Titre : La gestion des rongeurs aquatiques envahissants dans l’EPTB Sèvre Nantaise

Mots Clés : Ragondin, Rat musqué, piégeage, espèce exotiques envahissantes

Encadrement :
Antonin Grimault-Frémy & Samy Hadj Abed (FDGDON 49)
Olivier Pays & Manon Bonnet (International Research Laboratory REHABS, Université d’Angers)

Problématique et questions de recherche

Depuis leur introduction en France, le Ragondin et le Rat musqué ont largement envahi la quasi-totalité des zones humides (Ruys et al. 2011, Schertler et al. 2020). Plusieurs études ont caractérisé leurs impacts qu’ils soient environnementaux (e.g. impact sur la biodiversité), sanitaires (e.g. transmission de zoonoses), ou économiques (e.g. dégâts agricoles). Ce sont ces impacts qui justifient l’organisation annuelle d’opérations de lutte collective et individuelle en France. Ces deux rongeurs aquatiques envahissants (RAE) sont d’ailleurs classés espèces exotiques envahissantes au titre de l’environnement par l’Europe et la France.

En Pays de la Loire, une étude récente a montré que le nombre de RAE piégés et de piégeurs ont augmenté de 50 % sur les 10 dernières années, soit près de 300 000 RAE capturés pour 3 000 piégeurs en 2016 (Bonnet et al. 2020). Toutefois, il semble que les programmes de contrôle des RAE ne permettent pas de limiter l’augmentation des populations de RAE. De plus, l’évolution climatique de ces dernières années, plutôt favorable aux RAE avec une absence d’hivers rigoureux, n’affecte pas les populations.

L’EPTB Sèvre Nantaise a souhaité se doter d’un plan d’actions de gestion des RAE coordonné à l’échelle du bassin de la Sèvre Nantaise. L’un des objectifs est d’améliorer les connaissances scientifiques sur les populations de RAE qui se sont établies dans l’EPTB. Il s’agit notamment de réfléchir à l’amélioration des protocoles de captures et aux moyens nécessaires pour diminuer le nombre de RAE sur le territoire de l’EPTB.

Pour accompagner ces réflexions, le projet de Master 2 aura pour objectifs :
(1) Un état des lieux du piégeage dans l’EPTB Sèvre Nantaise sur les 10 dernières années afin d’étudier la variation des captures au cours du temps ;
(2) Une analyse spatiale, à l’échelle de l’EPTB Sèvre Nantaise, des captures de RAE en fonction de l’occupation du sol, type d’habitat, réseau hydrographique, …, des communes.

Profil du candidat
Compétences et expériences antérieures en Ecologie des milieux humides
Compétences en analyses spatiales : SIG (Argis ou QGIS) et analyses statistiques (R…)
Travail en équipe, mais en même temps goût pour le travail en solitaire
Travail de terrain
Très bon contact relationnel

Conditions d’accueil
Le (la) candidat(e) aura deux structures d’accueil : International Research Laboratory REHABS (UA) et FDGDON 49, qui sont deux structures situées sur le Campus Belle-Beille de l’Université d’Angers.
Les coûts liés aux déplacements pour les réunions sont pris en charge par la FDGDON 49.
Le stage est ouvert sur six mois, de début mars à fin août 2022.
Indemnisation de stage : 577€ mensuels environ selon la réglementation en vigueur.

Envoyer lettre de motivation et CV détaillé au plus vite (sélection du candidat au fil de l’eau) à
olivier.pays@univ-angers.fr et a.grimaultfremy@fdgdon49.fr

Bibliographie :
Bonnet, M., Guédon, G., Pondaven, M., Bertolino, S., Padiolleau, D., Pénisson, V., … & Pays, O. (2021). Aquatic invasive alien rodents in Western France: Where do we stand today after decades of control? PloS one, 16(4), e0249904.
Ruys, T., Lorvelec, O., Marre, A., & Bernez, I. (2011). River management and habitat characteristics of three sympatric aquatic rodents: common muskrat, coypu and European beaver. European Journal of Wildlife Research, 57(4), 851-864.
Schertler, A., Rabitsch, W., Moser, D., Wessely, J., & Essl, F. (2020). The potential current distribution of the coypu (Myocastor coypus) in Europe and climate change induced shifts in the near future. NeoBiota, 58, 129.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: olivier.pays@univ-angers.fr; a.grimaultfremy@fdgdon49.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.