1.Contexte
Le pôle d’expertise multidisciplinaire en gestion durable du littoral du lac Saint-Pierre (Pôle) rassemble une vingtaine de chercheurs qui travaillent en partenariat avec le gouvernement du Québec pour proposer une stratégie d’intervention dans la zone littorale favorisant la mise en place d’une agriculture durable, adaptée et respectueuse de l’écosystème du lac Saint-Pierre et soutenant la restauration de milieux prioritaires.
Les travaux du Pôle se sont déroulés dans le littoral du lac Saint-Pierre durant trois années d’échantillonnage de 2019 à 2021 et se subdivisaient en trois axes de recherche principaux;
– Agriculture,
– Environnement et faune,
– Socioéconomie.

2.Exposé et objet de la mission
Il s’agira de synthétiser les éléments de connaissance acquis durant les trois dernières années du projet (2019-2021), ainsi que durant la quatrième et dernière année en cours (2022-2023), de produire un rapport final décrivant les points forts et faibles des indicateurs écologiques développés par les chercheurs du Pôle et de coordonner les entrées de données et leur mise en commun. L’étude devra croiser les résultats issus de domaines incluant l’écologie aquatique et terrestre portant sur des organismes allant des bactéries aux vertébrés. Le stagiaire postodoctoral s’impliquera dans les réunions des chercheurs et professionnels du Pôle. Ses travaux viseront une synthèse sous forme de rapport, mais aussi des publications dans des revues scientifiques reconnues.
Le stagiaire postdoctoral sera encadré par G. Cabana (UQTR) et V. Maire (UQTR) en étroite communication avec le comité de synthèse du Pôle, comprenant des chercheurs de l’Université Laval et McGill, ainsi qu’avec les professeurs et étudiants des cycles supérieurs impliqués dans les analyses des résultats.

3.Profil du candidat
Le candidat devra être titulaire d’une thèse en écologie. Il devra en outre posséder une solide compétence en analyses de données. Une expérience de recherche en biogéochimie aquatique ou des sols serait appréciée. Le candidat devra être en mesure d’échanger avec un grand nombre de chercheurs et de synthétiser différents points de vue.
La maîtrise du français écrit est un atout important.

4. Rémunération et affectation
Le contrat de recherche proposé est d’une durée d’une année reconductible pour une demi année. Le poste sera ouvert à partir du 1er juin 2022. L’établissement recruteur sera le Centre de Recherche sur les Interactions entre les Bassins Versants et les Écosystème Aquatique (RIVE), à l’Université du Québec à Trois-Rivières (Québec, Canada). Le stagiaire s’intégrera dans le réseau des doctorants du RIVE. Le salaire prévu est de 50 000 $ annuellement.

5.Contacts et candidature
Les candidats intéressés par cette offre peuvent contacter : Gilbert Cabana, responsable scientifique du projet proposé Gilbert.Cabana@uqtr.ca.
Le dossier de candidature est à adresser à Chantal.Fournier@uqtr.ca au plus tard le 31 mai 2022 et devra se composer des pièces suivantes :
– Curriculum vitae du candidat
– Résumé de la thèse et rapport de soutenance
– Liste des liens électroniques vers la thèse et autres publications
Le dossier devra rassembler l’ensemble des pièces demandées en un seul fichier PDF.
Tout dossier incomplet sera jugé irrecevable.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: Gilbert.Cabana@uqtr.ca

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.