Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l’innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d’êtres humains en 2050, tout en préservant l’environnement.

Description du poste / de la mission :
Vous contribuerez, au sein de l’UMR Selmet, au développement des analyses sur le rôle de l’élevage et des filières animales dans les transitions vers des économies circulaires. Vous vous intéresserez en particulier aux complémentarités entre les activités d’élevage et les autres activités agricoles ou non agricoles d’un territoire, en vue d’accroître la contribution de l’élevage au développement durable.

Vos travaux toucheront notamment à l’évaluation économique de l’intégration agriculture-élevage, du recyclage des matières organiques et biomasses, de la valorisation des sous-produits et coproduits issus de l’élevage, ou aux symbioses industrielles incluant l’élevage.

Vos travaux chercheront à articuler des études conduites à l’échelle des chaines de valeurs, et des analyses territoriales.

A l’échelle des chaines de valeurs, vous développerez des recherches d’évaluation socio-économiques des filières participant aux économies circulaires. Il s’agira notamment de compléter les analyses environnementales (en termes de cycle de vie) par des analyses socio-économiques. Vous vous intéressez à l’impact de ces filières sur la création de valeur et d’emplois.

À l’échelle du territoire, vous développerez des approches économiques complémentaires aux analyses du « métabolisme territorial » par une analyse des flux économiques. Il s’agira de replacer le métabolisme des flux de matière et d’énergie dans les économies locales.

Dans les deux cas, la modélisation à l’échelle de la chaine de valeur et/ou du territoire pourra être utilisée (i) pour comparer plusieurs scénarios d’économie linéaire et circulaire, et (ii) pour repérer les incitations ou les réglementations susceptibles de favoriser l’émergence d’économies circulaires inclusives de l’élevage.

Ces travaux seront conduits dans un cadre interdisciplinaire, en collaboration avec d’autres chercheur.e.s qui détiennent un savoir-faire en matière d’évaluation multicritères. L’objectif est la mise en cohérence d’indicateurs techniques, socio-économiques et environnementaux pour construire une vision intégrée des transitions durables de l’élevage.

Vous conduirez l’ensemble de ces travaux en partenariat pour accompagner les acteurs et les actrices des filières et des territoires vers une meilleure inscription de l’élevage dans des économies circulaires. Vous mobiliserez le cas échéant des méthodes prospectives pour conduire des activités d’accompagnement.

Profil souhaité :
Titulaire d’un doctorat en économie agricole, en bio-économie, en économie industrielle, en économie de l’environnement ou dans un champ équivalent, vous souhaitez vous investir sur des terrains tropicaux.

Vous souhaitez conduire des recherches appliquées au développement de l’agriculture et de l’élevage, et vous êtes conscient.e.s des enjeux particuliers que représente ce secteur au regard du développement durable.

Vous possédez les compétences suivantes :
– expérience de terrains où vous avez pu vous familiariser avec les pratiques d’élevage et d’agriculture –élevage.

– maîtrise d’une ou de plusieurs méthodes quantitatives économiques permettant d’étudier les transformations des chaines de valeur ou des territoires vers des économies circulaires.

– connaissance des outils de modélisation informatique (systèmes multi-agents ou optimisation multi-objectif par programmation linéaire) ou de prospective (qualitative ou s’appuyant sur des modèles quantitatifs) (fortement appréciée).

– expérience en analyse de cycle de vie et/ou en analyse du métabolisme de territoires (souhaitée).

– capacité à travailler en équipe interdisciplinaire, à conduire des recherches en partenariat et à s’adapter aux différents interlocuteur.rice.s dans un contexte multiculturel ( indispensable).

– maîtrise du français et de l’anglais écrit et parlé(travaux dans des pays anglophones et écriture scientifique)

– Une expérience de recherche dans des économies en développement et une connaissance des contextes de recherche internationale pour le développement sera appréciée.

A la prise de fonction, vous passerez 4 à 6 mois à Montpellier afin de vous familiariser avec les procédures de fonctionnement du Cirad. Vous serez ensuite affecté.e à la Réunion pour plusieurs années.

Postuler directement sur notre site : https://recrutement.cirad.fr/offre-de-emploi/emploi-economiste-des-transitions-vers-des-economies-circulaires-en-elevage-f-h_4948.aspx

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: emploi@cirad.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.