Description du poste / de la mission :
L’objectif du poste est d’identifier et de mesurer les impacts des changements globaux en contexte agricole ainsi que l’impact des politiques d’adaptation, en particulier en Afrique. Plus spécifiquement, vous devrez (i) mesurer empiriquement les impacts des changement globaux et les stratégies d’adaptation identifiables, notamment en Afrique, (ii) utiliser ces résultats pour nourrir les travaux prospectifs ; (iii) mesurer l’efficacité, les limites et les conditions nécessaires aux stratégies d’adaptation observées (y compris les risques de mal adaptation); et (iv) proposer des stratégies d’adaptation privées ou de politiques publiques efficaces aujourd’hui et en prospective.

Les enjeux scientifiques de votre poste couvrent la compréhension et l’évaluation des différents canaux par lesquels les changements globaux sont susceptibles d’affecter les ménages agricoles ; la compréhension et l’évaluation des interactions entre les différentes composantes du changement global ; l’évaluation des stratégies d’adaptation, de leur efficacité et des risques de mal adaptation, des coûts et bénéfices associés, ainsi que des barrières à leur mise en œuvre, dans un contexte de changements continus et d’incertitude sur les impacts des changements globaux. Vous devrez par ailleurs tenir compte de la disponibilité limitée des données en recourant le cas échéant aux enquêtes et expérimentations de terrain qui pourront être croisées avec des données hétérogènes, notamment satellitaires.

Vous développerez des approches reposant d’abord sur des méthodes empiriques adaptées aux tests de relations causales, notamment l’économétrie appliquée à l’étude d’impact (économétrie quasi-expérimentale notamment), économétrie de panels et statistiques de l’agronomie globale, mais aussi, dans des contextes où les données peuvent être limitées, économie expérimentale (essai aléatoire contrôlé et lab in the field) et élicitation probabiliste d’experts.

Vous aurez également une connaissance approfondie des travaux de modélisation micro-économique des impacts et des adaptations aux changements globaux pour soutenir vos analyses empiriques. Vous pourrez ainsi établir des relations avec des collectifs impliqués dans l’évaluation qualitative de l’impact d’initiatives d’appui à l’adaptation du changement climatique (programmes de recherche-développement, action publique…).

Profil souhaité :
Titulaire d’un doctorat en économie avec compétences démontrées en économétrie – si possible en évaluation d’impact – et une capacité à développer des protocoles d’économie expérimentale et quasi-expérimentale. Vous avez également une bonne compréhension des enjeux de développement, en particulier des mécanismes d’adaptation aux changements globaux dans les pays du sud.

Vous avez enfin une ouverture à l’agronomie globale, et plus généralement une capacité d’échange avec d’autres disciplines (climatologie, écologie et géographie notamment).

Une excellente maitrise du français et de l’anglais est exigée.

Précision sur la localisation (DR, ville) :
Initialement affecté.e à Nogent sur Marne (formation aux enjeux d’adaptation au changement climatique), des missions régulières à prévoir à Montpellier. Mutation à Montpellier dans un horizon de 2 ans.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: emploi@cirad.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.