Les systèmes de suivi agricole et d’alerte précoce pour la sécurité alimentaire (SAP) et les services climatiques sont des outils majeurs d’anticipation et de gestion de crises pour les acteurs publics, les organismes internationaux, et les acteurs locaux de développement et de conseil. Les changements climatiques en cours, ainsi que la pression démographique et la raréfaction de certaines ressources, rendent ces thématiques cruciales pour les années à venir, en particulier en Afrique Subsaharienne.

Depuis plus de 20 ans le CIRAD développe des modèles de croissance des cultures et de prévision des rendements en zone tropicale (Afrique de l’Ouest, Brésil, Indonésie, …). Ces modèles ont été initialement prévus pour travailler à l’échelle de la parcelle ou d’une exploitation agricole et leur usage est conditionné par un accès aisé aux données climatiques journalières, au calendrier de culture et aux pratiques agricoles. Dans le cadre d’un système d’alerte précoce en zone tropicale et dans un contexte d’incertitudes climatiques de plus en plus fortes, un enjeu majeur pour la modélisation des cultures est de tirer parti de toutes les informations spatialement explicites permettant d’améliorer les prédictions à des échelle allant de la petite région agricole à l’ensemble d’un continent : images satellitales, cartes, prévisions météorologiques, informations textuelles, etc.

Dans ce contexte, en collaboration avec les chercheurs de l’UMR TETIS en télédétection, sciences de données et informatique, et en partenariat avec les pays concernés, vous aurez à travailler sur 3 principales questions de recherche :

• La co-production de nouveaux indicateurs spatialisés permettant d’améliorer la modélisation des cultures aux échelles territoriale, nationale et régionale. Ces indicateurs directs et/ou indirects seront co-construits et testés avec les experts de TETIS en télédétection et sciences de données.

• L’utilisation de variables et indicateurs dans les modèles de culture : quelle stratégie développer pour renseigner et contraindre les modèles de culture (forçage, assimilation, délimitation d’unités de simulation, etc.) en fonction de la nature et de l’échelle de la donnée/indicateur ?

• La qualification spatio-temporelle des sorties du modèle pour les besoins informationnels en fonction des échelles : quelle adéquation des sorties du modèle (capacités prédictives et robustesse) aux besoins en services informationnels (conseil, suivi des cultures, alerte précoce, prévision des rendements à court et moyen termes) et quelles modalités de diffusion/utilisation auprès des partenaires ?

Profil souhaité
Docteur.e en Agro-climatologie (cursus agronomie, géographie ou sciences de la terre et du climat) avec des compétences et expériences en modélisation mathématiques des relations plantes/sol/climat

Une expérience de développement sur les logiciels SARRA, STICS ou autre modèle de croissance est nécessaire
Bonnes pratiques liées au partage de données et au développement logiciel collaboratif
Une connaissance des zones tropicales sèches (Afrique de l’Ouest) sera appréciée
Intérêt prononcé pour le développement au Sud
Capacité de travail dans un cadre interdisciplinaire
Goût pour le travail en équipe et en réseau partenarial
Bonne maitrise du français et bonne pratique de l’anglais lu, écrit et parlé
Une expérience de 2 ans ou plus après thèse est souhaitable

Précision sur la localisation (DR, ville) :
Pendant 1 à 2 ans le poste sera à Montpellier avec de nombreuses missions notamment en Afrique de l’Ouest. Expatriation à prévoir après 2 ans dans un pays d’Afrique de l’Ouest selon les opportunités.

Pour postuler, veuillez suivre le lien suivant :
https://recrutement.cirad.fr/offre-de-emploi/emploi-chercheur-e-en-modelisation-spatialisee-des-cultures-pour-la-securite-alimentaire_5616.aspx

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.