Contexte
Le palmier dattier (Phoenix dactylifera L., Arecaceae) est une espèce pérenne d’intérêt écologique, économique et social majeur des régions oasiennes du Maghreb, du Sahel et du Moyen-Orient. Dans les oasis, des milliers de variétés de palmiers dattiers adaptées aux conditions locales d’aridité ont été sélectionnées par les phoeniciculteurs. Cependant, avec l’évolution économique récente des oasis, on constate une érosion rapide de ce patrimoine génétique au profit de quelques variétés-élites très rentables sur le plan économique. L’appauvrissement de la diversité génétique des palmiers dattiers pourrait s’accompagner d’une forte réduction de leur diversité fonctionnelle, avec pour conséquence, des effets négatifs sur leur capacité d’adaptation à des conditions de sécheresse extrême de plus en plus fréquentes.

Problématique
Très peu d’information existe sur la diversité des traits des palmiers dattiers qui leur permettent de s’adapter à de très fortes aridités. Nous faisons l’hypothèse (i) que les traits foliaires impliqués dans l’acquisition des ressources (ex. surface spécifique foliaire) et la tolérance aux stress (ex. teneur en matière sèche) ont un rôle déterminant dans leur stratégie d’adaptation à l’aridité, et (ii) que les variétés sélectionnées localement par les phoeniciculteurs présentent une large gamme de valeurs de traits finement adaptées à l’aridité locale. Caractériser les variations de traits des variétés en relation avec le niveau d’aridité de leur aire géographique d’origine est une première étape pour évaluer la capacité d’acclimatation et d’adaptation des palmiers dattiers.

Objectifs du stage
Le stage aura pour objectifs d’analyser la diversité des traits foliaire des palmiers dattiers méditerranéens et d’évaluer les relations traits-aridité en considérant les climats des aires géographique d’origine. Nous proposons de démarrer cette analyse sur la base des 18 variétés de palmiers dattiers présents au sein de la collection variétale du Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles (CBN-Med) dont les origines géographiques sont connues. Nous combinerons deux approches fondées (i) sur un travail de synthèse des données disponibles pour ces variétés dans la littérature scientifique et les bases de données de traits des plantes (ex. TRY, PalmTraits…), et (ii) sur un travail de phénotypage dans la collection du CBN-Med à Porquerolles. Travailler au sein d’une collection offre la possibilité de comparer des génotypes d’origine diverses sous des conditions environnementales similaires et ainsi d’isoler la variabilité génétique des traits.

Missions du stagiaire
• Faire une synthèse des données de traits foliaires disponibles dans la littérature
• Organiser et réaliser les mesures de traits foliaires sur le terrain à Porquerolles
• Analyser les données de traits foliaires
• Rédiger un court rapport d’activité

Accueil et conditions du stage
Le stage se déroulera au CIRAD, à l’UMR ABSys « Agrosystèmes Biodiversifiés » à Montpellier sous la responsabilité de Karim BARKAOUI, chercheur en agro-écologie, et en collaboration avec Eric GARNIER, directeur de recherche en écologie au CNRS (UMR CEFE). Le stage aura une durée minimale de 4 mois (septembre-décembre 2021), mais peut être prolongé à 6 mois (démarrage en juillet 2021) selon souhait/ motivation du candidat. Une mission prolongée à Porquerolles (environ 3 semaines) sera programmée en automne 2021 pour effectuer les mesures sur les palmiers dattiers. Une indemnité de stage sera versée au stagiaire, à la hauteur définie selon la réglementation en vigueur en France (environ 577 €/ mois). Tous les frais de fonctionnement et de déplacement professionnel seront pris en charge par le CIRAD.

Profil recherché
• Être motivé.e par la recherche en écologie/ agro-écologie
• Avoir un goût prononcé pour le travail de terrain et de laboratoire (mesures de traits)
• Être organisé.e, rigoureu.x.se et appliqué.e (gestion des échantillons, des données)
• Avoir des bases en analyse de données (logiciel R)
• Être à l’aise avec la lecture de l’anglais (lecture d’articles scientifiques)

Candidature
Avant le 1er juin 2021 :
Envoyer une lettre de motivation et un CV à Karim BARKAOUI : karim.barkaoui@cirad.fr
Un court entretien sera ensuite programmé.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: karim.barkaoui@cirad.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.