Poste de chaire de professeur junior (CPJ) N° 4355

Préambule :
La Loi de Programmation de la Recherche a créé un nouveau type de contrat de pré-titularisation. Les chaires de professeur junior constituent une nouvelle voie de recrutement sur projet de recherche et d’enseignement permettant à son terme, entre 3 et 6 ans, et après évaluation de la valeur scientifique et de l’aptitude professionnelle de l’agent par une commission de titularisation, d’accéder à un emploi titulaire dans les corps de professeurs des universités et assimilés ou de directeurs de recherche.

Publics concernés : titulaires d’un doctorat ou d’un diplôme dont l’équivalence est reconnue par le conseil académique en formation restreinte de l’université, selon la procédure fixée au 1° de l’article 5 du décret du décret n° 2021-1710 du 17 décembre 2021.

Établissement/organisme porteur : Université Savoie Mont Blanc (USMB)
Établissements/organismes partenaires : INRAE
Composante d’affectation : UFR Sciences et Montagne (SceM)
Laboratoire de rattachement : Centre Alpin de Recherche sur les Réseaux Trophiques des Écosystèmes Limniques (UMR A 42)
Localisation du poste : Le Bourget-du-Lac (73370)

Mots-clés : lacs et interfaces, dépôts atmosphériques, échanges atmosphère-bassin versant-lac, stœchiométrie, multi-isotopie.
Thématique scientifique : Écologie Fonctionnelle – Biogéochimie – Multi-Isotopie

Résumé du projet scientifique :
Les dépôts atmosphériques d’azote (N) et de phosphore (P) liés aux activités humaines modifient la stœchiométrie des lacs, la croissance et la diversité du phytoplancton, leur niveau trophique, et les émissions de GES. Ils sont suspectés de participer au ʺgreeningʺ de certains lacs alpins qui serait modulé par leur âge. Dans les lacs jeunes
oligotrophes, les apports atmosphériques boosteraient la fixation de CO2 déjà amplifiée par le réchauffement climatique. Dans les lacs périalpins l’impact des dépôts serait moindre face aux apports du bassin versant.
Pour tester ces hypothèses, le projet ISOLAC étudiera les sources de N et P (atmosphériques et bassin versant) et leurs transformations à travers le réseau trophique des lacs et jusque dans leurs sédiments. Il s’appuiera sur une
approche innovante multi-isotopique (18O, 17O, 15N) de quantification et traçage du nitrate et de l’ammonium atmosphériques, et des phosphates, dans les compartiments du méta-écosystème lacustre (dépôts, eau de fonte, tributaire, colonne d’eau, réseau trophique). La multi-isotopie de l’eau porale de carottes de sédiment, en sus des
isotopes radiogéniques (Sr, Li) et du carbone (13C, 14C), cherchera à reconstruire l’histoire des dépôts. Les bases de données lacustres (OLA, Lacs Sentinelles) seront mobilisées. Le projet ISOLAC fournira les pièces manquantes pour une meilleure modélisation des cycles N, P, C du méta-écosystème lacustre. Dans le cadre d’une démarche de Science Ouverte, ces nouvelles connaissances seront diffusées auprès du grand public et des partenaires socioéconomiques.

Profil scientifique du candidat ou de la candidate recherché.e :
La candidate ou le candidat possèdera un dossier scientifique de premier plan international en biogéochimie et écologie fonctionnelle des processus liés aux apports atmosphériques et terrestres de nutriments (N, P) dans les écosystèmes terrestres et aquatiques. Par ailleurs, elle ou il disposera de compétences en approches
expérimentales et d’investigations de terrain, en mesures multi-isotopiques, en chimie des espèces réactives de l’azote, en spectrométrie de masse et autres techniques de mesures des ratios isotopiques (N, O), et en analyses statistiques. La personne recrutée possèdera d’une expérience avérée dans l’encadrement d’une équipe de
recherche (ingénieurs, étudiants, post-doctorants, etc.). La participation à des collaborations ou partenariats internationaux est un indicateur important de l’excellence des dossiers.

