STRUCTURE D’ACCUEIL :
Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’écologie (IMBE)
Équipes Diversité et Fonctionnement : des Molécules aux Écosystèmes (DFME)
Campus Saint-Charles
3 place Victor Hugo
13331 Marseille
France

Note : Pour le bon déroulement du stage, nous souhaitons de préférence encadrer un stagiaire pouvant être présent au minimum 4 jours sur 5 au sein de la structure d’accueil.

Nom des responsables :
Elodie Quer – Eliane Schermer
elodie.quer@imbe.fr ; eliane.schermer@imbe.fr

Titre du sujet de stage : Effets à court et long termes de la sécheresse amplifiée sur la croissance et la productivité primaire aérienne du chêne pubescent (Quercus pubescens Willd.) en forêt méditerranéenne.

Mots-clés (5 maximum) : Changement climatique ; Croissance ; Productivité primaire aérienne ; Quercus pubescens ; Forêt méditerranéenne

Résumé du sujet (dont problématique et méthodologie) :
A l’échelle globale, les écosystèmes forestiers atténuent les effets du changement climatique en constituant 50% du puits de carbone terrestre. Cependant, une augmentation de la mortalité des arbres et une réduction de la productivité primaire ont été observées suite aux épisodes de sécheresse et de fortes températures de ces dernières décennies. Ainsi le déclin des écosystèmes forestiers et du puits de carbone qu’ils constituent pourrait accélérer le changement climatique, et affecter les services écosystémiques rendus par les forêts. Les modèles climatiques prévoient, en région méditerranéenne, une augmentation globale des températures (1.2 – 4.6°C), une diminution des précipitations (de -7 à -30%) particulièrement pendant la saison estivale et une augmentation ponctuelle des épisodes climatiques extrêmes (IPCC, 2013). Cette bio-région est donc considérée comme l’une des plus vulnérables et sensibles face au changement climatique à travers le monde.
Il devient donc urgent de mieux comprendre l’impact de l’intensification de la sécheresse estivale (i.e. périodes plus longues de stress hydrique) sur la croissance et la productivité primaire aérienne pour être en mesure de prédire l’évolution du fonctionnement des écosystèmes forestiers méditerranéens dans le contexte du changement climatique. Dans le cadre de ce stage de M2, nous proposons d’étudier le fonctionnement d’un peuplement de chênes pubescents (Quercus pubescens Willd.), en région Méditerranéenne, soumis expérimentalement à un système d’exclusion des précipitations depuis 2012 sur la plateforme expérimentale de l’ “Oak Observatory” à l’Observatoire de Haute-Provence (O3HP). Nous testerons l’hypothèse selon laquelle ces épisodes récurrents de sécheresse aggravée ralentissent la croissance et diminuent la productivité primaire aérienne du peuplement de chênes pubescents. Pour cela, nous analyserons les données sur la croissance primaire (i.e. croissance annuelle des rameaux) et secondaire (i.e. Diamètre à Hauteur de Poitrine) ainsi que sur la productivité primaire aérienne (i.e. biomasse de fruits, branches, feuilles) et la phénologie foliaire (i.e. date de débourrement) qui ont été acquises sur une longue période temporelle (13 ans, i.e. de 2009 à 2021). Le stagiaire sera aussi en charge de collecter sur le terrain les données pour l’année 2022.

Sujet ouvrant sur une thèse ? oui si financements

Compétences requises de l’étudiant :
Des compétences en écologie de terrain et en traitement des données via l’utilisation du logiciel R sont requises. Des capacités d’autonomie mais aussi de travail en équipe ainsi que de la rigueur scientifique sont également demandées.

Activités assurées par l’étudiant :
L’étudiant devra (i) participer à la campagne de terrain de l’année 2022 permettant de compléter le jeu de données actuel décrit ci-dessus ; (ii) mener à bien les analyses statistiques de l’ensemble des données et les interpréter.

Programme(s) de recherche dans le cadre duquel/desquels ce stage est effectué :
Programme CYCABIOCLIM sur le cycle du carbone en forêt méditerranéenne soumise au changement climatique.

Financement du stage et du stagiaire :
Demande de financement ITEM ou équipe DFME

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: eliane.schermer@imbe.fr ; elodie.quer@imbe.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.