years in eastern Canada, in particular in the estuary and the gulf of the St Lawrence. The candidate will help collate relevant environmental data that could be associated with the occurrence of several species including the endangered blue whale, fin whale, right whale and other large predators. He/She will also benefit from information collected from bio-logging devices that were attached to several whale species. The predictive models will be used to identify important habitats of vulnerable species, estimate potential interactions with fisheries and shipping activities, and evaluate the impacts of coastal or marine development projects. Multispecies/assembly approaches would also be developed to identify ecologically and biologically significant areas and potentially assess their evolution under several climate change scenarios. This project will provide integrated tools for conservation and management decisions.

A suitable candidate should possess an internationally recognised doctoral degree from an accredited institution. He/She should have ecological training and a proven ability in statistical modelling related to species spatial distribution, habitat selection approaches, including the use of generalized linear models (GLM, GLMM) and generalized additive models (GAM, GAMM). The candidate should have excellent statistical programming skills in R, as well as proven abilities in written and verbal communication. He/She should be self motivated, able to work independently but also within a team framework.

This is a 2.5 year position to begin as soon as possible in 2021. This position will be held at the Maurice Lamontagne Institute – Fisheries and Oceans Canada in Mont-Joli (Quebec, Canada). The official working language at the Institute is French, although candidates who speak English only are also eligible. Salary is around $60,000 CAD/year. The project will be conducted under the supervision of Dr. Arnaud Mosnier (DFO, Research Scientist, spatial analysis and habitat modelling) in collaboration with Jean-François Gosselin (DFO, Biologist, marine mammals survey analysis), Dr. Véronique Lesage (DFO, Research Scientist, marine mammal biology), and Valérie Harvey (DFO, Biologist, marine mammals biology and habitat modelling).

Candidates interested in the position should email Arnaud.mosnier@dfo-mpo.gc.ca and submit a cover letter, a resume including a list of publications and contact information for references.

Deadline for applications is June 30.

————————————————————————————————

Poste de chercheur postdoctoral – Zones d’importance écologique et biologique pour les grands prédateurs dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent, basé sur 25 ans de données d’inventaire, de biologging et de variables environnementales.

Le ministère des Pêches et des Océans (MPO) est responsable de la conservation et de la gestion des mammifères marins dans les eaux canadiennes. Un candidat postdoctoral est recherché pour développer des modèles de distribution d’espèces basés sur un large ensemble de données d’observations obtenues à partir de relevés aériens et par bateau effectués au cours des 25 dernières années dans l’est du Canada, en particulier dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent. Le candidat aidera à colliger les données environnementales pertinentes qui pourraient être associées à l’occurrence de plusieurs espèces, dont le rorqual bleu, le rorqual commun, la baleine noire et d’autres grands prédateurs. Il/elle bénéficiera également de l’information recueillie à l’aide de dispositifs de bio-logging qui ont été fixés à plusieurs espèces de baleines. Les modèles prédictifs seront utilisés pour identifier les habitats importants des espèces vulnérables, estimer les interactions potentielles avec les activités de pêche et de transport maritime, et évaluer les incidences des projets de développement côtiers ou marins. Des approches multi-espèces/par ensembles seront également développées pour identifier les zones d’importance écologique et biologique et potentiellement évaluer leur évolution sous plusieurs scénarios de changement climatique. Ce projet fournira des outils intégrés pour les décisions de conservation et de gestion.

Le candidat idéal doit être titulaire d’un doctorat internationalement reconnu délivré par une institution accréditée. Il/elle doit avoir une formation en écologie et une capacité avérée en modélisation statistique liée à la distribution spatiale des espèces, aux approches de sélection de l’habitat, y compris l’utilisation de modèles linéaires généralisés (GLM, GLMM) et de modèles additifs généralisés (GAM, GAMM). Le candidat doit avoir d’excellentes compétences en programmation statistique en R, ainsi que des capacités avérées en communication écrite et verbale. Il/elle doit être motivé(e), capable de travailler de manière indépendante mais aussi dans le cadre d’une équipe.

Il s’agit d’un poste d’une durée de 2,5 ans qui débutera dès que possible en 2021. Ce poste sera occupé à l’Institut Maurice Lamontagne – Pêches et Océans Canada à Mont-Joli (Québec, Canada). La langue de travail officielle de l’Institut est le français, mais les candidats qui ne parlent que l’anglais sont également admissibles. Le salaire est d’environ 60 000 dollars canadiens par an. Le projet sera mené sous la supervision du Dr Arnaud Mosnier (MPO, Chercheur scientifique, analyse spatiale et modélisation de l’habitat) en collaboration avec Jean-François Gosselin (MPO, Biologiste, analyse des relevés de mammifères marins), Dr Véronique Lesage (MPO, Chercheur scientifique, biologie des mammifères marins), et Valérie Harvey (MPO, Biologiste, biologie des mammifères marins et modélisation de l’habitat).

Les candidats intéressés par le poste doivent envoyer un courriel à Arnaud.mosnier@dfo-mpo.gc.ca et soumettre une lettre de motivation, un curriculum vitae comprenant une liste de publications et les coordonnées de leurs références.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 juin.

——————————————————————————————————
Arnaud Mosnier

Chercheur / Research Scientist, Ph.D.
Biologie et conservation des mammifères marins / Marine mammal biology and conservation
arnaud.mosnier@dfo-mpo.gc.ca

Pêches et Océans Canada / Fisheries and Oceans Canada
Institut Maurice Lamontagne / Maurice Lamontagne Institute
C.P. 1000 / P.O. Box 1000
850 Route de la mer
Mont-Joli, QC G5H 3Z4

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: arnaud.mosnier@dfo-mpo.gc.ca

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.