PatriNat (OFB-CNRS-MNHN)
Centre d’expertise et de données sur la nature
https://www.patrinat.fr/
https://inpn.mnhn.fr/

Le MNHN recrute un(e) chargé(e) de projet « Enjeux de biodiversité, restauration et trame noire »

PRÉAMBULE
Le service Patrimoine Naturel (PatriNat) est une unité d’appui et de recherche co‐habilitée par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). PatriNat a pour objectif de fournir, en lien avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France. Cette expertise et l’ingénierie associée portent sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d’informations et à l’application de ces connaissances pour l’appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

CONTEXTE
Dans un contexte où les pressions sur la biodiversité augmentent et où les milieux naturels font l’objet d’une intensification des usages, il est essentiel pour les acteurs économiques, utilisateurs et gestionnaires du territoire de s’assurer de disposer d’une bonne connaissance des enjeux écologiques sur leur emprise foncière, et d’évaluer leurs actions sur la biodiversité.
PatriNat a mis en place une collaboration scientifique avec l’entreprise EDF depuis 2013 formalisée dans le cadre d’une convention de Recherche et d’Expertise pluriannuelle. L’objectif général vise à accompagner EDF dans l’élaboration et la mise en œuvre de sa politique en faveur de la biodiversité et dans les programmes de recherche et développement qui en découlent.

L’enjeu pour PatriNat est de tester de nouvelles méthodes et outils d’analyse sur de grande surface (à l’échelle du foncier d’EDF) dans une optique de généralisation et de transfert des résultats plus largement.

DESCRIPTION DES MISSIONS
Au sein de PatriNat, vous serez affecté à l’équipe « Espaces & Partenariats » et plus particulièrement à la cellule « partenariats pour la biodiversité ». Vous aurez pour missions principales au cours des 3 années d’assurer le pilotage et la mise en œuvre scientifique et technique du partenariat :
– Pilotage de la convention et organisation des travaux pour mener à bien les objectifs des différents axes de travail : définition des objectifs avec le partenaire, planification des actions, suivi de leur état d’avancement, animation de réunions (comités techniques / de pilotage/ réunions d’échange sur des sujets scientifiques d’intérêt commun) ;

– Analyse de la contribution d’EDF à la préservation du patrimoine naturel français (Métropole et outre-mer) et aux politiques publiques de biodiversité. Ces analyses se baseront sur une synthèse des connaissances et des enjeux des sites EDF et de leur territoire d’implantation. Elles devront permettre d’évaluer l’action aux échelles spatiales pertinentes et de contextualiser les enjeux biodiversité portés par les sites par rapport aux enjeux des territoires dans lesquels ils s’insèrent. Des indicateurs et un rapport de synthèse seront attendus ;

– Développement de méthodes scientifiques et outils (R&D) et organisation des tests/ expérimentations sur sites pilotes si besoin, sur des thématiques telles que l’évaluation et le suivi de la biodiversité, la restauration écologique ou la réduction des pressions. Il s’agira de mobiliser et synthétiser les connaissances (retour d’expérience, analyses bibliographiques…), de définir ou concevoir les méthodes d’analyses pertinentes, de concevoir des guides méthodologiques, de tester ces dispositifs sur des sites expérimentaux, de rédiger des conclusions et recommandations opérationnelles. Seront particulièrement visés :
– le développement d’outils pour le suivi des projets de restauration écologique, en poursuivant le développement du cadre méthodologique d’EcoVal (Bezombes et al., 2017) qui permet de suivre l’évolution de la biodiversité sur les sites impactés par les projets d’aménagements et sur les sites de compensation. Ce travail sera mené en collaboration avec le référent ERC au sein de PatriNat, et en lien avec la thèse en cours portée par l’INRAE sous la coordination partagée d’EDF et du MNHN.
– le développement de méthodes et d’outils pour évaluer et réduire l’impact des nuisances lumineuses sur la biodiversité avec 1) un axe opérationnel devant permettre d’élaborer un plan de gestion différenciée de l’éclairage tenant compte des enjeux de biodiversité et des contraintes d’exploitation des sites (développement d’un cadre méthodologique existant) et, 2) un axe de travail R&D dont les objectifs sont à définir avec les équipes de recherche du MNHN et d’EDF (étude de la diffusion de la lumière sur les sites et notamment dans les espaces naturels ou semi-naturels, modélisation de trames noires…).

– Animation de réunions d’échanges et de travaux en collaboration avec d’autres structures scientifiques, pouvant notamment porter sur les problématiques plus spécifiques liées à l’implantation des sites EDF en territoires ultra-marins ou aux enjeux de biodiversité liés au domaine marin ;

– Contribution à des évènements de communication portant sur les thématiques suivies et valorisation des travaux menés par des analyses de données et des publications scientifiques.
Vous pourrez également être amené à contribuer aux travaux portés par les autres équipes de PatriNat et plus globalement par d’autres équipes de l’OFB et du MNHN, à encadrer des stages ou à organiser des partenariats avec d’autres structures scientifiques.

CONDITIONS ADMINISTRATIVES REQUISES
Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau BAC + 5 dans le domaine des Sciences de l’environnement, Ecologie, Gestion des milieux naturels avec une expérience en pilotage de projet.
Une expérience dans le domaine de la Recherche (y compris doctorat) et une connaissance des réseaux d’acteurs scientifiques de la conservation de la nature est attendu.

QUALIFICATIONS REQUISES
Connaissances :
– Connaissance des politiques publiques portant sur la conservation de la biodiversité en France
– Bonnes connaissances en écologie, des enjeux et problématiques de la conservation de la biodiversité, des questions de restauration écologique
– Bonne vision des méthodes et protocoles d’inventaire / suivi de biodiversité
Savoir-faire opérationnel :
– Monter, gérer et suivre des projets, animer des réunions,
– Animer un réseau d’acteurs et de partenaires
– Maitriser les méthodes de veille et synthèse bibliographique
– Savoir rédiger des rapports et articles scientifiques
– Savoir analyser des données et synthétiser des résultats
– Maîtriser la pratique des SGBD/SIG et des outils de statistique

Savoir-être opérationnel :
– Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse
– Dynamisme, capacité à travailler en équipe, capacité d’écoute et d’adaptation
– Sens de la communication
– Sens de l’organisation et réactivité
– Intérêt pour les approches pluri-disciplinaires
– Curiosité sur le domaine industriel

MODALITÉS DE RECRUTEMENT
Type de contrat : Contrat de projet
Durée : 2 ans et 6 mois
Rémunération : selon profil du candidat et grille de rémunération en vigueur au MNHN
Date de prise de fonction : à partir du 1er décembre 2022
Lieu : Site MNHN du petit Château – Brunoy (91)
Temps de travail : 35H35/semaine avec possibilité d’aménagement du cycle de travail
Télétravail : possible à partir de 4 mois d’ancienneté et selon le cadre en vigueur au MNHN

PROCÉDURE DE RECRUTEMENT
Le dossier de candidature est à déposer jusqu’au 31 octobre 2022 sur la plateforme de recrutement du Muséum via le lien : https://recrutement.mnhn.fr/offre-emploi-280.html-o=6
Ce dossier comprendra :
– un curriculum vitae détaillé ;
– une lettre de motivation ;
– toutes pièces complémentaires susceptibles d’éclairer le jury (lettre de recommandation, etc.).

La sélection des dossiers de candidature sera suivie d’un entretien individuel.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: recrutement.patrinat@mnhn.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.