— French below

The aim of the internship is to establish the nature and extent of human activities in sites designated as marine protected areas. The protection offered by marine protected areas is poorly described and compared across EU countries. More specifically, the regulation of certain activities in protected areas, such as energy production or aquaculture, remains poorly known, while strategies for the protection of ecosystems and planning of the European maritime space are only slowly being implemented.

The candidate will be supervised by the PhD student Juliette Aminian Biquet at the Centro de Ciências do Mar (CCMAR, Portugal). The student will be responsible for collecting data on human activities based on the national maritime spatial planning platforms, and then analyzing their importance in the protected sites of the various European Union countries (spatial analysis). This internship will allow the candidate to learn about issues of spatial protection in marine ecosystems, the maritime activities practiced in protected areas, and the different levels of European protection. The results of this internship will be integrated into a publication on the protection of marine ecosystems in the EU, in which the candidate will participate and be acknowledged.

Region: working remotely, or Ile de France (Northern France), or Faro (South Portugal) Possible eligibility for an Erasmus+ grant.

Please send a resume and a motivation letter, indicating your experience with marine ecosystems and spatial data analysis, to juliette.biquet@lilo.org

Le but du stage est d’établir la nature et l’étendue des activités humaines dans les sites désignés comme aires marines protégées. La protection offerte par les aires marines protégées est peu décrit et comparé au sein des pays de l’UE. Plus spécifiquement, les régulations de certaines activités, comme la production d’énergie ou l’aquaculture, dans les aires protégées restent peu connues, alors que des stratégies de protection des écosystèmes et de planification de l’espace maritime européen sont progressivement mise en place.

La personne candidate sera encadrée par la doctorante Juliette Aminian Biquet au Centro de Ciêncas do Mar (CCMAR, Portugal). L’étudiant-e sera en charge de collecter les données d’activités humaines au sein des plateformes nationales de planification de l’espace maritime, puis d’analyser leur importance dans les sites protégés des différents pays de l’Union Européenne (analyses spatiales). Ce stage permettra à la personne candidate de se former sur les enjeux de la protection spatiale au sein des écosystèmes marins, les activités maritimes pratiquées, les différents niveaux de protection et de législation européenne. Les résultats de ce stage seront intégrés dans une publication sur la protection des écosystèmes marins de l’UE.

Région: à distance, Ile de France, possibilité d’être encadré-e à Faro (Portugal Sud, éligibilité à une bourse Erasmus+).

Vous pouvez envoyer votre CV et une lettre de motivation en indiquant votre expérience avec les écosystèmes marins et l’analyse de données spatiales à juliette.biquet@lilo.org

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: juliette.biquet@lilo.org

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.