INRAE
L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

VOTRE MISSION ET VOS ACTIVITÉS

Vous serez accueilli(e) au sein de l’UMR BIOGECO (Biodiversité Gènes et Communautés), Unité Mixte de Recherche INRAE et Université de Bordeaux. Les recherches sont orientées vers l’analyse de la structure, de la fonction et de l’évolution de la biodiversité à différentes échelles du vivant (des gènes aux communautés d’organismes) dans une perspective de gestion durable des ressources et des milieux. Les recherches sont développées au sein de 7 équipes thématiques appuyés par 4 pôles de compétences métiers (PCM).

La personne recrutée sera affectée à l’équipe BIODIV qui s’intéresse à la diversité des interactions biotiques et au fonctionnement des écosystèmes forestiers et elle sera basée à Cestas-Pierroton.

Le sujet d’étude porte sur le comportement de dispersion de l’insecte vecteur de nématodes du pin, Monochamus galloprovincialis, et plus particulièrement sur les effets d’essence d’arbres non hôte (pins parasol) sur ce coléoptère.
Une des hypothèses étant que le pin parasol a un pouvoir répulsif sur M. galloprovincialis grâce à l’émission de certains terpènes dont le limonene.
Pour vérifier cette hypothèse, l’ingénieur devra réaliser plusieurs expérimentations de terrain, notamment des essais par la méthode de CMR (Capture-Marquage-Recapture).
Un autre objectif est de tester l’effet de différentes occupations du sol sur la dispersion de ce longicorne, également à l’aide de la méthode CMR.

L’ingénieur pourra aussi être amené à travailler sur le terrain ou en laboratoire pour d’autres projets de l’équipe.
La plupart des missions de terrain seront effectuées à la journée autour du site de Pierroton, mais des déplacements à plusieurs jours seront possibles ponctuellement.

LE PROFIL QUE NOUS RECHERCHONS

Formation recommandée : Licence/Master (Bac+3/5)
Aptitudes recherchées : Aptitude pour le travail de terrain, compétences en entomologie et en SIG souhaitées. Travail en équipe. Permis B indispensable
Contraintes : contraintes de terrain liées au travail en forêt et aux aléas météorologiques

Modalités d’accueil :
Unité/Lieu : UMR Biogeco – Cestas Pierroton
Type de contrat : CDD
Durée du contrat : 6 mois
Date d’entrée en fonction : 1er avril 2022
Rémunération brute : entre 2033 et 2441 € selon expérience

Modalités pour postuler :
Transmettre une lettre de motivation et un CV à :
Hervé Jactel et Inge van Halder
Par e-mail : herve.jactel@inrae.fr , inge.van-halder@inrae.fr
Date limite pour postuler : 1 mars 2022

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: inge.van-halder@inrae.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.