Contexte et définition du poste

Le fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMPA) intervient dans le cadre de la politique commune de la pêche et de la politique maritime intégrée. Le FEAMPA poursuit deux grands objectifs :

La promotion d’une économie de la pêche et de l’aquaculture plus compétitive, fondée sur la connaissance et l’innovation, et créatrice d’emploi;
La promotion d’un développement économique durable de la pêche et de l’aquaculture.

Le Museum National d’Histoire Naturelle intervient dans la mesure du FEAMPA : « Collecte des données ». Dans ce cadre, un suivi a été mis en place depuis 2012 sur les débarquements de chondrichtyens dans une sélection de criées françaises.

L’ensemble de ces actions nécessite le recrutement d’un(e) chargé(e) d’études scientifiques pour conforter l’équipe scientifique. Il (elle) aura notamment la charge conjointe de participer à la collecte de données et à la gestion des données recueillies pour contribuer au travail de rapportage et de publications scientifiques. Il (elle) sera placé(e) sous l’autorité conjointe des responsables du programme et du chef de station.

DESCRIPTION DES MISSIONS

Il(Elle) aura à se déplacer au niveau national pour réaliser les échantillonnages des criées suivies a minima deux fois par mois (identification et prise de mesure sur poisson mort);
Il(Elle) assurera la saisie et le contrôle des données biologiques récoltées par le MNHN;
Il(Elle) participera à la gestion opérationnelle du suivi;
Il(Elle) pourrait être amené à embarquer sur des navires lors de campagnes scientifiques ;
Il(Elle) pourrait être amené à réaliser les dissections sur le terrain et les identifications d’espèces proies en laboratoire;
Des déplacements en véhicule personnel remboursés au forfait kilométrique sont à prévoir occasionnellement.
Le(a) chargé(e) d’études participera en second lieu à l’analyse des données collectées ;

Profil recherché

Bac +3 ou plus
Permis B indispensable
Avoir de bonnes capacités en gestion et bancarisation de données de préférence sur les logiciels Microsoft Access ou R
Rigueur dans l’application de protocoles scientifiques
Connaissances de la biologie et de la systématique des chondrichtyens souhaitées
Connaissances sur les mécanismes de la DCF et des financements FEAMP serait un plus
Connaissances poussées en anglais écrit et parlé serait un plus
Bonne connaissance de la suite Office souhaitée
Avoir de bonnes capacités rédactionnelles
Fortes aptitudes à travailler en équipe et en autonomie, bonnes qualités relationnelles
Aptitude pour le travail de «terrain » dans des conditions difficiles (horaires décalés, bruit, froid, etc…)

Information(s) complémentaire(s)

Documents souhaités de la part des candidats :

un curriculum vitae détaillé ;
un résumé des travaux scientifiques effectués ;
une liste de personnes référentes à contacter ;
une lettre de motivation.

PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Le recrutement s’effectuera via le site du MNHN :

https://recrutement.mnhn.fr/offre-emploi-47.html-o=6

La date limite des candidatures est fixées au 31/01/2022.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: thomas.barreau@mnhn.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.