CONTEXTE :

Les sols abritent un quart de la biodiversité connue de notre planète. Cependant, on manque aujourd’hui de données en écologie du sol pour caractériser la réponse de cette biodiversité aux changements globaux. La faune du sol reste en grande partie méconnue, et notamment le groupe des vers de terre (Lumbricina). Les vers de terre sont une composante cruciale et emblématique de la biodiversité du sol. Ce sont des organismes ingénieurs qui, via la bioturbation, ont un impact primordial sur le fonctionnement des sols.

Le travail séminal de Marcel Bouché dans les années 60-70 (Bouché, 1972), qui a échantillonné les populations de vers de terre sur ~1200 localités en France, ouvre une perspective unique et pour l’instant inexplorée de comparer à la fois les populations locales des vers de terre (diversité alpha) et la distribution géographique des espèces (diversité bêta) à 50 ans d’intervalle. C’est ce qui va être réalisé au cours de la thèse de Sylvain Gérard. Cela représente la première évaluation de la réponse à long terme de la biodiversité des sols face aux changements globaux.

Le Massif Central est une région française particulière et très diverse d’un point de vue climatique et géologique, mais également écologique. En effet, on y trouve une faune lombricienne unique, avec un taux d’endémisme important. De plus, sa topologie de moyenne montagne rend cette région plus sensible aux changements climatiques.

OBJECTIFS ET HYPOTHÈSES :

Le travail du/de la stagiaire visera à comprendre l’impact des changements climatiques à long terme (50 ans) sur les communautés de vers de terre du Massif Central.

Les hypothèses sont celles d’une homogénéisation des communautés et d’une diminution de la diversité lombricienne en 50 ans en lien avec les changements climatiques, avec un impact plus important aux altitudes les plus hautes.

MÉTHODOLOGIE :

L’organisation du stage du/de la stagiaire sera la suivante :

– Participation à une mission de terrain de prélèvement de vers de terre dans le Massif Central. La mission s’effectuera au début du stage dans une quarantaine de stations dans le Massif Central, dans lesquelles les communautés de vers de terre seront échantillonnées. Elle prendra la forme de 3 sous-missions d’une semaine chacune.

– Identification au laboratoire des vers de terre prélevés lors de la mission de terrain. L’identification sera effectuée jusqu’à l’espèce à l’aide d’une clé de détermination interactive et des encadrants.

– Analyse des données. Les données seront analysées après le terrain et l’indentification. Il s’agira de mesurer les relations entre changements climatiques et turnover de communautés en 50 ans. Une attention sera apportée à l’effet de l’altitude sur ces éventuels changements.

– Rédaction du rapport de stage.

Ce travail s’inscrit dans le cadre de la thèse de Sylvain Gérard qui porte sur les dynamiques spatiale et temporelle des communautés de vers de terre sur l’ensemble de la France métropolitaine.

PROFIL DU/DE LA STAGIAIRE RECHERCHÉ.E

– Etudiant.e en M1 en sciences de l’environnement
– Aptitude au travail de terrain
– Goût pour l’identification d’espèces
– Maitrise des logiciels de traitement de données (logiciel R)

INFORMATIONS DIVERSES

– Organisme d’accueil : INRAE

– Unité de Recherche : UMR Eco&Sols

– Encadrement : Mickaël Hedde mickael.hedde@inrae.fr,
Sylvain Gérard sylvain.gerard@ens-paris-saclay.fr

– Durée/date : 2 à 5 mois, Hiver-Printemps 2022

– Lieu de stage : Montpellier (campus de la Gaillarde de l’institut Agro Montpellier), Massif Central

FRAIS PRIS EN CHARGE :

Indemnité de stage (selon la législation en vigueur) ; hébergements, repas et déplacements lors des campagnes de terrain.

CANDIDATURE :

CV et lettre de motivation seront à envoyer à Mickaël Hedde (mickael.hedde@inrae.fr) et Sylvain Gérard (sylvain.gerard@ens-paris-saclay.fr).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: sylvain.gerard@ens-paris-saclay.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.