L’institut France Energies Marines
France Energies Marines est l’Institut pour la Transition Energétique dédié aux énergies marines renouvelables. Sa mission : fournir, valoriser et alimenter l’environnement scientifique et technique nécessaire pour lever les obstacles auxquels est confronté cette filière en plein développement. Fort d’une équipe pluridisciplinaire de près de 50 collaborateurs et d’un modèle de collaboration public-privé, l’Institut a une raison d’être : la R&D, qu’elle soit collaborative ou menée dans le cadre d’une activité de services. France Energies Marines intervient en support aux différentes technologies d’énergies marines renouvelables en s’appuyant sur quatre programmes de R&D transversaux et complémentaires : caractérisation de sites, dimensionnement et suivi des systèmes, intégration environnementale et optimisation des parcs.

Description du programme
Le programme de R&D de France Energies Marines « Intégration environnementale des EMR » concerne la recherche scientifique menée sur les effets des énergies marines renouvelables sur les écosystèmes marins et les activités humaines en se concentrant sur les enjeux soulevés par la filière, les experts et associations mais également par les citoyens pour permettre de favoriser son développement dans une démarche d’acceptabilité et d’intégration vertueuse.
Les objectifs de ce programme, conformément à la feuille de route R&D établie avec les membres de FEM, sont ainsi :
• d’identifier les réels enjeux écologiques et socio-économiques à prendre en compte dans les phases d’installation, de fonctionnement, de maintenance et de démantèlement des projets d’EMR ;
• de développer des outils et méthodologies permettant de mesurer, qualifier, analyser et prédire les effets des EMR sur les écosystèmes marins et les activités humaines en ce qui concerne les enjeux identifiés.
• de contribuer à la production de recommandations et de « standards » pour l’évaluation et le suivi des effets des EMR sur les systèmes marins mais également la séquence éviter-réduire-compenser (ERC)
• de restituer la connaissance vers la filière et les citoyens.
Afin de répondre à ces objectifs, le programme de recherche couvre un large spectre de thématiques de R&D dans les domaines environnementaux, biologiques et socio-économiques parmi lesquelles l’écologie des habitats benthiques, de l’avifaune marine et des mammifères marins, l’halieutique, les activités humaines/usages en mer, la séquence ERC appliquée à l’environnement marin… Sur plusieurs sujets, les travaux menés par l’équipe « Intégration environnementale des EMR » se font en collaboration avec les équipes des 3 autres programmes de R&D de FEM.
Les activités du programme regroupent les actions de recherche menées dans des projets collaboratifs nationaux et internationaux ainsi que des contributions encore plus directes aux acteurs de la filière, publics et privés, par un accompagnement prenant la forme de production de recommandations et de synthèses, d’interventions dans le processus de débat public, de participations aux groupes de travail d’experts…
Les résultats sont valorisés par des publications scientifiques, des communications, des activités d’expertise et de formation, ainsi que des prestations.

Description du poste
Le.a chargé.e de recherche « Interactions Avifaune et projets EMR » travaillera, sous la responsabilité de la responsable du programme « Intégration environnementale des EMR », en lien direct avec les membres de cette équipe mais également avec les ingénieurs et chercheurs des trois autres programmes et des entités partenaires et membres de FEM.
• il.elle apporte à l’équipe de FEM une expertise sur son domaine de compétence scientifique,
• il.elle élabore, coordonne et participe à des projets scientifiques et des prestations commerciales sur les thématiques liées aux interactions entre l’avifaune et les projets EMR,
• il.elle participe à des groupes de travail et aide à identifier les partenaires pertinents (membres de FEM ou non, associations, scientifiques, services de l’état, bureau d’étude, etc.) ;
• il.elle identifie au plan national, européen ou international, les appels à projets ou appels d’offres auxquels il est pertinent que FEM réponde sur sa thématique, seule ou en association avec ses partenaires ;
• il.elle participe à la rédaction de dossiers de projets décrivant les objectifs et les moyens humains, matériels et financiers nécessaires ainsi que la description des jalons, des livrables et de la valorisation des résultats ;
• il.elle s’assure du bon déroulement scientifique et administratif du projet (avec les appuis de l’équipe administrative de FEM et des pilotes scientifiques des entités partenaires) : organisation de réunions d’avancement, scientifiques, suivi des livrables, suivi du le budget et des aspects RH, communication avec les partenaires ;
• il.elle collabore avec les chargé.ées de la communication de FEM pour assurer l’appropriation par la filière des outils développés et la valorisation des travaux.
• il.elle pilote le développement scientifique, humain et administratif de sa thématique dans le programme et pourrait assumer la responsabilité hiérarchique de doctorants, post-doctorants, techniciens, chargés de mission impliqués dans les projets R&D de sa thématique,
• il.elle participe au pilotage du programme « Intégration environnementale des EMR » en collaboration avec la responsable et les autres cadres du programme.

