https://ofb.gestmax.fr/389/1/charge-de-mission-genie-ecologique-h-f

L’Office français de la biodiversité (OFB) est né le 1er janvier 2020. Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s’agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité, ainsi qu’à la gestion équilibrée et durable de l’eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur les 2 800 agents qui composent des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) réparties sur tout le territoire national. Il est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :
– une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;
– une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;
– des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

Au regard de la situation critique et désormais bien établie sur la biodiversité (cf rapport IPBES 2019, chiffres ONB), la question de la mobilisation et du renforcement de la capacité des acteurs et des territoires est cruciale. Elle s’exerce au moyen de partenariats stratégiques, d’animation de communautés, de centres de ressources thématiques, d’appui technique et de formation.

La direction Acteurs et Citoyens a ainsi pour mission de donner aux acteurs et citoyens l’envie d’agir en faveur de la biodiversité et de créer les conditions du changement nécessaire pour y parvenir. Au sein de cette direction, le service « Mobilisation et accompagnement des entreprises et des territoires » cible ses interventions au regard de la capacité à agir des collectivités locales et des acteurs économiques. Il joue un rôle de « cœur » de réseaux, auxquels il apporte un accompagnement technique dans le champ de compétence de l’établissement. Il contribue à la réussite de la montée en puissance de l’enjeu biodiversité dans la société, via ces acteurs et leur environnement, et positionne l’établissement en moteur des changements permettant une meilleure prise en compte des enjeux biodiversité.

Solution fondée sur la nature, le génie écologique permet notamment la reconstitution de milieux naturels, la restauration de milieux dégradés et l’optimisation de fonctions assurées par les écosystèmes. Les projets de génie écologique présentent très souvent des bénéfices multiples : préservation de la biodiversité, adaptation au changement climatique, prévention des risques naturels, amélioration du cadre de vie…
Mission

Animer le Centre de ressources national Génie écologique permettant d’accompagner la montée en compétence des acteurs par la mise en réseaux des acteurs concernés (collectivités, entreprises, gestionnaires d’espaces naturels), l’accompagnement technique ainsi que l’élaboration, la mise à disposition et le transfert d’outils adaptés à leurs besoins. (www.genieecologique.fr)

Assurer la cohérence de l’action de l’OFB sur le thème du génie écologique vis-à-vis des acteurs, en lien étroit avec les autres directions, notamment dans la contribution de ce thème aux politiques publiques prioritaires (lutte contre artificialisation/ZAN, solutions fondées sur la nature, gestion intégrée des milieux yc GEMAPI).
Activités principales

Animer le réseau

Piloter et coordonner le centre de ressources Génie écologique (comité de pilotage et comité scientifique et technique, comité des partenaires financiers)
Animer les échanges au sein du réseau et des groupes de travail thématiques
Organiser des manifestations techniques (journées d’échanges, séminaires, colloques)
Participer/contribuer aux évènements nationaux/européens (Salon des maires, Pollutec, etc.)
Renforcer l’implication des collectivités (élus et techniciens concernés par le domaine) dans la gouvernance et les actions du Centre de ressources

Accompagner techniquement les acteurs

Développer et transférer une expertise dans son domaine l’intervention
Apporter une assistance collective (conseil technique, ..) sur sa thématique aux services territoriaux de l’OFB et en externe (notamment aux Agences régionales de la biodiversité ARB)
Coordonner la valorisation des expériences et pratiques du réseau (retours d’expériences notamment)
Elaborer et mettre en œuvre des outils d’animation et de renforcement de capacités pour ses publics cibles (gestionnaires d’espaces naturels, collectivités, entreprises).
Coordonner l’offre de formation avec les partenaires.
Piloter des dispositifs de formation pour les publics concernés (définition des besoins, commande, conception et évaluation) en lien avec la DRH (en lien également avec la promotion des solutions fondées sur la nature)

