Contexte:
Ce poste s’inscrit dans le projet de suivi de la dynamique du recrutement des civelles et de la dévalaison des anguilles argentées en milieu lagunaire qui a débuté en octobre 2018 sur la lagune atelier de Bages-Sigean. Suite au déclin important de la population d’anguille Européenne depuis les années 80, chaque Etat membre de l’union européenne a dû mettre en œuvre un plan de gestion pour la restauration de sa population. L’objectif à long terme de ce plan est d’atteindre un taux d’échappement des anguilles argentées (futurs géniteurs) vers la mer d’au moins 40 % de celui existant avant tout impact anthropique. Un manque de connaissance sur l’état de la population (indicateurs recrutement/échappement) a été identifié, particulièrement sur la façade méditerranéenne. Ce projet, financé par l’Agence de l’eau et la Région Occitanie, a pour objectif de combler une partie de ces lacunes en estimant les flux de recrutement et d’échappement des anguilles par la mise en place de dispositifs de suivi (pièges à civelles et caméra acoustique) dans le chenal de Port-La-Nouvelle (11), reliant la lagune de Bages-Sigean à la mer. Ces dispositifs, associés à la mise en place de sondes mesurant certains paramètres environnementaux (débit, température, salinité, turbidité, direction et force du courant), permettront de décrire la dynamique du recrutement et de l’échappement (périodicité et abondance) des anguilles et d’identifier leur déterminisme (facteurs moteurs de l’environnement).
La mission du.de la technicien.ne consistera à participer à la mise en place, à l’entretien et à la relève des systèmes de suivi des anguilles. Il.elle sera en charge de la relève quotidienne des pièges à civelles d’octobre à mars et de l’entretien de la caméra acoustique d’octobre à mai, des mesures biométriques effectuées sur des échantillons et de l’analyse des vidéos issues de la caméra acoustique. Il.elle devra intervenir 24h/24h dans un délai très bref en cas de défaillance système (système sous alarme) ou d’autres urgences lors des pics de recrutement ou de dévalaison par exemple. Compte tenu des contraintes liées aux missions du poste, une domiciliation du.de la technicien.ne proche du lieu d’exercice de ses fonctions est fortement recommandée.
Le.la technicien.ne travaillera en étroite collaboration avec un.e ingénieur.e de recherche spécialement recruté.e sur le projet, et les membres du laboratoire CEFREM de l’UPVD spécialistes de l’anguille et des processus hydrologiques.

Activités :
– Aider à mettre en place et calibrer les dispositifs de suivi (recrutement, dévalaison, paramètres environnementaux)
– Entretenir et surveiller ces dispositifs de suivi, disposés tout le long du chenal
– Relever les pièges à civelles quotidiennement à Port-La-Nouvelle
– Entretenir le dispositif de suivi des dévalaisons d’anguilles argentées (caméra acoustique) et relever régulièrement les données enregistrées
– Analyser les vidéos produites par la caméra acoustique selon des protocoles prédéfinis
– Intervenir si nécessaire sur alarme (défaillance des systèmes) et en cas d’urgence (pics de recrutement…) 24h/24h
– Analyser les échantillons de civelles (comptages, mesures, pesées, détermination du stade pigmentaire, marquage…) selon des protocoles prédéfinis
– Enregistrer les résultats et les observations sur un cahier de terrain puis dans un tableur type Excel, dans le respect des procédures préétablies
– Préparer et entretenir le matériel de terrain et de laboratoire nécessaire aux prélèvements

Compétences:
Connaissances :
• Connaissances générales en biologie (connaissance en ichtyologie est un plus)
• Échantillonnage : prélèvements, mesures, analyses et stockages
• Connaissance en écologie de l’anguille européenne est un plus
Savoir-faire :
• Savoir réaliser, à partir de protocoles définis, des observations, mesures, prélèvements, suivis spatiaux-temporels d’êtres vivants
• Savoir rendre compte de ses activités
• Savoir travailler en horaires décalés et nocturnes, le weekend, en laboratoire et en extérieur
• Savoir réaliser des petits travaux manuels
• Savoir s’adapter à l’utilisation de nouveaux logiciels
• Permis voiture indispensable (une voiture de service sera mise à disposition)
• Permis bateau et Niveau de plongée Classe 0B est un plus
Savoir être :
• Autonomie
• Intérêt prononcé pour le travail sur ordinateur (une des principales activités consiste à visionner et analyser des vidéo)
• Esprit d’initiative
• Rigueur dans les activités de terrain et l’analyse des échantillons
• Probité scientifique
• Capacité d’adaptation
• Sens de l’organisation
• Sens relationnel (interactions avec l’équipe scientifique et les acteurs locaux)

Contexte de travail :
Travail en horaires décalés suivant les rythmes nycthéméraux (relève quotidienne des pièges au lever du jour), y compris les weekends et jours fériés, à la fois en extérieur à Port-La-Nouvelle, dans les locaux de l’université et/ou en télétravail. Interventions sur alarme 24h/24h et astreintes. Un jour de repos par semaine et 37,5 h de travail hebdomadaire sur une base de 57 jours de congés annuels. Un véhicule de service sera mis à disposition pour les relèves quotidiennes à Port –La-Nouvelle. Salaire net environ 1.550 € + éligible à la prime de fin de contrat (10% du net) si pas de prolongation de contrat ou de démission avant la fin du CDD.
Contraintes : Interventions sur alarme 24h/24h et astreintes.

Comment postuler :
Envoyer le dossier de candidature avant le 24 juin 2022 à Elisabeth Faliex (faliex@univ-perp.fr), Elsa Amilhat (elsa.amilhat@univ-perp.fr) et Raphaël Lagarde ( raphael.lagarde@univ-perp.fr) qui devra contenir:
• Une lettre de motivation (qui décrit l’expérience acquise, en particulier en relation avec le poste);
• Un curriculum vitae;
• Les noms et coordonnées (avec adresses e-mail) de références, dont un employeur récent et/ou lettres de recommandations.

Les entretiens de la commission de recrutement sont envisagés la première semaine de juillet à l’Université de Perpignan (audition possible par visio-conférence si impossibilité de se déplacer). La prise de poste est prévue pour le 15 septembre. Pour toute question sur le processus de soumission de candidatures et/ou sur le poste (nous pouvons vous envoyer un descriptif plus précis du projet), merci de vous adresser à Elsa Amilhat (elsa.amilhat@univ-perp.fr) ou Elisabeth Faliex (faliex@univ-perp.fr)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: elsa.amilhat@univ-perp.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.