La mission générale de ce post-doctorat consiste à établir un bilan ; puis à conduire une analyse, de la littérature sur la caractérisation des prairies de marais, ou inondables, en particulier celle du marais poitevin. Cette mission prendra la forme d’une revue systématique de la littérature académique et de la littérature grise sur les 50 dernières années environ.

L’état des connaissances inventoriées dans la littérature scientifique et la littérature grise sur les prairies de marais atlantiques, mais aussi plus largement sur les prairies de marais humides comparables, sera décrit autour de quatre axes principaux et un 5ieme axe plus secondaire :

1. Caractérisations des prairies inondables, et en particulier des prairies du Marais poitevin ou les prairies humides atlantiques, sur le plan de leur biodiversité (végétale) et de leur qualité fourragère. Cette caractérisation sera étendue aux prairies semi-naturelles situées dans la zone humide mais qui ne présentent pas, ou pas forcément, un caractère inondable. Parmi ces caractéristiques, identification de celles qui sont considérées déterminantes pour le bon état écologique et patrimonial de ces prairies, et pourquoi.
2. Identification des modalités d’effet et taille des effets des conditions environnementales sur les différentes caractéristiques des prairies de marais, en particulier celles du Marais poitevin.
3. Identification des pratiques de gestion adaptées à ces prairies sur le plan agricole et environnemental, et selon l’ampleur de leur caractère inondable. Les pratiques de gestion mises en œuvre ou expérimentées seront recensées. Il s’agira de spécifier l’effet des pratiques de gestion agricole étudiées sur les caractéristiques des prairies (biologique, écologique, patrimonial et leur intérêt agronomique), en distinguant si besoin les zones soumises à des gestions ou à des régimes de contraintes différents au sein des parcelles.
4. Identification des éléments de rentabilité économique des prairies étudiées, lorsque ces informations sont connues. Il s’agira d’identifier les modèles ou itinéraire(s) d’exploitation considérés comme viable(s) sur le plan socio-économique pour ces types de prairies, et d’examine si ces itinéraires intègrent ou non les pratiques de gestion considérées comme « adaptées » (point 3). Le croisement entre les données de gestion agricole et les données d’état des prairies sera différencié selon les différents contextes environnementaux. In fine, il s’agira d’identifier le ou les modèles ou itinéraires d’exploitation viables proposés dans la littérature pouvant mettre en valeur ces prairies.
5. Pour les situations de reconversion des cultures en prairies : l’analyse cherchera à identifier les facteurs environnementaux et agricoles favorables à la réussite de ces reconversions sur le plan écologique, patrimoniale et socio-économique.

La recherche de la littérature sera prioritairement ciblée sur les prairies de marais du Marais poitevin ou équivalentes. Elle sera étendue à des prairies humides présentant des contextes géographiques, géomorphologiques et naturels différents de celles du Marais poitevin à la condition que les travaux portent sur i) les liens entre leur caractère inondable, leur état de conservation, leur qualité fourragère en lien avec les conditions environnementales et la gestion agricole, et, ii) la rentabilité des systèmes d’exploitation et le maintien des usages socio-économiques agricoles dans les marais.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: anne.bonis@uca.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.