Missions. La personne recrutée travaillera sur plusieurs projets complémentaires qui ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine en implémentant des approches de génétique des populations ou d’ADN environnemental. Elle sera en charge du travail de laboratoire (extractions, sonde ADN, capture, qPCR, ddPCR…) et expérimental. Elle pourra être amenée à réaliser des analyses bio-informatiques et de génétique des populations de base, ainsi que du terrain. Elle assistera également le responsable du projet pour les commandes, et le travail administratif (réalisation des rapports, …).

Activités
-Extraction (ADN potentiellement dégradé)
-qPCR
-Dosage ADN
-Préparation de sondes (mt, nucléaire)
-Expérimentation
-Veille technologique
-Appui rédaction document et tâches administratives

Compétences attendues
-Connaissances et savoir-faire approfondis aux techniques de laboratoires classiques et récentes.
– Compétences en bio-informatique
– Intérêt pour la biologie évolutive et pour l’écologie.
– Bonne maîtrise de l’interprétation des résultats et de la rédaction de document
– Des compétences sur un logiciel d’illustration serait un plus
– Anglais
– Des connaissances en statistiques seraient un plus.
– Des connaissances en génétique des populations seraient un plus

Contexte de travail
La personne recrutée travaillera dans un groupe de 8 personnes environ (principalement des doctorants et des stagiaires)

Début : A partir du 15 février 2022

Salaire : environ 1400 euros net selon expérience
Durée : 12 mois (renouvelable)

Candidature :
Envoyer CV et lettre de motivation à stephanie.manel@cefe.cnrs.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: stephanie.manel@cefe.cnrs.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.