VOTRE MISSION ET VOS ACTIVITÉS

Vous serez accueilli(e) au sein du pôle Ecotoxicologie de l’Unité Mixte de Recherche EcoSys, localisé à Palaiseau (campus AgroParisTech). Le(la) stagiaire travaillera sous la responsabilité des scientifiques en charge du projet dans lequel s’intègreront ses activités.

L’utilisation de produits pesticides pour la protection des cultures est une cause importante du déclin de la biodiversité et de l’efficacité des services écosystémiques. Les vers de terre ont un rôle majeur dans le fonctionnement des sols par leurs activités de bioturbation et de minéralisation du carbone organique, et sont sensibles aux produits pesticides. Des études récentes ont pu paramétrer un modèle bioénergétique permettant de prédire les effets des fongicides sur la croissance d’Aporrectodea caliginosa, une espèce prépondérante dans les sols agricoles. Ces études supposent cependant que la tolérance aux pesticides est identique entre individus.

Dans ce contexte, le(a) stagiaire recruté(e) aura pour mission d’évaluer l’impact d’une exposition à un fongicide sur la variabilité individuelle des traits d’histoire de vie (croissance, reproduction et activité de bioturbation) des vers de terre dans les sols. Le/la stagiaire procédera à un suivi d’une population de vers de terres exposés aux fongicides (cuivre et/ou époxiconazole). Le/la stagiaire procédera au suivi des traits de croissance et d’activité de bioturbation, et, si possible, de la reproduction des individus au cours de l’exposition. Ce stage permettra d’obtenir de précieuses informations sur la manière dont les individus font face à un stress lié à l’exposition aux pesticides et d’en quantifier la variabilité. Il permettra notamment de déterminer si les individus font des choix d’allocation des ressources différents selon la présence ou non de sols contaminés aux fongicides.

Vous serez plus particulièrement en charge de :
– Après une analyse de la littérature scientifique récente sur le sujet, le(la) stagiaire participera à la conception des expositions et à l’élaboration du protocole expérimental visant à déterminer la variabilité individuelle dans la réponse aux contaminants.
– Il(elle) sera en charge de la mise en place et du suivi d’expérimentation sur les vers de terre en essais de laboratoire et de la préparation des échantillons en vue de doser les contaminants.
– A l’issue de la phase expérimentale, il (elle) procédera au traitement statistique des données et à leur interprétation.
– Enfin, le (la) stagiaire sera amené(e) à communiquer sur ses travaux dans le cadre de réunions au sein du laboratoire, et à valoriser ses résultats dans le cadre d’un colloque.

LE PROFIL QUE NOUS RECHERCHONS
– Formation recommandée : Niveau Master 2 en écotoxicologie, écologie, toxicologie ou chimie de l’environnement.
– Connaissances souhaitées : une bonne maîtrise de l’anglais est requise. De bonnes bases en statistiques seraient un plus. Un intérêt pour les thématiques liées à la biologie des organismes du sol et/ou aux processus évolutifs est également un plus mais n’est pas indispensable.
– Expérience appréciée : Expérimentation en laboratoire, utilisation du logiciel R pour le traitement statistique des données.
– Aptitudes recherchées : Esprit critique, gout pour le travail en laboratoire. Grande rigueur, soin et capacités d’organisation seront également attendus. Le travail expérimental réalisé dans le cadre de ce stage se fera en lien étroit avec les membres du laboratoire et plus généralement, avec le personnel de l’unité. Aussi le candidat devra présenter de bonnes prédispositions pour le travail en équipe.

Modalités d’accueil
– Encadrement : Raphaël Royauté (INRAE EcoSys) et Jérôme Mathieu (iEES)
– Unité: INRAE, Université Paris-Saclay, INRAE, AgroParisTech, UMR EcoSys, pôle Ecotoxicologie
– Code postal + ville : 91120 – Palaiseau
– Type de contrat : stage M2
– Durée du contrat : 4 à 6 mois, entre Janvier et Août 2023
– Date d’entrée en fonction : à partir de Janvier 2023
– Rémunération : Indemnité réglementaire (3,90€/h)

Modalités pour postuler
Transmettre une lettre de motivation et un CV par email à :
Raphaël Royauté (INRAE EcoSys) et Jérôme Mathieu (iEES)
raphael.royaute@inrae.fr
jerome.mathieu@upmc.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: raphael.royaute@inrae.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.