Analyse des impacts de la mise en protection des troupeaux contre les prédateurs sur la dynamique de la végétation dans les Pyrénées Atlantiques

Cadre et objectif général du master professionnel
« L’étude d’impact de la mise en place des mesures de protection des troupeaux contre les prédateurs sur le département des Pyrénées Atlantiques » est une démarche initiée à la demande d’un collectif regroupant l’Etat, les collectivités locales et les organisations professionnelles agricoles. Le projet vise à élaborer différents scénarios de mise en protection des troupeaux et évaluer les impacts de la modification des pratiques pastorales induites dans chacun des scénarii, sous l’angle 1) de la viabilité et de la vivabilité des systèmes d’élevage, 2) des répercussions possibles sur les autres usages des espaces concernés (tourisme, chasse,…) et 3) de la dynamique de la végétation.

Le stage de master portera spécifiquement sur ce dernier point tout en s’articulant avec les autres volets de l’étude et notamment avec le volet d’analyse des systèmes d’élevage. L’objectif du stage proposé est i) d’identifier les données floristiques et pastorales disponibles (bibliographiques, cartographiques, diagnostiques, plan de gardiennage…), ii) de prendre contact avec les détenteurs des données (secteur académique et non académique) et d’organiser leur transfert iii) de compiler, saisir, formater et harmoniser ces données sous différents formats (tabulaire, cartographique, potentiellement bases de données) et iv) de proposer une analyse statistique des données pour évaluer les relations entre pratiques pastorales, dont celles qui seront potentiellement induites par la mise en protection des troupeaux, et dynamique de la végétation.

Profil Recherché
Etudiant en M2 professionnel en écologie, science environnementales, agronomie, géographie. Le candidat devra i) faire preuve d’une forte motivation pour le sujet et posséder de solides connaissances en recueil et organisation des données, en SIG, en analyse de données (de préférence avec R, programmation) ii) être autonome et savoir travailler en réseau, y compris avec des publics mixtes de scientifiques et de décideurs, souvent à distance.

Informations pratiques
Le stage de 6 mois se déroule au sein du Centre Départemental De L’Elevage Ovin (CDEO) sous la responsabilité de Claude Soulas et sera co-encadré par Clélia Sirami (DYNAFOR) et Florence Mazier (GEODE).
Lieu du stage : CDEO à Ordiarp 64130
Relations professionnelles : Déplacements sur Toulouse pour rencontrer les équipes DYNAFOR UMR INRAE 1201 et Laboratoire GEODE UMR CNRS 5602, Toulouse
Durée du stage : 6 mois (début Janvier/mars 2022)
Gratifications : 560€ net / mois.
Logement : pourvu par le CDEO
Déplacement : les déplacements sur Toulouse seront pris en charge par le projet, permis de conduire indispensable ; voiture personnelle nécessaire
Date limite de candidature : 1 décembre 2021
Candidature: un CV court et une lettre de motivation (max 1 page) à envoyer à florence.mazier@univ-tlse2.fr

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: florence.mazier@univ-tlse2.fr

Pout toute autre question, vous pouvez contacter sfecodiff@sfecologie.org.