Créée en 1974, l’Association des Écologistes de l’Euzière poursuit plusieurs objectifs : l’éducation à l’environnement, la transmission des connaissances et la protection de la biodiversité en lien avec le développement des territoires. Elle compte 250 adhérents et une équipe de 19 permanents salariés.
Éducation à l’environnement et médiation scientifique : Donner à chacun les moyens de rencontrer la nature, révéler les paysages méditerranéens et la place de l’Homme dans cet environnement.
Les études naturalistes : sur la richesse faunistique et floristique des milieux naturels, le fonctionnement de ces milieux et les conséquences de perturbations sur les espèces et les milieux naturels. Depuis plus de 40 ans, les Écologistes de l’Euzière œuvrent pour la prise en compte des milieux naturels et des espèces dans les projets d’aménagement et la gestion du territoire. Nous collaborons avec les collectivités publiques, les industriels, les organismes de gestion des espaces naturels et les associations naturalistes. Nous intervenons sur l’ensemble des milieux méditerranéens, des garrigues aux zones humides. Le territoire géographique d’activités correspond au Languedoc-Roussillon et à ses départements limitrophes.

Poste :
Dans le cadre des études naturalistes produites par le pôle « études naturalistes » le.la chef.fe de projet aura en charge la coordination technique et partenariale du projet Life Terra Musiva, la coordination des actions concernant l’ensemble des missions en lien avec les expertises botanistes et la participation aux inventaires botaniques.
Il (elle) exercera son activité sous l’autorité des coordinateurs du pôle « études naturalistes ». Il (elle) travaillera en étroite relation avec les autres chargés de mission et chefs de projets naturalistes.

Le projet Life Terra Musiva :
Le projet LIFE Terra Musiva (LIFE20 NAT/FR/001515) s’inscrit dans le cadre du programme européen LIFE, dédié à la mise en œuvre des politiques communautaires sur l’environnement et la biodiversité.

D’une durée de 5 ans (2021-2026) et représentant un budget de 6.1 millions d’euros (dont 390 000 € pour le budget des Ecologistes de l’Euzière), le projet LIFE Terra Musiva vise à renforcer la conservation des habitats et espèces d’intérêt communautaire menacés de 6 sites Natura 2000 du territoire des garrigues gardoises (le Gardon et ses gorges, les gorges du Gardon, le Camp des garrigues, les garrigues de Lussan, la Cèze et ses gorges, Etang et mares de La Capelle) dont la gestion est assurée par le Syndicat mixte des gorges du Gardon. Le projet associe 9 bénéficiaires : la Chambre d’Agriculture du Gard, la Fédération Départementale des CIVAM du Gard, le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Occitanie, les Ecologistes de l’Euzière, le Centre Ornithologique du Gard, le Conseil Départemental du Gard, le CPIE du Gard, la commune de La Capelle-et-Masmolène et le Syndicat mixte des gorges du Gardon, coordinateur du projet.

Les actions de conservation, articulées autour des milieux constitutifs de la mosaïque paysagère du territoire (Terra Musiva : terre de mosaïques), comprennent des travaux de restauration, l’accompagnement d’agriculteurs et éleveurs vers des pratiques plus favorables à la biodiversité ou encore la mise en place de statuts de protection au profit des habitats d’intérêt communautaire (pelouses xériques : H6220* ; mares temporaires méditerranéennes : H3170* ; ripisylves : H91E0 et, H92A0) et/ou des habitats et espèces proies dont dépendent les oiseaux et chiroptères d’intérêt communautaire (Aigle de Bonelli, Alouette lulu, Outarde canepetière, Murin à oreilles échancrées, Triton crêté, etc.). Des suivis floristiques et faunistiques permettront de mesurer l’impact des actions proposées. Le projet prévoit par ailleurs un large volet dédié à la sensibilisation.
Le Projet Life Terra Musiva est porté et coordonné par le Syndicat Mixte des Gorges du gardon (SMGG). Les structures suivantes sont directement associées au projet, en tant que bénéficiaires associées : CEN-Occitanie, Ecologistes de l’Euzière, Chambre d’agriculture du Gard, Département du Gard, Centre Ornithologique du gard (COGard), CPIE du Gard, Fédération départementale des CIVAM du gard et la commune de la Capelle.
Les Ecologistes de l’Euzière sont impliqués plus spécifiquement dans les actions suivantes :
• A1 – Diagnostic des parcours substeppiques de graminées
• A8 – Caractérisation des ripisylves
• D1 – Suivi des parcours steppiques de graminées
• D4 – Suivi de l’entomofaune
Par ailleurs, les Ecologistes de l’Euzière, en tant que bénéficiaires associés sont engagés dans les actions de communication (rédaction de lettres d’information, alimentation du site web…) et dans la gestion globale du projet (comité de pilotage, appui à la rédaction des rapports…). Cinq à Sept salariés participeront au projet Life au sein des Ecologistes de l’Euzière.

