Offre de contrat post-doctoral – 12 mois – Mai 2022/Mai 2023

Localisation du poste : UMR SEBIO – Université Le Havre Normandie, 76600 Le Havre

Financement : Projet FEAMP GeDuBouq : Analyse préalable à une gestion durable des pêcheries de bouquet en Normandie. Partenaires : SMEL (https://www.smel.fr/), UMR SEBIO (https://umr-sebio.fr/), UMR BOREA (https://borea.mnhn.fr/), UMR M2C (https://m2c.cnrs.fr/), LABEO (https://www.laboratoire-labeo.fr).

Date limite de réception des candidatures : 28 février 2022

Le projet GeDuBouq est un projet européen financé par le FEAMP (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche) centré sur l’étude de la crevette rose Palaemon serratus (aussi appelé crevette bouquet). P. serratus est une espèce emblématique de Normandie, pêchée traditionnellement par des pêcheurs professionnels et amateurs. Depuis une vingtaine d’années, une baisse importante des rendements de pêche de cette espèce est observée (enquête CRP, 2002). Plus récemment, les pêcheurs professionnels exerçant leur activité dans les îles Chausey ont observé une diminution de la taille des organismes et des quantités pêchées. Le projet GeDuBouq a pour objectifs i) d’évaluer les causes et les conséquences de la diminution des populations de bouquets en Normandie ; ii) de comprendre, en relation avec les facteurs du milieu, le cycle de vie du bouquet en Normandie (période de reproduction, phase larvaire et recrutement des juvéniles, migration et répartition sur l’estran en fonction des saisons et des habitats, croissance et distribution des classes d’âge dont la taille des femelles matures…) et caractériser le régime trophique ; iii) mieux identifier les pêcheries de bouquet en Normandie et iv) participer à l’éco-sensibilisation sur cette espèce auprès de l’ensemble des acteurs.

Ce post-doctorat de 12 mois est rattaché à l’axe 2 du projet GeDuBouq porté par l’UMR I-02 SEBIO de l’Université Le Havre Normandie. Dans cet axe, des suivis de terrain saisonniers ont été réalisés pendant deux ans dans les quatre sites d’étude du projet : au Havre (76), à Grandcamp-Maisy (14), à Blainville-mer (50) et dans les îles Chausey (50) afin de i) caractériser la fraction de contaminants contenus dans la colonne d’eau au moyen d’une batterie d’échantillonneurs passifs, ii) caractériser la fraction de contaminants bioaccumulés et donc biodisponibles pour les crevettes via des mesures de l’imprégnation chimique des tissus, et iii) évaluer les potentiels effets de ce stress chimique sur les crevettes au travers de la mesure de biomarqueurs (e.g. dommages à l’ADN, enzymes de la mue, physico-chimie de la cuticule, métabolomique).

Le/la candidat/e aura pour missions :
– de participer aux deux dernières campagnes de terrain (printemps 2022 et été 2022) pour les 4 sites d’étude et à la mesure des biomarqueurs au laboratoire.
– de bancariser l’ensemble des données acquises par les différents partenaires de l’axe 2 du projet lors des 8 campagnes de terrain.
– d’analyser les données afin de d’investiguer la variabilité spatio-temporelle de la contamination chimique des sites et les conséquences sur la santé des organismes.
– de valoriser ces données via la rédaction d’articles scientifiques et la présentation des résultats auprès du grand public (fête de la science, journées organisées avec les professionnels et les amateurs de la pêche au bouquet, participation à la rédaction d’un livret présentant les principaux résultats du projet GeDuBouq au grand public).

Qualifications attendues :
Le/la candidat/e devra posséder un doctorat en écologie ou écotoxicologie. Il devra démontrer des compétences solides en gestion des données et analyses statistiques (maitrise du logiciel R, compétences en statistiques inférentielles et multivariées). Une solide expérience en écologie marine et/ou écotoxicologie est attendue.

Modalités de candidature : Envoyer CV et lettre de motivation par e-mail à romain.coulaud@univ-lehavre.fr

——————————————————————————————————

Post-doctoral– 12 months – May 2022/May 2023

Job location: UMR SEBIO – Le Havre Normandy University, 76600 Le Havre

Funding: EMFF GeDuBouq project: Analysis prior to sustainable management of bouquet shrimp fisheries in Normandy. Partners: SMEL (https://www.smel.fr/), UMR SEBIO (https://umr-sebio.fr/), UMR BOREA (https://borea.mnhn.fr/), UMR M2C (https ://m2c.cnrs.fr/), LABEO (https://www.laboratoire-labeo.fr).

Deadline for receipt of applications: February 28, 2022

The GeDuBouq project is a European project financed by the EMFF (European Maritime and Fisheries Fund) focused on the study of the pink shrimp Palaemon serratus. P. serratus is an emblematic species of Normandy, traditionally fished by professional and amateur fishermen. Over the past twenty years, a significant decline in fishing yields for this species has been observed (CRP survey, 2002). More recently, professional fishermen operating in the Chausey Islands have observed a decrease in the size of the organisms and the quantities caught. The GeDuBouq project aims to i) assess the causes and consequences of the decline in bouquet populations in Normandy; ii) to understand, in relation to environmental factors, the life cycle of the clump in Normandy (reproduction period, larval phase and recruitment of juveniles, migration and distribution on the foreshore according to seasons and habitats, growth and distribution of age classes including the size of mature females, etc. and characterize the trophic regime; iii) better identify bouquet fisheries in Normandy and iv) participate in eco-awareness raising on this species with all stakeholders.

This 12-month post-doctorate is attached to axis 2 of the GeDuBouq project led by UMR I-02 SEBIO of Le Havre Normandy University. In this axis, seasonal field monitoring was carried out for two years in the four study sites of the project: in Le Havre (76), in Grandcamp-Maisy (14), in Blainville-mer (50) and in the islands Chausey (50) in order to i) characterize the fraction of contaminants contained in the water column using a battery of passive samplers, ii) characterize the fraction of contaminants that are bioaccumulated and therefore bioavailable for shrimp via measurements of the chemical impregnation of tissues, and iii) assess the potential effects of this chemical stress on shrimp through the measurement of biomarkers (eg DNA damage, moulting enzymes, physico-chemistry of the cuticle, metabolomics).

The candidate will have the following tasks:
– to participate in the last two field campaigns (spring 2022 and summer 2022) for the 4 study sites and in the measurement of biomarkers in the laboratory.
– to bank all the data acquired by the various partners of axis 2 of the project during the 8 field campaigns.
– to analyze the data in order to investigate the spatio-temporal variability of the chemical contamination of the sites and the consequences on the health of the organisms.
– to enhance this data by writing scientific articles and presenting the results to the general public (science fair, meeting organized with professionals and amateurs of bouquet fishing, participation in the writing of a booklet presenting the main results of the GeDuBouq project to the general public).

Qualifications expected:
The candidate must have a doctorate in ecology or ecotoxicology. He must demonstrate solid skills in data management and statistical analysis (mastery of R software, skills in inferential and multivariate statistics). A solid experience in marine ecology and/or ecotoxicology is expected.

How to apply: Send CV and cover letter by e-mail to romain.coulad@univ-lehavre.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: romain.coulaud@univ-lehavre.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.