Etablissement : Université de Bordeaux – École doctorale Sciences et environnements Spécialité Écologie évolutive, fonctionnelle et des communautés
Unité de recherche Santé et Agroécologie du VignoblE
Contrat doctoral INRAE et financement du 01-09-2021 au 31-08-2024 (co-financement Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux et Bordeaux Sciences Agro)

Compétences requises :
Master 2 Ecologie fonctionnelle et des communautés ou équivalent
Compétences en détermination d’arthropodes et microarthropodes, sciences du sol, analyses statistiques uni et multivariées.

Description de la problématique de recherche
La conservation de la biodiversité est un enjeu prioritaire pour la filière viticole. La biodiversité du sol, moins connue et moins explorée, l’est particulièrement car elle est à la base de nombreux processus écologiques essentiels comme la dégradation de la matière organique et le recyclage des nutriments. Cependant, peu de connaissances existent sur les effets des pratiques viticoles sur la biodiversité de la pédofaune, les fonctions écologiques et les services écosystémiques qu’elle supporte. Ce projet de thèse vise à caractériser la diversité l’activité de plusieurs de ces taxons en parcelles viticoles et à relier leurs niveaux de diversité et d’abondance à des niveaux d’intensités gestion de l’enherbement (en différenciant les variations intra-parcellaires de gestion des rangs et inter-rangs) ainsi que d’utilisation de produits phytosanitaires. Dans un second temps, nous chercherons à relier plus particulièrement l’abondance et la diversité de certains groupes-clés de la pédofaune (lombrics, microarthropodes et diversité microbienne), les processus microbiens de recyclage des éléments minéraux et organiques (capacités métaboliques) ainsi que les services associés de fertilité des sols ou de stockage du carbone. Les résidus organiques issus de la vigne et des enherbements (adventices) contribuent de manière importante au stock de matière organique du sol : un des objectifs se focalisera sur ces mesures de diversité des microorganismes, des activités enzymatiques et de capacités cataboliques qui permettront d’évaluer l’activité potentielle en lien avec la structure des communautés de décomposeurs. Les itinéraires viticoles seront ainsi comparés par ces différents indicateurs et permettront de décrire l’état des sols de surface sur le site-atelier Bacchus, réseau de parcelles mis en place et suivi par l’UMR Santé et Agroécologie du VignoblE.

Les objectifs du projet dans lequel s’inscrit cette thèse sont de :
– Caractériser la biodiversité des sols viticoles à l’aide d’indicateurs simples comme l’abondance et la diversité de différents groupes essentiels du sol (communautés microbiennes, de la mésofaune et de la macrofaune) dans différents contextes de productions
– Relier la description de ces communautés avec des mesures de fonctionnement des sols viticoles et notamment des processus liés à la dégradation de la matière organique et au recyclage des nutriments.
– Relier ces processus à des mesures de services écosystémiques essentiels pour la viticulture : productivité des parcelles via le rendement ou la qualité des récoltes, résistance aux bioagresseurs via les données collectées sur le réseau Bacchus
– Analyser comment le lien entre biodiversité et services écosystémiques est modulé par les différents itinéraires techniques ou contexte de production.
– Faire émerger des indicateurs, taxons de biodiversité et/ou fonctions écologiques, répondant sensiblement aux pratiques de gestion des adventices et d’enherbement dans les parcelles viticoles et qui puissent être facilement comparables sur un réseau de parcelles étendu
Mots-clés : microarthropodes, matière organique, activité biologique, sols viticoles, pesticides

Envoi du CV et d’une lettre de motivation au plus tard le 25/06/2021 à brice.giffard@agro-bordeaux.fr
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Brice Giffard par mail ou par téléphone au 05 57 35 07 62
Des entretiens téléphoniques ou par visio seront programmés les semaines du 28 et du 05 juillet.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: brice.giffard@agro-bordeaux.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.