Élaborer et mettre à disposition les ressources techniques et scientifiques

Assurer et diffuser une veille dans le périmètre de sa mission
Concevoir et élaborer des productions de référence et de documents de diffusion d’informations techniques et scientifiques (ainsi que, potentiellement, des outils de sensibilisation en lien avec le service « mobilisation citoyenne»)
Créer et alimenter des outils d’animation des échanges et de valorisation des ressources : site internet, la lettre d’information Génie-Echo, réseaux sociaux (compte Twitter…)

Contribuer aux activités de recherche et de connaissance

Contribuer à l’identification des besoins de R&D et de connaissance en réponse aux besoins des acteurs
Poursuivre les échanges et la collaboration interne sur le thème de la restauration écologique, des sols… (Direction Recherche de l’OFB)

Animations transversales

Participer à la coordination des centres de ressources
Contribuer à l’animation des réseaux internes en lien avec sa thématique
Contribuer à l’élaboration d’outils communs.

Relations liées au poste

Relations internes :

Lien avec les chargés de missions en charge des centres de ressources et des programmes « engagés pour la nature » ;
Lien avec les autres services de la direction Acteurs et Citoyens ;
Lien avec le pôle PPCST sur la production et la valorisation de ressources ;
Lien avec le pôle admin. et financier PAF sur la mise en œuvre de la convention du Centre de ressources ;
Lien étroit avec la DRAS et notamment sur la thématique restauration écologique ;
Lien avec la DASB sur les volets Zéro artificialisation nette, SNB,… ;
Lien avec la Direction Police sur les volets ERC notamment ;
Lien avec l’UMS Patrinat sur le volet partenariats privés.

Relations externes :

Acteurs socio-économiques concernés (entreprises, associations,…) ;
Acteurs en lien avec la mise en œuvre des politiques publiques liées à la thématique ;
Ministère de la Transition écologique et services déconcentrés, autres opérateurs (ADEME, Agences de l’eau…) ;
Experts scientifiques, techniques et juridiques dans le domaine concerné ;
Etablissements en charge de la formation dans le domaine.

Profil recherché

Niveau de diplôme requis : BAC+5 ou équivalent, dans les domaines de la protection de la biodiversité.

Première expérience souhaitée auprès des acteurs de la restauration écologique, dans l’animation de réseau ou la coordination de projets impliquant de nombreux acteurs de la biodiversité.
Compétences et qualités requises

Connaissances :

Connaître les partenaires institutionnels, les réseaux, les enjeux et textes techniques, scientifiques ou juridiques de référence dans le domaine de la mission
Connaître les procédures de gestion de projet
Connaître les règles de l’action publique
Maîtriser les méthodes appropriées de l’ingénierie de formation et pédagogique
Maîtriser les techniques d’animation

Savoir-faire opérationnel :

Animer les échanges, l’information et la réflexion entre les différents acteurs
Appliquer les procédures de gestion comptable et d’achat public
Contractualiser, construire des conventionnements, rédiger des cahiers des charges
Organiser, animer et accompagner un réseau d’acteurs variés
Organiser et animer un événement professionnel
Travailler en mode projet
Maîtriser les outils web
Rédiger des documents et notes techniques, vulgariser et écrire pour le web
Utiliser des méthodes de communication, d’animation et d’ingénierie de formation et de pédagogie adaptées au public concerné

Savoir-être professionnel :

Forte capacité d’organisation et sens des priorités
Capacité à communiquer, créativité et esprit d’initiative
Capacité à créer du lien et à animer un réseau de partenaires
Forte réactivité
Disponibilité et sens de l’écoute, de la négociation

Conditions d’exercice / sujétions particulières

Télétravail possible : Oui / Non
Dépôt de candidature

Pour déposer une candidature, les documents suivants vous seront demandés :

CV
Lettre de motivation
Pour les fonctionnaires uniquement : dernier arrêté de situation administrative
Pour les non titulaires : diplôme le plus élevé obtenu

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter :

Sébastien Flores, chef de service, au 01.45.14.88.78 ou sebastien.flores@ofb.gouv.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: sebastien.flores@ofb.gouv.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.