Date de publication : juillet 2021

POST DOCTORAT EN ECOLOGIE MICROBIENNE (MYCORHIZES TROPICALES) (F/H)

Localisation du poste :

Département Origine et Evolution
UMR 7205 Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité (ISYEB)
Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN)
12 rue Buffon, CP 39, 75005 Paris, France

Description de l’équipe d’accueil et du projet :

L’équipe d’accueil s’intéresse à la diversité des symbioses mycorhiziennes, la structure des communautés fongiques mycorhiziennes dans l’environnement et dans les racines, et les réseaux complexes reliant les plantes aux champignons mycorhiziens. Elle s’intéresse aussi à la systématique et à l’évolution des végétaux terrestres (Embryophytes) et des Fungi.
Le post-doc s’inscrit dans le cadre du projet ANR EPIFUN étudiant la structure et le fonctionnement des symbioses mycorhiziennes en milieu tropical épiphyte. Plusieurs études ont déjà été menées à cet effet, sur la structure spatiale fine des communautés fongiques sur l’écorce et l’influence des racines épiphytes (https://doi.org/10.1111/nph.17459), sur les réseaux mycorhiziens communs entre plantes épiphytes, ou encore sur la distribution des champignons mycorhiziens entre différents arbres hôtes (préférence d’hôte). Les prochaines étapes du projet visent notamment à caractériser la stratification verticale des communautés fongiques sur l’arbre, et aussi les échanges de nutriments (carbone en particulier) dans les réseaux mycorhiziens d’épiphytes via le marquage isotopique.

Rôle et responsabilités du post-doc :

La personne recrutée portera deux objectifs du projet. Une étude ngs sur la stratification verticale des communautés fongiques mycorhiziennes sur l’arbre, et une expérience de marquage isotopique des réseaux mycorhiziens orientée par une étude précédente. Pour se faire, il/elle participera à deux campagnes d’échantillonnage dans les régions tropicales des DOM en février 2022 et mars 2023 (périodes et destinations exactes à préciser). En amont de la première mission, il/elle pourra apporter son soutien dans le traitement et l’analyse d’un échantillonnage acquis sur la distribution des champignons mycorhiziens entre différents arbres hôtes et le lien à la préférence d’hôte de certaines plantes vasculaires épiphytes mycorhizées.

Encadrement :

Florent Martos, Maître de conférences du MNHN, coordinateur du projet ANR EPIFUN (jan. 2020 – juin 2024).

Compétences et connaissances nécessaires :

Le/la candidate doit avoir obtenu un doctorat dans une université française ou étrangère et effectué des recherches doctorales et/ou post-doctorales en écologie des communautés, microbiennes en particulier, et dispose de certaines connaissances sur les symbioses mycorhiziennes. Un savoir-faire au laboratoire de biologie moléculaire (préparation de pools d’amplicons), en bioinformatique (données de metabarcoding), et une aptitude à oeuvrer sur le terrain en forêt tropicale humide, seront privilégiés pour ce poste.

Horaires et conditions de travail :

Du lundi au vendredi
Lieux de travail : Muséum national d’Histoire naturelle, 12 rue Buffon, CP 39, 75005 Paris, France
Prise de fonction souhaitée : 01/10/2021
Contrat ou niveau d’emploi : Contrat de projet de 2 ans.

Candidature :

Envoyer CV, lettre de motivation et prétentions salariales via notre plateforme de recrutement : https://apps.mnhn.fr/Candidature/?tk=2356464
Poste à pourvoir : 1er octobre 2021
Date limite de candidature : 31 Août 2021.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: florent.martos@mnhn.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.