13ème Congrès annuel de la SFSE co-organisé par la Fondation Rovaltain et la SFSE
du 23 au 25 novembre 2022 à Valence

Thématique de cette édition : Expositions précoces aux facteurs environnementaux : comprendre les impacts et agir sur les écosystèmes et la santé humaine

Les dernières recherches ont montré que les expositions à des facteurs environnementaux (chimiques, biologiques, physiques) aux stades précoces chez les êtres vivants sont déterminantes pour le développement et la santé des générations futures et sont susceptibles d’être exacerbées par les bouleversements climatiques et écologiques en cours. Qu’il s’agisse en santé humaine des 1 000 premiers jours de la vie suivant la conception, ou des premiers stades de développement des êtres vivants, ces périodes sont considérées comme les fenêtres d’exposition les plus sensibles.

Agir et protéger la santé des générations à venir implique, entre autres, de connaître précisément les impacts négatifs ou positifs des facteurs environnementaux sur les fonctions de reproduction et le développement des individus. Sachant que les pathologies d’origine environnementale sont le plus souvent multifactorielles, comprendre et expliquer leur(s) cause(s) est un véritable défi de santé publique. Les études de causalité nécessitent donc des approches intégrant la globalité et la complexité des expositions, de leurs mécanismes d’action et de leurs conséquences sur les êtres vivants. Notons que cela requiert la collecte et l’analyse de grands jeux de données, généralement difficiles à associer, surtout si l’on vise la dimension « Une seule santé ».

Les études du génome et de l’épigénome nous apprennent que la part de la santé liée à l’hérédité peut être modulée par les expositions environnementales et les comportements (alimentation, stress, tabagisme …). Leurs effets au cours des premiers stades de la vie peuvent avoir des répercussions ultérieures sur les individus et/ ou se transmettre sur plusieurs générations avec parfois de graves conséquences (malformations, maladies chroniques : métaboliques, neurodégénératives, cancers,…). Aussi, il est donc essentiel de progresser dans la connaissance des facteurs de risques ou de protection avec en particulier une collecte à grande échelle de données moléculaires et épidémiologiques de qualité.

Le congrès se propose d’explorer, au travers de nouveaux domaines tels que la perturbation endocrinienne, l’exposome, l’épigénétique…la nécessité de repenser la santé du développement chez les êtres vivants et la périnatalité au regard des risques environnementaux. L’apport de l’écotoxicologie dans ces différents champs d’investigation sera également mis en lumière afin d’apporter de nouveaux éléments de réflexion.

Informations et inscription : https://www.sfse.org/congres/presentation/19

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: m.moizo@fcsrovaltain.org

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.