Résumé du projet d’enseignement :
Le projet ISOLAC s’intégrera dans le dispositif de formation de l’USMB du département de biologie de la composante Sciences et Montagne. Il propose un projet d’enseignement innovant visant à doter les étudiants de compétences de haut niveau en écologie fonctionnelle et en isotopie écologique au niveau licence, mais surtout en master (mention Gestion de l’environnement) et doctorat. Ces enseignements privilégieront des méthodes d’apprentissage innovantes renforçant le lien formation-recherche via par exemple des projets impliquant étudiants, doctorants et post-doctorant, projets tutorés par des équipes rassemblant des chercheurs et enseignants-chercheurs et mobilisant les plateformes scientifiques du CARRTEL. Certains enseignements seront réalisés sur le site INRAE de Thonon-les-Bains (situé sur les rives du Léman) qui fournit un cadre idéal aux étudiants pour une immersion en écologie aquatique. Par ailleurs, le projet contribuera au renforcement de
l’internationalisation des cursus de formation et notamment dans l’animation et l’organisation de deux écoles d’été internationales portées par le CARRTEL : Ecologie Aquatique (en partenariat avec l’Université du Québec à Trois Rivières et la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale [HES-SO]) et Bioindicateurs et Diagnose Ecologique (en partenariat avec la HES-SO et l’université européenne UNITA).

Profil enseignement du candidat ou de la candidate recherché :
Chaque année, la personne recrutée effectuera 64 heures de travaux dirigés ou toute combinaison équivalente. Elle participera activement au développement du lien formation-recherche à l’Université Savoie Mont Blanc. La capacité à enseigner en anglais et l’expérience ou une formation liée aux techniques pédagogiques innovantes
seront des atouts.

Thématique scientifique :
Ecologie Fonctionnelle – Biogéochimie – Multi-Isotopie

Section (s) CNU/CoNRS/CSS correspondante(s) : section 67 du CNU – Biologie des populations et écologie
Montant du financement associé : 310 000 euros.
La rémunération brute mensuelle de la personne recrutée est fixée à 3 444,25 euros.
Prise de poste : 1er septembre 2022
Durée visée du contrat : 5 ans
Corps à l’issue de la titularisation : professeur des universités

Personnes à contacter :
Enseignement : Richard Taillet – Directeur UFR SceM – Directeur.SceM@univ-smb.fr
Site web de la composante : https://www.univ-smb.fr/scem/
Recherche : Jean-Christophe Clément – jean-christophe.clement@univ-smb.fr
Isabelle Domaizon – isabelle.domaizon@inrae.fr
Site web du laboratoire : https://www6.lyon-grenoble.inrae.fr/carrtel

La campagne de recrutement des chaires de professeur junior (CPJ) 2022 est ouverte du mercredi 13 avril 2022 à 10h00 jusqu’au vendredi 13 mai 2022 à 16h00 (heure de Paris).
Chaque emploi et ses caractéristiques sont publiés sur le domaine applicatif du portail GALAXIE accessible depuis le site du ministère : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_CPJ.htm
Rubrique « Postes offerts » puis « Postes publiés dans GALAXIE » puis « Postes d’enseignants-chercheurs ».
Lors de la recherche de postes, les chaires de professeur junior se distinguent des autres par l’article de recrutement « CPJ ».

La liste des postes ouverts au recrutement à l’université Savoie Mont Blanc est accessible sur le site internet de l’université à l’adresse suivante :

Campagnes de recrutement

Les modalités de candidature aux recrutements par voie de contrat de chaire de professeur junior prévu par l’article L. 952-6-2 du code de l’éducation et par l’article L. 422-3 du code de la recherche sont définies dans l’arrêté du 22 février 2022.

L’envoi du dossier de candidature est dématérialisé et un dossier complet doit être déposé pour chaque poste demandé. Toutes les pièces du dossier de candidature devront être déposées du mercredi 13 avril 2022 à 10h00 jusqu’au vendredi 13 mai 2022 à 16h00 (heure de Paris) exclusivement dans l’application GALAXIE (module FIDIS – recrutement au fil de l’eau) sous forme de fichiers au format « .pdf ».
https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_CPJ.htm
Aucun dossier papier ne sera accepté.

Tout dossier incomplet à la date limite susmentionnée est déclaré irrecevable. Il est donc recommandé de ne pas attendre les derniers jours pour déposer le dossier.
Aucun document ne pourra être déposé ou pris en compte le 13 mai 2022 après 16h00 (heure de Paris).

Contact : Recrutement-ec@univ-smb.fr
04.79.75.84.92

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: jean-christophe.clement@univ-savoie.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.