L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Mer (MinMer), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

Description de l’offre :

Le Laboratoire Environnement Ressources de Normandie (LER/N) appartient à l’Unité Littoral (UL) du Département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes (ODE) de l’Ifremer. Il est implanté sur le site de Port en Bessin. Son activité se décline suivant trois axes : (i) la surveillance et l’observation de la qualité des eaux et des habitats ; (ii) l’expertise auprès des collectivités territoriales, des organismes publics et des structures professionnelles et l’émission d’avis auprès des ministères et services déconcentrés ; (iii) la recherche en réponse directe à des enjeux sociaux et économiques, à une échelle régionale, nationale et internationale. L’activité récente du laboratoire se décline autour de l’observation côtière en lien avec la qualité de l’eau et le fonctionnement des écosystèmes littoraux sous pressions anthropiques.

Au sein du Département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes et de l’unité Littoral, le poste situé à Port en Bessin, est placé sous la responsabilité hiérarchique du Responsable du Laboratoire Environnement et Ressources de Normandie. L’Unité Littoral est très fortement impliquée dans le développement et la mise en œuvre de systèmes d’observations en milieu côtier (capteurs innovants, déploiements ponctuels, réseaux pérennes d’observation haute et basse fréquence) permettant l’acquisition de données caractéristiques de différents composants de l’écosystème (physique, biologique, géochimique, hydrosédimentaire). Elle contribue notamment au Service National d’Observation COAST HF, qui fait partie de l’infrastructure nationale de recherche littorale et côtière (IR ILICO). La richesse de ces données offre l’opportunité unique d’adopter des approches holistiques et multi-échelles permettant d’appréhender les processus à l’œuvre dans toute leur complexité, afin de répondre aux objectifs scientifiques de l’Institut.

Missions principales

En qualité d’ingénieur en observation côtière, vous contribuerez aux activités du laboratoire en soutien aux programmes d’étude, de surveillance et d’observation du milieu marin dans un triptyque Innovation/Recherche/Appui aux politiques publiques.

A l’interface entre les pilotes nationaux et les personnels du laboratoire, vous serez le garant d’une mise en œuvre cohérente des réseaux d’observation/surveillance du milieu marin opérés par l’Institut en particulier dans le cadre d’ILICO (Infrastructure de recherche littoral et côtier).

vous contribuerez à la qualification, au post-traitement, à l’analyse et à la valorisation des données issues des programmes de surveillances et des services nationaux d’observation par la diffusion des connaissances vers la communauté scientifique, les gestionnaires du littoral et le public.
Par votre expertise sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers et estuariens en lien avec l’observation Haute Fréquence des compartiments hydrologique, hydrodynamique et biologique, vous participerez à l’expertise de l’Institut auprès des collectivités territoriales, des organismes publics et des structures professionnelles et à l’émission d’avis auprès des ministères et services déconcentrés de l’état.

Vous vous attacherez à renforcer les interfaces avec les scientifiques de l’Institut et la société. En premier lieu, vous aurez à charge de consolider les collaborations entre le LER/N, les laboratoires de l’Unité Littoral (UL) et du département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes (ODE) impliquées dans l’observation côtière. Vous aurez pour mission de vous impliquer dans le montage de projets multipartenariaux en réponse aux enjeux territoriaux. Au travers de ces projets, vous apporterez votre soutien pour le développement de méthodes d’analyse innovantes afin d’étudier l’évolution de l’écosystème côtier et estuarien. Dans ce cadre, vous vous attacherez particulièrement à faire le lien entre les données physiques, les données physico-chimiques et biologiques.

Activités principales

Dans le cadre du Service National d’Observation (SNO) COAST-HF, vous participerez (i) à la coordination technique des stations de mesure in situ nationales du SNO (ii) au maintien en condition opérationnelle de SMILE et SCENES, en collaboration avec l’Université de Caen.
Dans une approche intégrative de diagnostic et de gestion des écosystèmes côtiers, vous participerez, plus particulièrement sur le volet Haute Fréquence, au développement d’un réseau d’observation intégré (physique/hydrologie/biologie) et au déploiement de nouveaux instruments/capteurs ; des collaborations avec des partenaires académiques ou industriels seront recherchés.,
En collaboration avec les partenaires de l’IR ILICO, vous contribuerez au développement de méthodes numériques liées au contrôle qualité et traitement de la donnée. Vous vous impliquerez dans des chaines de traitement de la donnée Haute Fréquence (HF) et des outils de diagnostic afin de (i) produire des climatologies et anomalies associées (ii) détecter des évènements extrêmes (iii) promouvoir la complémentarité de donnée HF vis à vis de la Basse Fréquence (BF)
Vous vous impliquerez dans la diffusion de produits intermédiaires tels que des jeux de données qualifiés et fiabilisés en vue de leur transfert vers les réseaux internationaux, des « data-papers », et des bulletins synthétiques de communication.
Vous contribuerez aux activités d’appui aux politiques publiques de gestion du milieu marin et d’expertise de l’unité littoral dans votre domaine de compétence, notamment à travers la mise en place d’études.

Champs relationnel

En interne : les salariés du LER/N, les coordinations des SNO et de l’IR ILICO, les personnels de l’Unité Littoral et des autres unités du département ODE (Dyneco, Phytox et LOPS), ainsi que des départements RBE et REM,
En externe : porteurs scientifiques et techniques des autres plateformes du SNO CoastHF, les Agences de l’Eau, les Services déconcentrés de l’Etat, les partenaires socio-économiques régionaux (associations environnementales, structures professionnelles…) et acteurs académiques régionaux (Université Normande), nationaux et européens

Profil recherché

Ingénieur/docteur en sciences de l’environnement
Expérience de l’environnement marin appréciée.
Appétence pour l’innovation et l’ingénierie

Compétences mises en œuvre

Compétences techniques / métiers

compétences en mesure et de traitement de la donnée HF de l’environnement,
Traitement statistique et analyse du signal
Expertise scientifique en appui aux politiques publiques de gestion et protection de l’environnement
Dépôts, coordination et animation de projets scientifiques pluridisciplinaires
Gestion et mise en œuvre de travaux en mer
Aptitude à l’embarquement
Communication en anglais

Qualités personnelles

Dynamisme et capacité à fédérer
Travail en équipe et en réseau
Autonomie et rigueur

Conditions de travail

Poste à temps complet
Déplacements fréquents au niveau national
Travail en mer et sur estran

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: newcandidate_136_4683_24@profilsearch.com

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.