Offre de stage MASTER2 : Stratégies de sensibilisation pour l’acclimatation du colza et de la caméline à des stress thermiques printaniers : effets d’une sensibilisation médiée par des bactéries PGPR (Plant Growth Promoting Rhizobacteria)
Contexte du stage
Ce stage se place dans un contexte de changement climatique caractérisé par une augmentation des épisodes de stress thermiques printaniers pouvant impacter négativement le rendement et la qualité grainière des grandes cultures, notamment oléagineuses (Brunel-Muguet et al. 2015, Lemonsu et al. 2014). Dans ce cadre, l’objectif du projet ALBATOR financé par la Région Normandie, est de proposer des solutions d’acclimatation au stress thermique qui soient en rupture avec les schémas d’adaptation par des leviers génétiques et agronomiques. Une alternative originale via l’utilisation de Rhizobactéries (PGPR) sera testée pour l’acclimatation du colza et de la cameline à des épisodes de stress thermiques intenses au printemps. Le colza représente le principal oléagineux en Normandie, et la cameline, en opposition, un oléagineux pour le moment moins représenté mais en pleine expansion dans la région.
La mission de ce stage s’effectuera en parallèle des travaux d’un doctorant et sera basée sur une culture en serre se déroulant sur tout le cycle de végétation du colza (octobre 2021 à juin 2022) et de la cameline (mars 2022-juin 2022). Le stagiaire effectuera une partie du suivi des cultures, participera aux récoltes d’exsudats racinaires et des biomasses végétales, à l’analyse de morphologie racinaire et aux analyses élémentaires C, N et S.
Compétences et formation souhaitées du candidat
– master 2 (ou équivalent) en écologie, agronomie ou physiologie à affinité végétale
-Goût pour le travail expérimental en serre et au laboratoire à l’échelle de la plante entière, nécessitant rigueur et précision.
-Bon sens relationnel et organisationnel dans le cadre d’une activité en équipe ;
Gratification : 580 euros/mois. Possibilité de logement CROUS sur le campus 1.
Structure d’accueil et contact :
Unité Mixte de Recherche EVA (Ecophysiologie Végétale et Nutritions N, C, S), INRAE-Université de Caen Normandie, campus 1, sous la direction d’ Emmanuelle Personeni, enseignante-chercheur en écologie végétale. https://www.researchgate.net/profile/ Emmanuelle-Personeni/research

Ce stage de 5 à 6 mois aura lieu entre février 2022 et août 2022. Le dossier de candidature constitué d’un CV, d’une lettre de motivation et de vos derniers relevés de notes est à envoyer par email à emmanuelle.personeni@unicaen.fr avant le 31 janvier 2022.
Plus d’infos :
Projet ALBATOR : https://filesender.renater.fr/?s=download&token=fded00de-e152-4efb-ac82-20185ee568d3
UMR EVA: https://www6.rennes.inrae.fr/umreva/L-UMR
Brunel-Muguet S, D’Hooghe P, Bataillé M-P, Larre C, Kim TH, Trouverie J, Avice JC, Etienne P, Durr C. (2015). Heat stress during seed filling interferes with sulfur restriction on grain composition and seed germination in oilseed rape (Brassica napus L.). Frontiers in Plant Science, 6 (213), 1-12,
Lemonsu A, Beaulant AL, Somot S, Masson V (2014) Evolution of heat wave occurrence over the Paris basin (France) in the 21st century. Clim Res 61:75-91. https://doi.org/10.3354/cr01235

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: emmanuelle.personeni@unicaen.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.