Objet : Poste à temps plein de 8 mois en CDD, évolutif en CDI – h/f

Organisme : Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (https://creamontblanc.org/)

Contexte : Le CREA Mont-Blanc est une ONG scientifique dont la mission est d’explorer et comprendre l’impact du changement climatique sur la biodiversité et de partager ces connaissances. Fort de sa double expertise en écologie alpine et en science participative associant le grand public, le CREA Mont-Blanc fédère un vaste réseau de chercheurs travaillant en lien étroit avec les décideurs du territoire. Il a développé un observatoire participatif de la biodiversité de montagne et du changement climatique, accessible à tous. Cet observatoire est porté par des initiatives pionnières telles que l’Atlas du Mont-Blanc ou Phénoclim, et des partenariats technologiques innovants.

Parmi ses démarches, le CREA Mont-Blanc développe depuis 18 ans des initiatives de science participative, qui s’adressent à tous les publics, sans connaissance préalable en biologie/écologie. Cette démarche s’est déployée à travers de multiples programmes, notamment :

– Phénoclim, programme participatif phare et historique du CREA Mont-Blanc. Ce programme regroupe plus de 200 observateurs bénévoles sur autant de zones dans les Alpes, Pyrénées, Massif Central, Jura, Vosges, Corse. www.phenoclim.org
– Aux Arbres Citoyens, une déclinaison des suivis phénologiques de Phénoclim dans des sites naturels ouverts au public de passage – https://creamontblanc.org/fr/aux-arbres-citoyens/
– Wild Mont-Blanc, plateforme participative d’identification des animaux sur des photos issues d’appareils automatiques disposés dans le massif du Mont-Blanc pour suivre l’évolution de la faune – https://www.zooniverse.org/projects/crea-mont-blanc/wild-mont-blanc?language=fr

Outre ces protocoles déjà en place, le CREA Mont-Blanc souhaite faire du massif du Mont-Blanc un lieu central de la science participative en écologie, y développer de nouveaux protocoles d’observation et attirer plus d’observateurs bénévoles de la faune et de la flore du massif. Ceci passe notamment mais pas uniquement par une démarche autour des refuges (https://refuges-sentinelles.org/) et par une réflexion sur le tourisme scientifique.

Missions :

Le.la chargé.e de mission collaborera avec le responsable science participative pour animer et développer les réseaux d’observateurs bénévoles du CREA Mont-Blanc. Il.elle devra notamment :
Sur les programmes Phénoclim, Aux Arbres Citoyens et Wild Mont-Blanc :
o animer la communauté d’observateurs, en réalisant directement ou en coordonnant la création de supports et démarches de communication et médiation (vidéo, articles de blog, lettres d’information, réseaux sociaux)
o apporter une assistance mail et téléphonique aux observateurs participant au programme
o faire le lien avec les partenaires techniques (notamment les organismes relayant localement les programmes)
o imaginer une stratégie et la déployer pour mobiliser de nouveaux observateurs
o participer aux réflexions sur les outils techniques des programmes (site web, représentation des données et des résultats…)

Sur le massif du Mont-Blanc :
o contribuer à la réflexion sur la création d’un « hub » de science participative au Mont-Blanc (échanges au sein du groupe de travail, enquêtes auprès de bénévoles, réflexion sur une nouvelle stratégie de démarchage de bénévoles habitants et touristes…)
o tester et animer des protocoles scientifiques participatifs existants ou à créer

Pour l’ensemble des activités du CREA Mont-Blanc :
o contribuer à l’ensemble des tâches partagées du CREA Mont-Blanc (observations sur le terrain, vie de l’équipe…)
o participer au montage et à la gestion des dossiers de financement en soutien au reste de l’équipe

Compétences exigées :

o expérience dans l’animation de communautés, autant que possible dans le cadre de projets de science participative ou similaire. Goût pour le contact et l’échange en présentiel et à distance. Énergie et créativité pour démarcher de nouveaux publics
o connaissances en faune et en flore et autant que possible sur les écosystèmes de montagne
o très grande capacité rédactionnelle (y compris orthographe et aptitude à vulgariser des messages scientifiques)
o capacité à travailler en autonomie sur des tâches variées au sein d’une petite équipe
o adhésion au projet associatif du CREA Mont-Blanc: https://creamontblanc.org/files/Projet_Associatif_CREA.pdf
o compétences en graphisme et maîtrise de la suite Adobe, un plus
o bon niveau d’anglais et d’espagnol, un plus
o expérience en gestion de projet et montage de dossiers de financement, un plus

Informations complémentaires :

– Mission basée à Chamonix Mont-Blanc, dans les locaux du CREA Mont-Blanc à l’Observatoire du Mont-Blanc, 67 lacets du Bélvédère 74400 Chamonix Mont-Blanc
– Une partie du poste est envisageable en télétravail mais l’équipe se réunit en présentiel au moins deux jours par semaine.
– Travail occasionnellement en soirée ou WE pour des évènements où vous serez amené(e) à représenter le CREA Mont-Blanc
– 35h/semaine. Possibilité de temps partiel (80%)
– Rémunération : 2 200-2 400€ bruts/mois pour un plein temps, à discuter selon expérience
– 3 ans d’expérience minimum

Prise de poste : souhaitée au plus tôt selon vos disponibilités

Date limite de dépôt des candidatures : 20 mars 2022
Renseignements et candidature (CV et lettre de motivation) : cbonnetligeon@creamontblanc.org
Deux entretiens à prévoir, le premier à distance, le second en présentiel

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: cbonnetligeon@creamontblanc.org

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.