Le bruit, phénomène omniprésent dans la vie quotidienne aux innombrables et diverses sources, est actuellement essentiellement considéré à l’aune de ses conséquences chez l’être humain (conception juridique du bruit anthropocentrique avec une vision majoritairement sanitaire). La pollution acoustique, longtemps considérée comme une problématique inhérente aux villes, concerne dorénavant de manière sensible les zones rurales du fait de l’expansion de l’urbanisation, des réseaux de transports et des activités humaines.
De récentes connaissances documentent des effets néfastes du bruit sur l’environnement (faune et flore) et plus largement sur la biodiversité. De tels effets systémiques sur le biotope comportent très vraisemblablement des conséquences sanitaires pour l’être humain.
Dans un contexte où ces types d’effets sont rarement interrogés, l’objectif du stage consistera à établir un premier état des connaissances scientifiques sur les effets du bruit sur la biodiversité, à identifier les actions de gestion associées et à suggérer des pistes de travail pour des expertises ultérieures.

Descripition complète ici:
https://www.anses.fr/fr/content/stagiaire-%C2%AB-bruits-d%E2%80%99origine-anthropique-et-biodiversit%C3%A9-des-milieux-terrestres-%C2%BB-hf

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: Anthony.CADENE@anses.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.