Contexte et Enjeux
L’émergence d’une agriculture reposant sur – et contribuant à – une diversité de services écosystémiques nécessite la mise en œuvre de combinaisons originales de leviers agroécologiques. La gestion des bords de champ et la mise en œuvre de systèmes de culture reposant sur de moindres perturbations sont des approches pertinentes. Les aménagements agroécologiques, comme les bandes fleuries, ont des effets positifs sur la faune du sol, en particulier épigée, mais l’interaction entre la présence d’un aménagement et le système de culture pratiqué dans la parcelle (degré d’usage des insecticides, travail du sol par ex.) est pour l’instant inconnue.
Le projet DYNABIO a pour objectif d’analyser comment des systèmes de cultures basés sur de moindres perturbations physiques et chimiques du sol, combinés à des bandes fleuries intra-parcellaires, modifient la biodiversité du sol, son fonctionnement et de quantifier les services de régulation associés.

Objectifs du stage
Ce stage vise à étudier la biodiversité des sols et en particulier celles des microarthropodes (collemboles) au sein d’un réseau de parcelles agricoles suivies depuis 2018. Leur fonctionnalité pourra être étudiée à l’aide de mesures de traits fonctionnels (e.g taille). Les données ainsi récoltées pourront être mises en relation avec les autres données acquises par le projet DYNABIO et anciennement SYS&DIV (p.ex. macrofaune, enquêtes).

Approches mises en œuvre
De façon opérationnelle, ce stage consistera à effectuer les tâches suivantes :
– Synthèse bibliographique sur le sujet
– Campagne terrain de prélèvements
– Comptage et identification des collemboles (formation)
– Analyses des résultats
– Rédaction du rapport

Compétences recherchées
Connaissances en écologie des sols, aptitude au travail de terrain et de laboratoire, notions de base en informatique et statistiques, aptitude au travail en équipe

Modalités d’accueil
Lieu : UMR ECOSYS – INRAE/AgroParisTech – Equipe « Sol » site de Grignon, 78850 Thiverval-Grignon
Date de début : janvier-février 2022 ; Durée : 6 mois ; Indemnité légale de stage ; hébergement sur place possible

Contact
Les candidatures (CV + lettre de motivation) doivent être envoyées par courrier électronique à Sophie Joimel (sophie.boulanger-joimel@agroparistech.fr), Maitre de Conférences AgroParisTech, et Juliette Chassain (juliette.chassain@agroparistech.fr), doctorante AgroParisTech

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: juliette.chassain@agroparistech.fr ; sophie.boulanger-joimel@agroparistech.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.