https://ofb.gestmax.fr/279/1/ingenieur-expert-protocoles-et-methodes-d-inventaires-pour-la-surveillance-h-f

Référence : 2021/279
Affectation : Direction surveillance, évaluation, données
Catégorie : A
Résidence administrative : Pérols (34)
Poste à pourvoir le : 15/02/2022
Date limite de candidature: 22/01/22

Information générale

Positionnement hiérarchique : Sous l’autorité du chef de l’équipe « Évaluation & Suivi » et sous la coordination fonctionnelle du chargé de mission « Surveillance des vertébrés terrestres »

Conditions d’emploi : Recrutement sur projet de 18 mois ; soit par un contractuel (rémunération selon expérience professionnelle comprise entre 2 051€ et 2 994 € bruts mensuels), soit par un fonctionnaire en détachement sur contrat

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s’agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu’à la gestion équilibrée et durable de l’eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
– une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
– une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
– des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

L’UMS 2006 Patrimoine Naturel (UMS PatriNat) est une Unité Mixte de Service co-habilitée par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Au sein du MNHN qui est la tutelle de gestion, l’UMS PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d’informations, et à l’application de ces connaissances pour l’appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.
Mission

La personne titulaire contribue au fonctionnement du projet, notamment en lien avec la sous-tâche « Harmoniser les protocoles opérationnels et les méthodes d’inventaires entres les régions et les pays » de Biodiversa+ :

Animer la sous-tâche « Harmoniser les protocoles opérationnels et les méthodes d’inventaires entres les régions et les pays » du projet Biodiversa+ ;
Développer une expertise sur les stratégies d’harmonisation de protocole de surveillance de la biodiversité, notamment en étudiant la littérature et les initiatives étrangères ;
Proposer des pistes d’amélioration en lien avec le projet Campanule.

Activités principales

Animation d’un groupe de travail à l’échelle européenne
Organisation d’un séminaire d’une trentaine de participants européens
Analyse de la littérature et des initiatives similaires
Rédaction d’un rapport présentant les risques, opportunités et méthodes pour harmoniser les protocoles de surveillance de la biodiversité
Rédaction d’une note de propositions d’actions en lien avec le projet Campanule.

Relations liées au poste

Relations internes :

Chargé de mission « Surveillance des vertébrés terrestres »
Cellule « Surveillance terrestre » de l’équipe Évaluation & Suivi » et autres équipes de PatriNat
Direction de la surveillance, de l’évaluation et des données
Direction de la recherche et de l’appui scientifique.

Relations externes :

Partenaires européens impliqués dans la sous-tâche 2.2.1 de Biodiversa+, ainsi que les responsables du package 2 (ministère de l’environnement finlandais) et de la tâche 2.2 (ministère de l’éducation, des universités et de la recherche italien)
Direction de l’expertise du MNHN
Partenaires impliqués dans le programme de surveillance de la biodiversité terrestre et dans Campanule : organismes de recherches, structures associatives, ministère de la Transition écologique…

Profil recherché

Niveau de diplôme requis : Bac + 3

Un profil en écologie quantitative.
Compétences et qualités requises

Connaissances :

Maîtrise des principes scientifiques de suivi des espèces et des écosystèmes
Connaissances générales en écologie
Connaissance des politiques publiques reliées à la biodiversité, aux échelles nationale et européenne.

Savoir-faire professionnel :

Écouter et synthétiser
Maîtriser l’anglais professionnel – indispensable

Savoir-être professionnel :

Bonne capacité de rédaction
Capacité d’adaptation, autonomie
Capacité d’organisation

Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

CV
Lettre de motivation
Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: guillaume.body@ofb.gouv.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.