Suite à un premier appel infructueux, nous recherchons un(e) candidat(e) très motivé(e) (niveau Master ou équivalent) pour le sujet de thèse suivant. Elle/il devra avoir une solide expérience en écologie évolutive, biologie des populations et biostatistiques. Des connaissances en microbiologie ou en immunité aux insectes seraient appréciées, mais ne sont pas obligatoires.
Veuillez envoyer les documents demandés (voir « candidature ») avant le 30 août 2021, à candidature.ubfc.2021@gmail.com
Yannick Moret & Thierry Rigaud

Persistance microbienne et évolution du transfert maternel d’immunité chez un insecte

Le transfert trans-générationel d’immunité (ou trans-generational imune priming, TGIP) correspond à une élévation plastique de l’immunocompétence de la descendance suite à l’exposition de la mère à un agent pathogène. Un aspect important de l’écologie et évolution du TGIP est de savoir s’il est adaptatif. Si le TGIP est adaptatif, on peut postuler qu’il a évolué en réponse à des pressions de sélection imposées par des microbiotes pathogènes capables d’infecter plusieurs générations de leurs hôtes. Plusieurs conditions écologiques ont été proposées comme étant nécessaires à l’évolution du TGIP, parmi lesquelles la probabilité d’une infection répétée entre la génération parentale et la descendance. Cependant, cette hypothèse n’a jamais été formellement testée.
Comme tous les microbes pathogènes n’ont pas la même probabilité de persister dans l’environnement de la descendance de leur hôte, il est possible que le TGIP n’ait évolué qu’en réponse à ceux qui sont les plus aptes à persister dans l’environnement. Cela suggère que son induction serait variable selon les microbes pathogènes ayant stimulé les individus de la génération parentale. De plus, si le TGIP est bénéfique, en procurant une meilleure protection de la descendance, il impose également des coûts pour cette dernière. Une réduction de ces coûts devrait donc évoluer en parallèle à l’évolution du TGIP.
Dans ce contexte, le présent projet propose de tester le caractère adaptatif du TGIP chez le ténébrion meunier, Tenebio molitor, chez lequel ce phénomène a été le mieux décrit jusqu’à présent.
Pour ce faire, nous proposons d’estimer la persistance de différents microbes pathogènes de T. molitor dans son environnement, et nous étudierons l’effet de la stimulation maternelle avec ces microbes sur l’immunité et l’histoire de vie des descendants (vitesse de croissance, longévité, fécondité, etc.). L’avantage sélectif d’un tel effet maternel sera testé dans un contexte écologique pertinent où les performances des descendants seront mesurées dans des environnements identiques ou différents de ceux des parents. Les résultats de cette étude apporteront une avancée sans précédent dans la connaissance de l’écologie et l’évolution du TGIP chez un modèle invertébré dans un contexte écologique naturel et co-évolué.

Candidature:
Veuillez envoyer les documents suivants (le tout dans un seul fichier PDF) par e-mail à candidature.ubfc.2021@gmail.com :
1) Pour les candidats de l’UE : Copie de votre carte d’identité nationale ou de la page de votre passeport où votre photo est imprimée. Pour les candidats hors UE : Copie de la page de votre passeport où votre photo est imprimée.
2) Curriculum Vitae (1 page).
3) Lettre de motivation relative au poste (1 page).
4) Copie de votre diplôme de Master et/ou d’Ingénieur si déjà disponible.
5) Copie de vos notes et classements finaux de master.
6) Coordonnées des personnes de référence (maximum 3, au moins votre directeur de thèse) : Titre, Nom, organisation, e-mail.

Laboratoire hôte:
Biogéosciences, UMR CNRS/uB/EPHE 6282,
Université de Bourgogne
6 boulevard Gabriel
21000 Dijon

PAGE D’ACCUEIL

Encadrants:
Moret, Yannick
Rigaud, Thierry

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: candidature.ubfc.2021@gmail.com

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.