LE CONSERVATOIRE
Le Conservatoire botanique national du Massif central est un établissement public, agréé par le ministère de l’Écologie, du développement et de l’aménagement durables. Il est géré par un Syndicat mixte composé de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Département de la Haute-Loire, du Parc naturel régional Livradois-Forez, du Syndicat mixte d’aménagement territorial du Haut-Allier et de la Communauté de communes des Rives du Haut-Allier.
Intervenant sur 10 départements du Massif central répartis sur 2 régions administratives (Auvergne-Rhône-Alpes, Limousin), le Conservatoire assure également une mission de coordination géographique des CBN sur l’ensemble du Massif central. Conformément aux missions définies dans le décret ministériel n° 2021-762 du 14 juin 2021 relatif aux Conservatoires botaniques nationaux, le CBN Massif central exerce 5 missions sur son territoire de compétence :
• Développement de la connaissance sur la flore, la fonge, les végétations et les habitats, aux échelles territoriales, nationale et biogéographiques ;
• Gestion, diffusion et valorisation de données sur la flore, la fonge, les végétations et les habitats ;
• Contribution à la gestion conservatoire de la flore, de la fonge, des ressources phytogénétiques sauvages, des végétations, des habitats et des espaces, et à la restauration écologique ;
• Appui à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques et de la réglementation aux échelles territoriales, nationale et européenne ;
• Communication, sensibilisation et mobilisation des acteurs.

CONTEXTE
Depuis sa création, le Conservatoire déploie progressivement sa stratégie de communication et de médiation scientifique selon 3 axes :
• Améliorer et consolider la notoriété du CBN à travers le développement de supports de communication institutionnels ;
• Mobiliser le plus large public autour de la diversité végétale et de l’action du CBN, en particulier à travers la mise en œuvre d’animations et d’évènements pour le grand public (visites guidées, conférences, stands…), mais aussi par l’accueil de publics scolaires dans les jardins du CBN ou par des interventions dans les établissements et universités ;
• Contribuer au développement touristique et culturel local en particulier par l’aménagement des jardins du Conservatoire pour accueillir le public et proposer des dispositifs de médiation.


Dans le cadre de son activité de conservation et de médiation des publics, le Conservatoire botanique cultive, à travers un domaine de 9 ha ouvert à la visite, plus de 600 plantes emblématiques du Massif central et de nombreuses variétés régionales d’arbres et arbustes fruitiers. Une application interactive et un parcours pédagogique renseignent le visiteur sur le monde végétal, les missions du Conservatoire, les plantes utiles…
Pour poursuivre et accentuer son action en matière de sensibilisation des publics, notamment au sein de ses jardins, le Conservatoire botanique national du Massif central recrute : un·e Animateur·trice – médiateur·trice scientifique.

MISSIONS ET RESPONSABILITÉS
Affecté au siège du Conservatoire botanique national du Massif central, l’agent développera la sensibilisation, l’éducation et la formation des publics à la connaissance et à la préservation de la diversité végétale, par la mise en œuvre d’évènements, de supports et de programmes pédagogiques, en particulier au sein des jardins du Conservatoire botanique. Ses missions consisteront principalement à :

Promotion et évolution de l’image du Conservatoire
• Contribution à l’amélioration de la notoriété du Conservatoire ;
• Développement des contacts avec les professionnels de l’éducation nationale, de l’éducation à l’environnement et de l’éducation populaire, en relation avec les activités du CBN ;
• Préparation (logistique) et participation aux manifestations, salons et expositions permettant de représenter le CBN (travail en week-end possible) ;

Mise en œuvre de la politique de médiation scientifique
• Recueil des besoins de porter à connaissance, analyse et synthèse des informations scientifiques et culturelles relatives au patrimoine végétal à transmettre aux publics ;
• Analyse des besoins et des caractéristiques des différents publics à sensibiliser ; construction de discours, argumentaires et éléments de langage adaptés à la spécificité des publics ciblés ;
• Élaboration de projets de médiation (activités, animations, programmes, supports, évènements) en fonction des différents publics prenant en compte une dimension de progression pédagogique (visites guidées, exposés, ateliers, expositions…) ; organisation de manifestations culturelles, d’animations, de circuits, de visites guidées, d’ateliers pédagogiques de sensibilisation au patrimoine végétal ;
• Création d’outils pédagogiques et de supports de sensibilisation (documents papier, audiovisuel, objets, etc.) adaptés aux publics ;
• Accueil du public dans les jardins du CBN et création de supports pédagogiques à cet effet (parcours, livrets d’aide à la visite, signalétique, supports numériques…) ;
• Organisation d’ateliers de formation ou d’initiation aux sciences du végétal, notamment dans la perspective d’assurer la relève naturaliste ;
• Contribution au développement touristique local ; recherche de synergie avec les acteurs du tourisme et de loisirs de plein-air.


PROFIL REQUIS

• Formation Bac + 2 en rapport avec le poste ou solide expérience acquise dans des emplois similaires ;
• Expérience réelle (1 ans minimum) dans le domaine de l’éducation à l’environnement et/ou de la médiation scientifique ;
• Sensibilité à la préservation de la biodiversité ; bonnes connaissances de la flore et des thématiques abordées par le CBN ;
• Maîtrise des techniques pédagogiques (ludique, scientifiques, cognitives) et des caractéristiques psychomotrices des publics (enfants, adultes et publics spécifiques) ; connaissance des règles de sécurité et de la législation pour l’encadrement et l’accueil du public
• Grande aisance rédactionnelle et orale ; prise de parole en public, animation de réunions ; capacité d’accueil de publics anglophones ;
• Capacité d’analyse, de synthèse et de vulgarisation scientifique ;
• Bonne maîtrise des logiciels de bureautique (Word, Power Point, Excel…) ; la connaissance de logiciels de mise en page (conception outils pédagogiques) serait un plus.

NATURE DU POSTE

Poste à temps plein à pourvoir à partir du 2 mai 2022 pour une durée de 1 an (éventuellement reconductible).
Le poste est localisé au siège du Conservatoire botanique, à Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire). Des déplacements sont à prévoir en Haute-Loire et plus ponctuellement sur l’ensemble des départements du Massif central.
Le niveau de rémunération sera déterminé, en fonction de l’expérience du candidat, à partir de la grille de technicien territorial de la fonction publique territoriale.

MODALITES DU RECRUTEMENT

Le dossier de candidature comprenant une lettre et un curriculum vitae détaillé fera apparaître l’expérience du candidat dans les domaines d’activité recherchés et sa motivation.
Les dossiers de candidature seront adressés par voie numérique à l’adresse suivante conservatoire.siege@cbnmc.fr avant le 15 avril 2022.
Les entretiens d’embauche se dérouleront le 26 avril 2022.

RENSEIGNEMENTS
Stéphane PERERA : 04 71 77 55 65 / 07 52 15 20 90 / stephane.perera@cbnmc.fr
Conservatoire botanique national du Massif central
1 rue Adrienne de Noailles
43230 CHAVANIAC-LAFAYETTE
Tel. : 04.71.77.55.65.
Courriel : conservatoire.siege@cbnmc.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: stephane.perera@cbnmc.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.