Il (elle) aura pour principales missions :
• La coordination administrative du projet, avec la responsable du pôle études naturalites : suivi du temps passé par l’équipe sur l’ensemble des actions concernant les Ecologistes de l’Euzière, suivi de la facturation en lien avec la comptable, réponses aux demandes du SMGG, suivi de budget….
• La coordination partenariale du projet, avec la responsable du pôle études naturalites : comités de pilotage, rédaction des lettres d’information, lien avec les partenaires et en particulier avec le CEN-Occitanie et le SMGG sur les actions A1, A8 et D1 ;
• La coordination technique des actions A1, A8 et D1 : constitution de l’équipe projet en interne, programmation et animation des réunions nécessaires, suivi de la réalisation des actions, analyses des données et rédaction du compte-rendu des actions ;
• La participation à la réalisation des actions A1, A8 et D1 : bibliographie, conception des protocoles, appui au géomaticien pour la conception des outils, réalisation du terrain, saisie des données, analyses et rédaction.

Le (la) chef(fe) de projet aura entre 50 et 100 % de son temps de travail sur le Life.
Il (elle) participera également aux autres actions du pôle « études naturalistes », en fonction de son plan de charge :
• Autres expertises botanistes dans le cadre des autres projets du pôle : inventaires, analyses des données, rédaction ;
• SIG : réalisation des cartes de rendu des données et des analyses ;
• Coordination d’autres projets : gestion administrative, coordination technique dont coordination de la rédaction des rendus, participation et/ou animation de réunions avec des commanditaires, des services de l’État et toute autre structure concernée.

Il/elle participera au fonctionnement du pôle étude naturalistes, notamment au travers de :
• la réalisation de recherches documentaires sur les thèmes d’études, ainsi que leur classement et leur partage avec le reste de l’équipe ;
• la réflexion sur les différentes méthodologies utilisées (ex : définition et hiérarchisation des enjeux naturalistes, comment traiter les espèces potentielles, élaboration de protocoles) ;
• la relecture de documents produits par l’association (rapports, notes de synthèse…).

Profil et compétences :
• Bac + 3 (avec forte expérience de terrain et de gestion de projet) à Bac + 5 (avec expérience de terrain et de gestion de projet de minimum 1 an) dans le domaine de l’écologie et de l’environnement.
• Expérience de travail et/ou de coordination de projets LIFE et/ou de projets à l’échelle de sites Natura 2000 sera un atout.
• Connaissances solides dans le domaine de l’écologie et de la botanique (espèces et habitats du milieu méditerranéen), avec une pratique de terrain :
◦ Compétences indispensables : pratique de la botanique de terrain, aisance dans l’utilisation des flores, réalisation de relevés phytosociologiques, identification et cartographie des habitats naturels
◦ Compétences appréciées : connaissances de base en entomologie, connaissance du monde agricole.
• Autonomie, capacité d’analyse et de rédaction.
• Sens du contact, rigueur, esprit d’équipe.
• Maîtrise des outils informatiques de base traitement de texte et tableur
• Pratique du SIG (QGis).
• Permis de conduire B et véhicule personnel exigé.

Conditions :
> CDD surcroît d’activité de 1 an, prolongeable 6 mois et évolution possible en CDI
> Emploi relevant de la catégorie D au coefficient 300 de la convention Eclat
> Rémunération 2100€ brut environ suivant expérience
> Prise de fonction : 15 mars 2022
> Poste basé au Domaine de Restinclières à Prades-le-Lez (Hérault) avec déplacements dans la région (Languedoc-Roussillon) et les départements limitrophes, parfois sur plusieurs jours.

Réponse avant le 20 février 2022. Entretiens prévus le 23 février 2022.
Lettre de motivation et CV à envoyer à : recrutement@euziere.org uniquement par mail avec comme objet : « CANDIDATURE CHEF(FE) DE PROJET LIFE». Seules les candidatures présélectionnées seront convoquées pour un entretien.

Pour plus d’informations sur l’association et ses activités :
www.euziere.org

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: nicolas.juillet@euziere.org

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.