Office français de la biodiversité

Catégorie hiérarchique : A

Intitulé du poste : Chargé (e) de mission « Gestion et appui à la standardisation des données issues des réseaux de surveillance et suivis et du protocole Mhéo (Milieux humides) »

Affectation : Direction Générale Déléguée « Police, Connaissance et Expertise » (DGD PCE)
Direction de la Surveillance, de l’évaluation et des données (DSUED)
PatriNat OFB/MNHN/CNRS
Positionnement hiérarchique : La/le titulaire du poste sera affecté(e) au sein de l’équipe « Données » de PatriNat, sous la responsabilité du chef d’équipe
Résidence administrative : Paris ou Brunoy (91)
Conditions d’emploi : Contrat à durée déterminée de 18 mois
Prise de poste souhaitée en mars 2022
Date limite de dépôt de candidature 02/03/2022

DESCRIPTION DES FONCTIONS
Contexte :

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Il contribue, s’agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité ainsi qu’à la gestion équilibrée et durable de l’eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

PatriNat est une unité co-habilitée par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Au sein du MNHN qui est la tutelle de gestion, PatriNat est rattachée à la Direction Générale Déléguée Recherche, Expertise, Valorisation et Enseignement du Muséum (DGD REVE), et a pour objectif de fournir, en lien fort avec les activités de recherche, une expertise scientifique sur la biodiversité et géodiversité de France métropolitaine et ultra-marine, sur les thématiques terrestres et marines, pour l’environnement passé et actuel. Cette expertise et l’ingénierie associée porte sur la connaissance du patrimoine naturel, dont les systèmes d’informations, et à l’application de ces connaissances pour l’appui aux politiques et programmes de conservation de la biodiversité.

La Direction de la Surveillance, de l’évaluation et des données de l’OFB coordonne la surveillance de la biodiversité sur les domaines d’eau douce, marin et terrestre. Ces programmes et dispositifs de surveillance récoltent les informations nécessaires à la bonne évaluation de l’état et de l’évolution des espèces et des écosystèmes et constituent une batterie de thermomètres de la biodiversité. Ces informations permettent notamment de renseigner le cadre règlementaire des directives Natures de l’Europe (Habitat-Faune-Flore, Oiseaux, Stratégie milieu marin, Eau), mais également d’autres systèmes d’évaluation ou de gestion (Listes rouges des espèces menacées, conventions régionales, gestion des prélèvements), et s’inscrivent en filiation d’initiative mondiale tel que GEO BON.
L’OFB est engagé dans le partenariat européen co-financé Biodiversa+, qui rassemble 75 partenaires de 37 pays principalement européens. Le projet est coordonné au sein de l’établissement par le chargé de mission « Surveillance des vertébrés terrestres ». L’OFB est fortement impliqué sur le package 2 « Promouvoir et soutenir la surveillance transnationale de la biodiversité » et s’est vu confier la responsabilité de la tâche 2.1 « Définir des priorités partagées, une couverture adéquate et des indicateurs pour la surveillance de la biodiversité pour mieux correspondre aux besoins de recherche, de la société et des politiques publiques ».
De nombreux programmes scientifiques ou inventaires ont permis l’acquisition de données relatives aux réseaux de surveillance, l’objectif du projet porté par l’OFB est d’assurer la bancarisation dans l’INPN des issues du réseau de ses partenaires, qu’elles soient relatives aux habitats ou aux espèces, acquises dans le cadre de programmes de surveillances ou suivi. En lien étroit avec la Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels, l’UMS PatriNat assure en particulier l’animation scientifique du projet MhéO. Cette démarche doit permettre l’acquisition de données brutes homogènes au niveau national sur l’état des milieux humides, permettant ainsi le développement d’outils d’analyse et d’interprétation.

Description du poste :

Mission :

La/le titulaire du poste aura pour missions principales :
• Apporter un appui technique à nos partenaires sur la standardisation de leurs données notamment les standards d’échange mis en place dans le SINP et des protocoles de collecte
• Mettre en œuvre une solution technique pour la bancarisation des données issues du programme MhéO (ensemble de protocoles pour le suivi de l’état des zones humides), en lien avec le chargé de mission observation et évaluation des milieux humides et la Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels (co-animateurs du programme), ainsi que le SANDRE.
• Gérer la structuration des jeux de données alimentant le programme national de surveillance de la biodiversité terrestre

Activités principales :

• Assurer la réception, le contrôle des données et leur bancarisation dans l’INPN
• Apporter un appui à la mise en forme des métadonnées et structuration des jeux de données des partenaires
• Proposer des évolutions sur les standards au regard des protocoles de collecte de données utilisés par les partenaires.
• Mettre en œuvre une stratégie de bancarisation et diffusion de données autour des milieux humides en lien avec le SANDRE.

RELATIONS LIEES AU POSTE
Relations internes :
• La personne recrutée travaillera en lien étroit avec la cheffe de projet SINP et les différentes équipes impliquées notamment la Cellule « Surveillance terrestre » de l’équipe « Évaluation & Suivi » et les autres équipes de PatriNat, en particulier chargé de mission observation et évaluation des milieux humides et Chargé de mission « Surveillance des vertébrés terrestres »
• Autres services de la direction de la surveillance, de l’évaluation et des données

Relations externes :
• Partenaires du SINP (Conservatoires d’espaces naturels…), SANDRE Direction de l’expertise du MNHN

PROFIL RECHERCHE

Être titulaire au minimum d’une licence en géomatique ou en écologie avec une expérience dans la manipulation de données

COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

• Très bonnes connaissances dans le traitement de la donnée, notamment géographique.
• Très bonne maitrise d’ArcGIS et/ou QGIS et des bases de données (PostGreSQL/PostGIS), ainsi que du langage SQL (indispensable).
• La pratique du langage Python et connaissance d’un ETL (FME) serait un réel plus technique.
• Connaissance des formats et standards d’échange de données et métadonnées liées à la biodiversité notamment sur le suivi et l’observation des taxons et la cartographie des habitats.
• Bonne connaissance des réseaux naturalistes et des pratiques d’acquisition de données (Connaissance des protocoles de collecte de données…)
• Aptitude à travailler en équipe.
• Autonomie.
• Capacité à échanger avec les partenaires.

DEPOSER UNE CANDIDATURE

Les personnes intéressées devront adresser leurs candidatures (CV détaillé et lettre de motivation) sur la plateforme de recrutement de l’OFB : https://ofb.gestmax.fr/359/1/charge-de-mission-gestion-et-appui-a-la-standardisation-des-donnees-h-f

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 2 mars 2022

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: recrutement.patrinat@mnhn.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.