Profil et compétences

En complément de son expertise sur l’avifaune, le.a chargé.e de recherche est polyvalent.e, avec les qualités requises pour piloter des études pluridisciplinaires dans un environnement scientifique et industriel. Il.elle maîtrise la mégafaune marine et plus particulièrement l’avifaune, leur écologie (biologie des espèces, et les relations fonctionnelles avec l’environnement) ainsi que les grands enjeux de leurs interactions avec les activités humaines. Il.elle a la capacité à mettre en œuvre le recensement des connaissances, l’évaluation des enjeux, le dialogue entre les parties prenantes, les approches analytiques, la modélisation numérique, les expérimentations/collectes de données en mer.

Formation initiale
Biologiste ou écologue marin de formation universitaire (Doctorat ou Master 2) ou école d’ingénieur en environnement.
Connaissances spécifiques et Qualités professionnelles
Requises :
• Connaissance du fonctionnement des écosystèmes marins, principalement oiseaux et mammifères marins, connaissances en traitement et analyses de données, connaissance des politiques environnementales, notamment en lien avec le milieu marin (Natura 2000, DCSMM) ;
• Capacité de coordination de groupes de travail et d’animation de réunions ;
• Conduite de projets de recherche ou de projets industriels comprenant une part prépondérante de R&D ;
• Rédaction, en français et en anglais, de rapports, de recommandations, de publications dans des journaux scientifiques ;
• Organisation, autonomie, force de proposition ;
• Rigueur scientifique et analyse critique.
Souhaitées :
• Connaissance du secteur des énergies marines renouvelables ;
• Expérience en management de petite équipe, gestion de plan de charge et planification ;
• Bonne capacité rédactionnelle ;
• Aisance en Anglais écrit comme oral.

Expérience professionnelle
Le.a chargé.e de recherche « Interactions Avifaune et projets EMR » justifie d’une expérience de 4 ans minimum en bureau d’études, en laboratoire de recherche, organisme de gestion de l’environnement ou au sein d’une entreprise industrielle du secteur offshore, naval ou énergies renouvelables avec une solide expertise sur la mégafaune marine et plus particulièrement l’avifaune et les pressions anthropiques.

Informations pratiques
• Type de contrat : CDI
• Statut : cadre
• Lieu de travail : ce poste, ouvert à l’antenne de FEM de Marseille, comprendra des déplacements réguliers entre les différents sites, dont particulièrement le siège situé Bâtiment Cap’Océan, 525 Avenue Alexis de Rochon, 29280 Plouzané.
• Date de prise de poste : 01/09/2021
• Date limite de candidature : 11/07/2021

Ce poste est ouvert aux personnes en situation de handicap.

Modalités de candidatures
• Les dossiers de candidatures doivent être composés d’un CV et d’une lettre de motivation.
• Dans le cas d’une mise à disposition du candidat par un membre de France Energies Marines, la candidature doit mentionner l’accord de l’employeur actuel.
• Pour candidater, rendez-vous sur le site web de France Energies Marines à la rubrique Nous rejoindre.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: contact@ite-fem.org

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.