Préserver la biodiversité des sols représente un enjeu de recherche majeur qui doit être pris en compte dans un contexte de développement durable des agroécosystèmes. Comprendre la composition, la richesse, les traits, les fonctions des organismes des sols, ainsi que leurs interactions écologiques est indispensable pour créer et maintenir des sols sains, fertiles et productifs d’un point de vue agronomique. L’UMR Eco&Sols a pour objectif de proposer, sur la base de connaissances scientifiques et de savoirs locaux, des pratiques agroécologiques dédiées au maintien et à l’amélioration des fonctions de production, des services écosystémiques rendus et de la durabilité des agroécosystèmes.

Vos travaux de recherche concerneront la diversité et le fonctionnement de la microfaune du sol (nématodes et protistes) impliquée dans la régulation des flux de carbone et de nutriments, en particulier l’azote et le phosphore. Vous chercherez à améliorer la compréhension du fonctionnement des réseaux trophiques et des interactions entre les communautés d’organismes du sol (en particulier les microorganismes). Les interactions avec les plantes (rhizosphère) devront aussi être appréhendées afin de contribuer, par des approches agroécologiques, à réhabiliter des sols dégradés. Vous bénéficierez des compétences scientifiques et techniques qui existent au sein de l’UMR Eco&Sols pour mettre en place vos propres projets de recherche. Le transfert des acquis de ces recherches sera un atout majeur pour le développement d’indicateurs biologiques afin d’améliorer le diagnostic et le pilotage agroécologique des agrosystèmes. Vous travaillerez en étroite collaboration avec des spécialistes de la faune du sol, de la microfaune et des microorganismes symbiotiques et non symbiotiques. Vos travaux permettront de (i) progresser dans la compréhension du fonctionnement biologique et biogéochimique du sol pour la production de fonctions écologiques déterminantes pour la croissance des plantes (recyclage des nutriments, boucle microbienne, interactions nutritionnelles), et (ii) d’aborder des questions plus finalisées et de proposer des voies d’intensification agroécologique reposant sur des pratiques favorisant ces interactions positives. La compréhension de ces réseaux d’interactions trophiques entre les organismes du sol et de leur rôle dans la régulation des fonctions du sol est au cœur du thème de recherche de l’UMR Eco&Sols intitulé « Biodiversité et fonctions écologiques dans les sols ». Vous travaillerez en priorité dans les écosystèmes de plantations de café et de poivre noir dans la Région des Hauts Plateaux du Vietnam dans le cadre de projets de recherche en cours financés par la Coopération Australienne (ACIAR) et la société privée McCormick.

Profil souhaité

Titulaire d’un Doctorat en Sciences du sol ou en Biologie des organismes/Ecologie fonctionnelle du sol, vous disposez d’une solide expérience sur la microfaune du sol (nématodes et/ou protistes) et de connaissances des interactions entre organismes, notamment entre microfaune et microorganismes du sol qui jouent un rôle sur la santé et le fonctionnement des sols tropicaux.

Compétences recherchées :
– Une forte aptitude à mener des travaux de terrain lors de campagnes d’échantillonnages est indispensable.
– Goût pour les interactions interdisciplinaires et le travail en équipe (en partenariat avec des équipes nationales et internationales).
– Capacité et volonté de travail dans les pays du Sud.
– Capacité à transmettre son expertise.
– Bonne maîtrise de la langue anglaise (écrit et oral)

Seraient également appréciées :
– Des connaissances de base en agronomie/foresterie et sur les pratiques agroécologiques
– Une expérience en milieu tropical
– Une expérience post-doctorale de recherche, en particulier en pays anglophone.

Une expérience en biologie moléculaire serait un atout mais ne représente pas une priorité dans les critères de sélection.

La rémunération annuelle brute est définie en fonction de votre expérience dans le métier et le niveau de diplôme. Vous bénéficiez d’un 13ème mois, de possibilité de journées de télétravail après 6 mois d’ancienneté, d’horaires personnalisables.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: emploi@cirad.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.